Concours
realite-virtuelle

La réalité virtuelle, toxique pour nos yeux?

Depuis quelques mois, je suis l’heureux détenteur d’un casque de réalité virtuelle Samsung Gear VR. Bien que ce dernier ne soit pas comparable en termes de puissance, à l’Oculus Rift ou au HTC Vive, il n’en reste pas moins un très bon casque d’entrée de gamme. Équipé d’un téléphone Samsung Galaxy S7, j’y ai testé diverses expériences très immersives et ma foi très concluantes. Je passe donc de très bons moments.
 
Toutefois, je me suis interrogé sur les risques potentiels d’avoir des écrans aussi près de mes yeux. Je suis alors tombé sur une récente entrevue du Docteur Gilles Renard, le directeur scientifique de la Société française d’ophtalmologie. D’après lui, l’exposition de nos yeux aux écrans de réalité virtuelle serait toxique pour notre rétine.
 

En effet, la fameuse lumière bleue émise de nos écrans DEL serait la coupable.

Qu’est-ce que la lumière bleue?

C’est une partie du spectre de la lumière émise notamment par le soleil. Cependant, elle peut être aussi générée de manière artificielle par les écrans DEL comme les moniteurs d’ordinateurs, les cellulaires, tablettes…Or, dans ce cas, la lumière est déséquilibrée et produit trop de bleu pour nos yeux.

Cela peut entraîner des troubles du sommeil, de la fatigue visuelle, de la fatigue mentale, mais aussi abîmer notre rétine entraînant d’autres maladies à long terme.

À ce jour, nous pouvons protéger notre vue de la lumière bleue en portant des lunettes avec verres filtrants.

D’ailleurs, il est aussi conseillé de se tenir à une distance raisonnable (de 20 à 40 cm) de nos écrans. Ce qui n’est pas le cas des casques de réalité virtuelle pour lesquelles les yeux se trouvent à 5 cm. Et ceci inquiète le Docteur Gilles Renard:

« C’est une émission de lumière dont le spectre n’est pas parfaitement contrôlé parce que, tout simplement, l’émetteur est une DEL et que celles-ci émettent trop violemment dans le bleu et à une distance qui jusque-là n’était pas utilisée.« 

 

Toutefois, le Docteur Renard tempère son propos:

« Le problème de la lumière bleue c’est que c’est purement préventif : expérimentalement, on sait qu’elle est toxique pour la rétine, on sait que c’est cumulatif, on sait qu’il faut des années pour aboutir à une altération rétinienne »

 
Il estime que l’on connaîtra les véritables effets de la lumière bleue de nos écrans sur nos rétines d’ici 20 ans. En attendant, Il préconise pour la réalité virtuelle, le principe de précaution: limiter la durée d’exposition à 15 minutes par séances notamment pour les enfants et adolescents qui sont bien plus sensibles à la lumière bleue.

Que faire pour s’en protéger?

Pour terminer, voici quelques précautions de plus pour se « protéger »  de la lumière bleue en général:

  • Réduire la luminosité des écrans
  • Porter des lunettes protectrices
  • Diminuer le temps d’exposition pour tous les écrans
  • Éviter d’utiliser un écran dans le noir (allumer au moins une lumière chaude)
  • Prendre des pauses pour reposer vos yeux.

C’est d’ailleurs ce dernier conseil que je vais suivre sur-le-champ.

Source

À propos de Yasser Fadili

J'ai plongé dans la culture geek à l'âge de 5 ans, après m'être retrouvé un jour, je ne sais comment, dans une salle de jeux d'arcade. J'étais fasciné.De ce jour a découlé, une véritable passion pour le jeu vidéo, la techno, les bandes originales, la culture japonaise ... J'ai aussi un certaine passion pour la création numérique et vidéo notamment. C'est d'ailleurs devenu mon métier. Je suis motion designer.

Aussi à voir...

E3 2017 – Résumé de la conférence Sony PlayStation : Des jeux et encore des jeux!

Lundi soir avait lieu la conférence de Sony PlayStation au E3 2017. Contrairement à sa …

Un commentaire

Qu'en penses-tu ?