Dead Rising 4 – Et je songe à d’autres Noëls rouges (sang…)

Lorsque le premier titre de la franchise Dead Rising est apparu sur la console Xbox 360 il y a déjà dix ans, les joueurs ont été introduits à une véritable orgie de sang et d’entrailles alors que le héros principal, Frank West, doit combattre une horde de zombis dans un centre commercial. Aujourd’hui, nous avons le quatrième opus de la série qui fait un retour à ses racines. Malgré un style de jeu un peu répétitif, Dead Rising 4 demeure un des jeux les plus divertissants de cette année.

Le jeu ne se déroule pas que dans un environnement comme le premier Dead Rising, mais à travers la ville
Il n’est pas rare dans Dead Rising 4 de se retrouver entouré de dizaines de zombis

Un environnement à la fois familier et nouveau

Le jeu se déroule dans la ville fictive de Willamette au Colorado, la même que celle du premier jeu. Également de retour est le photojournaliste Frank West, qui était absent des deux derniers titres. Armé de sa fidèle caméra, il sera à nouveau plongé dans l’enfer des morts-vivants alors qu’il tente de retracer la source de l’infection qui a transformé les habitants de la ville en zombis. Il devra se tailler (littéralement) un chemin à travers une foule d’ennemis en utilisant une myriade d’objets qui vont des armes traditionnelles aux objets de tous les jours comme une lampe ou une caisse enregistreuse. 

La plus grande différence avec les autres titres est l’abandon de la limite de temps qui était présente auparavant. Le joueur peut donc explorer chaque recoin des différents niveaux à sa guise afin de découvrir des très nombreux objets cachés. Ces derniers vont de journaux qui approfondissent l’histoire, aux messages laissés sur des cellulaires, aux plans pour forger de nouvelles armes. Les combinaisons sont pour la plupart à la fois ridicules et extraordinaires, comme une couronne de Noël combinée à une batterie qui peut électrocuter un groupe de zombis.

Signe des temps, la caméra dans Dead Rising 4 permet maintenant de faire un "selfie"
Signe des temps, la caméra dans Dead Rising 4 permet maintenant de faire un « selfie »

Mille et une façons de démembrer un zombie

Du côté de la jouabilité, Dead Rising 4 n’a pas beaucoup changé des autres titres. Frank West peut combattre ses ennemis à mains nues, avec des armes de mêlée ou bien des armes à projectiles. Le système de combat est très simple : un bouton pour frapper, un pour sauter, un pour viser et un pour tirer.  Malgré cette simplicité, réduire des dizaines de zombis en charpie demeure toujours très satisfaisant. Le niveau de violence atteint parfois un niveau si élevé qu’il en devient ridicule et impossible à prendre au sérieux. Enfoncer un feu d’artifice allumé dans le crâne d’un zombi pour le voir ensuite s’élever dans les airs et exploser en une myriade de couleurs est digne d’un épisode de Will E. Coyote et du Roadrunner. 

Un élément du premier jeu qui revient dans Dead Rising 4 est la caméra. Auparavant utilisée seulement pour prendre les clichés les plus sanglants et obtenir des points bonus, elle a vu son utilité être grandement élargie. Il est dorénavant possible de l’utiliser lors de segments d’enquêtes où différents filtres permettent de détecter des empreintes digitales ou des éléments cachés dans le décor. Ces séquences rappellent le mode détective de la série Batman Arkham. Ils apportent un répit bienvenu entre deux séances de massacre de zombis.

Ce mignong vélo peut être affublé d'une scie ronde à l'avant
Frank West peut prendre le contrôle de nombreux véhicules, comme un kart de sécurité ou un magnifique vélo pour jeune fille

Un mode simple joueur généreux, un mode multijoueur avare

La mode Histoire du jeu devrait prendre entre 20 et 30 heures à compléter, mais ce nombre peut être beaucoup plus élevé si vous tentez de trouver tous les éléments secrets du jeu. Il y en a littéralement des dizaines par section. En plus de ce mode, il y a aussi celui en multijoueur. Contrairement aux autres titres de la franchise, il n’y a pas ici de mode histoire en coopératif. Vous et vos partenaires êtes placés dans une section aléatoire du jeu et vous devez combattre des vagues successives d’ennemis. Contrairement au mode simple joueur, le mode multijoueur ne semble pas avoir reçu autant de soins et donne le sentiment d’être incomplet. Peut-être sera-t-il étoffé avec un correctif dans un futur rapproché.

Dead Rising 4 offre une expérience juste assez différente des autres titres pour ne pas avoir l’air d’une copie, tout en conservant une jouabilité familière. Massacrer des hordes de zombis peut sembler redondant à la longue, mais le jeu reste immensément satisfaisant pour de courtes séances de jeu. Alors, armez-vous de votre machette et votre caméra et bonne chasse !

La copie du jeu testée par Geekbecois était une gracieuseté de Microsoft. Elle a été testée sur console Xbox One. Le jeu est également disponible sur PC.

Site officiel du jeu

Dead Rising 4

Graphiques
Son
Jouabilité
Contenu

Sanglant !

À la fois ultra-violent et hilarant, Dead Rising 4 est un pur divertissement, quoique un peu trop répétitif

User Rating : Be the first one !

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, mi-trentaine qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Cuphead

Cuphead – Un véritable festin visuel qui vous fera rager

Certains jeux sont extrêmement attendus. Parfois, c’est un jeu issu d’une licence populaire comme Star …

Qu'en pensez-vous ?