L’Île des Chats : un extraordinaire jeu d’optimisation de plateau

Après des mois d’attente, nous avons enfin pu explorer L’Île des Chats, dont la version française a été éditée par nos cousins de Lucky Duck Games

Citoyens de l’Impasse du Miaulement, nous avons pour mission de sauver de nobles chats de leur île fabuleuse menacés par l’approche des armées du Lord Vesh Darkhand.

Tout en explorant l’île, nous découvrirons des trésors et tenterons d’attirer les chats ni fiers, nobles et joueurs dans notre bateau à l’aide de poissons et de paniers. Ils devront être soigneusement placés de façon à préserver les familles ensemble, respectant les traditions anciennes tout en gardant de la place pour les trouvailles. Attention, rentrer à bon port avec une cargaison mal optimisée vous donnera une mauvaise réputation.

L’Île des Chats : un magnifique jeu d’optimisation de placement de tuiles et de sélection de cartes

Le jeu

Nous avons cinq jours pour effectuer le plus grand sauvetage de l’histoire de l’Île des Chats. Aux aurores, nous plaçons deux chats par joueur dans les champs gauche et droite de l’île. Ensuite, la journée se déroule en cinq phases :

  1. Pêche : prendre vingt poissons de la réserve
  2. Exploration : sélection des sept découvertes et y accéder en payant les cartes que nous voulons conserver
  3. Lecture des traditions : dévoilement des cartes publiques et placement face cachée des autres en haut de notre bateau
  4. Secours des chats : nécessite un panier par chat et coût en poissons (trois pour le champ gauche et cinq pour la droite)
  5. Trouvailles rares : trésors et Oshax (chat neutre dont nous déterminons la couleur de la famille au placement)

Toutes les tuiles doivent obligatoirement être placées adjacentes à au moins une autre sur le bateau (pas de diagonales).

Comment faire des points

En fin de partie, il y aura une salade de points bien garnie. Bien qu’elle peut sembler lourde, nous n’avons qu’à suivre la feuille de pointage et se référer au plateau de joueur.

Ajouter

  • Nos familles de chats (ensemble de trois chats et plus de la même couleur et adjacents)
  • Nos trésors rares
  • Nos traditions

Soustraire

  • Les rats visibles sur notre bateau (1 point chacun)
  • Les pièces non remplies (5 points chacune)

Le matériel

À voir la grandeur de la boîte, nous déduisons qu’il y a énormément de matériel. Au-delà de sa quantité, l’esthétique et la qualité sont plus qu’impressionnantes.

L’Île des Chats : contenu de la boîte (plus un sac de tissu absent de la photo)

Les cartes

Les cartes sont divisées en cinq types et peuvent être jouées à différents moments de la partie. Le coût en poissons est inscrit dans le coin supérieur gauche.

  • Tradition (bleues) : jouées lors de la lecture des traditions.
  • Sauvetage (vertes) : dévoilées de façon simultanée par tous les joueurs. Le total de paniers détermine combien de chats nous pourrons sauver et les bottines la vitesse (ou l’initiative pour l’ordre des joueurs).
  • Trésor (jaunes) : jouées à la phase des trouvailles.
  • Action (violettes) : peuvent être jouées à tout moment de la journée.
  • Oshax (marrons) : jouées à la phase des trouvailles.

… et la place du chat !

Les concepteurs ont pensé à tout, y compris l’emplacement de notre chat domestique dans le couvercle de la boîte. Étant donné ma grave allergie, mes « mini-geeks » se sont prêtés au jeu chez leur père en y installant leur Sookie.

Attention à la passagère clandestine

Comme une soeur (et même un frère) n’existe que pour nos embêter, nous devons contrecarrer les plans machiavéliques de celle-ci dans le mode solo. Toutefois, il est conseillé de la défier une fois que les règles de base ont été assimilées. Sauf indication contraire, une partie se déroule de la même façon avec un seul bateau.

Notre soeur utilise ses propres cartes : couleurs solo, traditions solo (possibilité d’y intégrer des plus avancées) et des paniers solo. Son tour venu, elle défausse les objets indiqués sur la carte de panier active.

Les points de chacun sont déterminés en fonction de l’organisation de notre bateau.

Un exemple

Suite à une mauvaise interprétation des règles solo, ma défaite fut humiliante. En effet, je mettais ces tuiles de côté et comptais les points en fonction de celles-ci au lieu de mon propre bateau.

Avec les bonnes règles, les forces sont bien équilibrées et en voici un exemple.

Mes points

  • Familles : 23 points
    3 chats verts pour 8 points et 5 chats oranges pour 15 points
  • Trésors rares : 3 points
  • Traditions : 45 points
    7 points pour posséder exactement 6 cartes tradition
    0 points pour la plus grande famille (il m’aurait fallu 7 chats oranges au lieu de 5)
    18 points pour avoir les deux chambres vides
    8 points pour les trésors communs
    4 points pour les chats isolés
    8 points pour les cartes de trésor non recouvertes (il y en a 3, mais je marque la moitié des points arrondis au nombre supérieur puisque tradition publique)
  • Rats visibles : -2 points
  • Pièces incomplètes : 5 x -5 = -25 points

Grand total : 44 points

Les points de ma soeur

Selon l’ordre de dévoilement des cartes couleur, chaque chat donne de cinq à un point à notre soeur.

  • Couleurs de chats : 43 points
    Bleu : 2 x 5=10 ; Violet : 1 x 4 = 4 ; Orange : 6 x 3= 18 ; Vert : 5 x 2=10 ; Rouge : 2 x 1 = 1.
  • Traditions : 16 points
    2 rats visibles = 10 ; 2 pièces remplies = 6 points ; il y a 9 trésors donc 0 point

Grand total : 59 points

Mode familial

Afin de rendre le jeu accessible aux familles, un mode de jeu allégé a été créé au verso du bateau dans lequel chaque joueur reçoit deux cartes tradition qu’il gardera secrètes jusqu’à la fin. Oublions les ressources, et plaçons quatre chats par joueur autour de l’île en début de manche. À tour de rôle, nous secourons les chats jusqu’à ce qu’il n’y en reste plus ou que tous les joueurs aient passé. Le pointage est similaire.

Ajouter

  • Nos familles de chats (ensemble de trois chats et plus de la même couleur et adjacents)
  • Nos traditions

Soustraire

  • Les rats visibles sur notre bateau (1 point chacun)
  • Les pièces non remplies (5 points chacune)

Mon expérience de jeu

Honte à moi, je ne suis pas une amoureuse de félins. En fait, c’est mon corps qui ne les apprécie pas avec de violents réactions allergiques. Malgré cela, le jeu m’attirait énormément dès sa campagne de socio-financement. D’abord, je suis une grande fanatique de jeux de casse-tête à la Tetris et de meeples de bois. Ensuite, comme le matériel semblait magnifique ! Enfin, il offrait plusieurs mécaniques de jeu et pouvait s’adapter aux familles.

Les points forts

Un coup de coeur immédiat

Intimidée par la quantité de texte, j’ai préféré attendre la traduction française qui s’est laissée désirer étant donné le contexte de pandémie mondiale. En ouvrant la boîte, j’ai immédiatement été charmée et j’ai voulu y jouer à l’instant. Comme il valait l’attente ! Il est aussi plaisant pour les yeux que l’expérience de jeu.

D’ailleurs, il a été la suggestion de mon collègue Miguel dans notre article de suggestions de jeux stratégiques pour Noël 2020.

Accessibilité

Mon déficit d’attention a été terrifié par le livret de règles. À ma grande surprise, il se lit vraiment bien. Des extraits narratifs le rendent encore plus intéressant. De plus, les aides de jeu à même le plateau nous guident tout au long de la partie.

Simple à comprendre, difficile à maîtriser

Comme tout bon jeu d’optimisation, il s’apprend rapidement et les phases sont intuitives. Par contre, le maîtriser en optimisant les combinaisons de cartes est tout un défi. Il y a un juste équilibre entre le hasard et la stratégie. Effectivement, les tuiles et les cartes sont d’abord pigées au hasard, mais c’est à nous de bien utiliser la synergie afin de les rendre à notre avantage.

Dès que l’ordre des phases est assimilé, nous n’avons pas à se référer souvent au livre de règles. Puisque je trouve que de jouer avec les règlements en main ralentit le rythme et nuit au plaisir, cet avantage est un point crucial dans ma sélection d’un jeu de société.

Grande diversité, plusieurs stratégies gagnantes

Étant donné la grande variété de cartes et de tuiles, les parties se suivent et ne se ressemblent pas. Plusieurs stratégies peuvent mener vers la victoire. En effet, opter pour la fabrication d’un maximum de points avec les familles et les traditions ou éviter d’en perdre en remplissant les pièces et cachant les rats s’avèrent gagnants.

Mode familial

Le mode familial est tout aussi plaisant pour des adultes. Il est idéal lorsque nous ne voulons pas trop nous compliquer les choses ou disposons de peu de temps.

Les points faibles

Identification des pièces

Bien que je comprenne le facteur esthétique dans la discrétion des symboles distinguant les pièces, ils sont difficiles à repérer, surtout lorsque l’éclairage est déficient. Lors des premières parties, nous avons eu de petits débats avec l’image dans le livret de règles.

Salade de points pour les novices

La salade de points est complexe pour les novices qui ne comprennent pas les stratégies à adopter.

Prix élevé pour un jeu familial

Totalement justifié étant donné la qualité du matériel, son prix de 74,99$ est trop élevé si nous ne prévoyons jouer qu’au mode familial. D’autres jeux s’adresseraient davantage à cette clientèle.

Mes « mini-geeks »

L’Île des Chats est devenu le jeu préféré de mon fils de onze ans. Après quelques parties en mode familial, je lui ai introduit le jeu complet. Ensuite, il n’a plus voulu jouer en mode facile. Il a tout de suite compris les mécaniques et s’est bien défendu. La première semaine, nous avons fait une bonne douzaine de parties sans se lasser.  Il a réussi à me battre une seule fois, mais ce fut de manière écrasante. Sinon, ses défaites par quelques misérables points ne l’ont pas frustré et n’ont en rien diminué son plaisir. Désormais, le jeu sort régulièrement et une partie dure une trentaine de minutes.

Ma fille de treize ans a trouvé le jeu « trop mignon ! », mais n’a pas voulu l’essayer. Elle trouvait qu’il avait l’air trop long et compliqué.

Une partie en mode familial

J’aime

  • Qualité du matériel
  • Petits chats en bois
  • Illustrations
  • Accessibilité
  • Fluidité
  • Mélange des mécaniques
  • Différents modes de jeu
  • Grande rejouabilité

J’aime moins

  • Symboles des pièces difficiles à distinguer au début
  • Salade de points difficile à saisir pour les novices
  • Prix élevé

La copie de L’Île des Chats a été fournie par le Randolph. 

L'Île des Chats

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Extraordinaire !

L'Île des Chats est un extraordinaire jeu d'optimisation de plateau alliant les mécaniques de placement de tuiles et de sélection de cartes.

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux mini-geeks de 10 et 12 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

Little Town

Little Town : du placement d’ouvriers efficace en moins d’une heure

Dès que je vois la mécanique de placement d’ouvriers dans un jeu, je me dois …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.