Labyrinth of Galleria : The Moon Society – Un jeu où chaque pas compte

C’est par hasard que j’ai découvert le jeu Labyrinth of Galleria, car normalement ce n’est pas dans mon genre de jeu, mais j’ai grandement apprécié cette découverte. C’est ma première expérience dans un jeu d’exploration de labyrinthe à la première personne et c’est vraiment différent des jeux auxquels j’ai l’habitude. On apprend assez vite que chaque pas compte, car il ne suffit que d’une action mal faite et vous pouvez y rester. Mon conseil lorsque vous explorerez le Labyrinth of Galleria, c’est de prendre votre temps pour analyser et de faires attention de bien gérer vos actions, car trop vous hâter pourrait être fortement désastreux.

  • Studio de développement : Nippon Ichi Software
  • Éditeur : NIS America
  • Plateformes disponibles : PlayStation Vita, PlayStation 4, PlayStation 5 et PC
  • Plateforme de test : PC
  • Classement : M pour un public adulte
  • Prix : 64,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Histoire

Tout commence avec une sorte d’invocation étrange qui nous ordonne de nous montrer et de nommer notre nom. C’est comme ça que nous intégrons notre identifiant dans le jeu. Cette scène est relativement courte, mais elle reste importante pour comprendre plus tard.

Par la suite, nous rencontrons rapidement Eureka de Soleil qui sera en résumé un des personnages les plus importants et qui vient à peine d’arriver en chariot au Manoir de Galleria . Le conducteur du chariot informe notre chère demoiselle que l’endroit n’est pas très recommandé, mais notre cher Eureka ne rebroussera pas le chemin pour si peu.

C’est avec une bonne dose de motivation et de courage que notre jeune fille frappe à la porte du grand manoir. C’est avec une intéressante rencontre que l’histoire commence.

Labyrinth of Galleria

Personnages

Le personnage principal se nomme Eureka de Soleil une jeune femme de bonne famille et elle semble être très déterminée à envoyer des sous dans sa famille. Elle a une belle personnalité un peu simple et je dirais presque enfantine parfois. Je trouve que c’est un personnage intéressant par sa forte détermination à aider les siens au prix de devoir faire des choses inconnues.

Par la suite il y a notre cher Fantie qui est le surnom donné à l’esprit qui réside dans la Lanterne de Fantasmagorie. C’est cet esprit qui explore le labyrinthe à notre place, car même si c’est facile d’y entrer, en ressortir c’est une tout autre histoire. Alors, c’est par l’intermédiaire de notre cher Fantie que nous réussissons à explorer le labyrinthe de Galleria.

Labyrinth of Galleria

Il y a bien d’autres personnages importants comme Martha Macaronage qui est en fait une sorcière et qui est employée dans le manoir. Elle est d’une grande importance, mais c’est aussi le cas pour plusieurs autres personnages au sein de cette belle histoire. Vous apprendrez rapidement à être intrigué par la grande diversité de personnalités et d’apparence des personnages dans l’univers du jeu Labyrinth of Galleria.

L’exploration du labyrinthe

En résumé, une grande partie de l’aventure consiste à explorer des labyrinthes tout en découvrant des curios et divers objets importants. Dès le début, il est facile à comprendre que la clef du jeu est d’explorer et de prendre son temps, car à chaque pas les ennemis dans le labyrinthe avanceront aussi. J’ai remarqué rapidement que ne pas bien maitriser les commandes aussi est très dangereux. Un mauvais pas et vous pourriez tomber de sept étages et sans trop en dire, ça tue automatiquement. Il ne faut pas prendre à la légère l’exploration dans Labyrinth of Galleria

Vous rencontrerez  de nombreux monstres tout au long de votre aventure et vous devrez tenter de survivre. Il y a beaucoup de choses à gérer dans l’exploration, mais le jeu explique vraiment tout ce qu’il faut savoir et c’est relativement bien expliqué. Le seul dommage est que le jeu est simplement en anglais alors pour ceux qui ne maitrisent pas bien cette langue, vous risquez d’avoir quelques ennuis avec la traduction. Heureusement, c’est possible de traduire avec les téléphones d’aujourd’hui.

Plus le jeu avancera, plus vous aurez la possibilité de faire de nouvelles actions telles que briser des murs et déposer un point de sortie. Ces actions pourraient facilement vous sauver la vie ou bien  raccourcir votre excursion, mais si vous ne faites pas attention, ils pourraient aussi vous donner la mort.

Labyrinth of Galleria

Les marionnettes

Les marionnettes sont les personnages qui exploreront avec Fantie. Comme celui-ci ne peut pas vraiment se battre, il s’avèrerait dangereux pour notre cher ami de se promener seul, alors nous utilisons des marionnettes que nous construisons à notre goût. Vous pourrez choisir le genre de votre personnage ainsi que parmi trois apparences prédéfinies et par la suite vous aurez l’occasion de choisir le coloris qui vous plait le plus.

Vous aurez aussi à choisir quelques autres aspects comme le chiffre chanceux et la personnalité. Ce dernier permet d’offrir quelques statistiques précises en bonus selon le choix de la personnalité. C’est relativement pratique si vous voulez que votre attaquant ait un bonus d’attaque dès le début de l’histoire. Si vous ne vous sentez pas à l’aise de faire ces personnalisations, vous pourrez aussi simplement choisir l’option pour que ce soit choisi aléatoirement.

Labyrinth of Galleria

La prise en main des commandes sur clavier

Je vais avouer que la maitrise des commandes sur clavier et avec souris était vraiment désagréable. Je me suis dit que j’essayerais un peu pour tenter de m’habituer, mais c’était impossible. J’ai essayé de jouer seulement avec la souris et j’ai trouvé que c’était facile de mal cliquer et de faire une mauvaise action de cette manière, mais lorsque j’ai essayé avec le clavier et la souris c’était encore pire­. J’ai essayé pendant environ sept heures avant de finalement sortir ma manette et tout de suite j’ai trouvé ça beaucoup mieux.

Je recommande fortement de jouer avec une manette ou de vous procurer le jeu sur une console. Je pense fermement que la maitrise sur clavier ne sera pas plaisante à découvrir pour une grande majorité de personnes, mais encore là ce n’est que mon avis personnel. Vous pouvez tout de même l’essayer, mais j’ai trouvé que la meilleure manière de jouer à Labyrinth of Galleria, c’est avec une manette.

Labyrinth of Galleria
Ce qui se produit lorsqu’Eureka tente de dire le vrai nom de Fantie.

En conclusion

Pour résumer, j’ai vraiment beaucoup apprécié mon expérience dans Labyrinth of Galleria. La première chose que j’ai aimée a été les personnages très beaux visuellement et le fait que le jeu soit haut en couleur. L’histoire est très intéressante et j’ai très hâte de continuer de la découvrir. Avec plus de dix heures de jeu, il me reste beaucoup de contenu à faire. Je n’ai pas de difficulté à croire que Labyrinth of Galleria peut facilement avoir cinquante heures de jeux.

J’ai adoré aussi l’exploration des labyrinthes. C’est la première fois que je joue à un jeu du genre et j’ai vraiment aimé ça. Je vais surement regarder pour découvrir d’autres jeux du même genre  développés par Nippon Ichi Software.

Le seul point négatif que j’ai trouvé, c’est vraiment la configuration de jouer sur clavier souris, sans cet aspect j’aurais eu de la difficulté à trouver un point que je trouve négatif, car c’est un très bon jeu.

Labyrinth of Galleria

J’aime

  • Les graphismes des personnages
  • L’histoire intrigante
  • La personnalisation intéressante des marionnettes

J’aime moins

  • La prise en main sur clavier très désagréable

La copie de Labyrinth of Galleria : The Moon Society a été fournie par NIS America.

Labyrinth of Galleria

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

50 heures et plus de pur plaisir

Un jeu très complet et qui permet de complètement personnaliser son expérience de jeu. L'histoire y est super intéressante et le développement des personnages aussi. L'exploration est aussi agréable, car elle nécessite de bien gérer ses points et d'analyser son environnement.

À propos de Mélijade Poisson

Je suis une jeune femme qui adore l'univers geek depuis toujours. J'aime tout particulièrement les jeux vidéo, les jeux de société et mes oiseaux chéris ! Autant j'aime passer mon temps libre en jouant à des jeux vidéo, autant que je peux prendre le temps de visionner des films ou une bonne série ! J'aime aussi m'installer confortablement et lire des mangas et des bandes dessinées.

Aussi à voir...

Banishers Ghosts of the New Eden

Banishers : Ghosts of the New Eden – La vie appartient aux vivants

Banishers : Ghosts of the New Eden est disponible depuis le 13 février 2024. Personnellement, lorsqu’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.