Concours

La série GeForce RTX 20 de NVIDIA : le Saint Graal du graphisme ?

C’était le 20 août dernier que NVIDIA nous annonçait sa nouvelle série de cartes graphiques. L’enthousiasme était à son paroxysme et tous les amateurs de jeux vidéo et de hautes technologies étaient rivés à leur fil de nouvelles ainsi qu’aux différentes plateformes vidéos afin de voir ce que le futur du graphisme nous réserve.

Petite mise en contexte. NVIDIA, le chef de file sur le marché de la carte graphique sur PC, qui nous avait habitués à un rafraichissement annuel de l’architecture graphique de ses cartes, n’avait pas lancé de nouvelles technologies depuis la série GTX 10xx, en mai 2016. Plusieurs versions du chipset existant avec un gain de performance ont été lancées, mais toutes basées sur la même architecture. NVIDIA étant dans une position de domination presque totale en l’absence de réelle compétition de la part de son rival AMD, voguait sur le succès de l’architecture Pascal (série de cartes GTX 10xx).

C’est donc à la fin août que Jensen Huang, PDG de NVIDIA, nous présente la toute nouvelle ligne de cartes graphiques de prochaine génération : RTX 20xx. Plus de puissance, plus d’images par seconde, du graphisme toujours plus près du réel. Une fois de plus, NVIDIA nous annonce les caractéristiques régulières attendues à chaque rafraichissement de ses lignes. Une rumeur se confirme par contre, l’avènement de la technologie « Ray Tracing » en temps réel.

Ray Tracing 101

« Mike, c’est bien beau tout ça, mais le Ray Tracing, qu’est-ce que c’est ? » Merci de le demander !

L’appellation « Ray Tracing » n’a rien de nouveau dans l’univers de l’animation. À vrai dire, nous l’utilisons depuis des décennies dans les films d’animation 3D. Le Ray Tracing, c’est bien simple : c’est l’habileté d’un engin graphique de reproduire le parcours d’un faisceau de lumière de manière réaliste. C’est quelque chose qui semble bien simple mais qui, en réalité, est un des plus gros défis de l’industrie du jeu vidéo et du graphisme de prochaine génération. L’arrivée de cartes graphiques étant capable de reproduire un Ray Tracing réaliste en temps réel est une technologie prometteuse que plusieurs voient comme la prochaine grande marche franchie par l’industrie.

Auparavant, les développeurs de jeux vidéo devaient programmer, coder et surtout simuler les reflets lumineux d’un objet. Voyez par vous-même les prouesses que ces programmeurs étaient capables d’accomplir, en gardant en tête que le tout est simulé. Voyez le vidéo suivante afin de voir la complexité de réaliser un effet visuel convaincant.

L’effet est convaincant, voire superbement bien réalisé. Ceci dit, le tout reste un Ray Tracing programmé. Les angles visuels, les réflexions ainsi que leur intensité ne sont pas toujours justes, ou une représentation correcte de ce que l’on verrait si nous étions nous-même dans cet angle visuel. Le Ray Tracing en temps réel est la technologie qui permettra aux développeurs de jeux d’avoir un engin visuel où les jeux de lumière ne seront plus une approximation, mais une représentation réelle des reflets de lumière, tels que l’on pourrait les voir si le tout se déroulait sous nos yeux.

Afin d’avoir un ordre de magnitude du pas de géant que cette technologie représente, laissez-moi vous montrer une image du film L‘Université des Monstres du studio Pixar.

Film L'Université des Monstres du studio Pixar

Comme vous le voyez, les reflets lumineux semblent très réalistes. La lumière oscille de façon naturelle, les formes de reflet sont imprécises et l’effet de halo est juste. C’est super ! Afin de produire cette simple image (dont chaque seconde de film en contient 24), un ordinateur à la fine pointe de la technologie, très au-delà de la portée du consommateur en 2013, prenait entre 20 et 29 heures par image en temps de rendu. Donc, une simple seconde de film pouvait prendre plus de 25 jours pour un ordinateur à reproduire. Avec les nouvelles cartes NVIDIA ? Une technologie similaire est déployée et développée au rythme de 20-40 images par seconde ! En cinq ans, nous sommes passés de une image par jour, à 30-40 images PAR SECONDE.

Vous comprenez maintenant pourquoi le monde de la technologie est en émoi devant la possibilité du futur en réalité graphique. L’adoption de cette nouvelle technologie sera une longue route pour les développeurs et ne se réserve qu’aux plus nantis et/ou enthousiastes parmi vous. Le prix de lancement de la RTX 2080 est couramment dans les environs de 1100$. Le modèle phare, la RTX 2080ti elle se détaille aux environs des 1600$. La RTX 2070, le modèle d’entrée de gamme, sera lancée le 17 octobre prochain, avec un prix attendu avoisinant les 800$.

La carte la plus performante de la génération précédente, la GTX 1080ti, demeure équivalente en performance à la RTX 2080, sans la technologie Ray Tracing. Pour un gain de performance en images par seconde notable, la RTX 2080ti est celle qui se distingue, avec un gain estimé de 15 % à 20 % d’un jeu à l’autre.

La dure réalité

La question que vous avez sûrement, pour ceux qui sont toujours intéressés, est de savoir si l’investissement en vaut la chandelle. Premièrement, nous devons utiliser le mot investissement, car le modèle qui atteindra le plein potentiel de cette génération se détaille à 1600$ avant taxes. On ne peut malheureusement pas simplement ajouter une carte graphique d’ultra hautes performances à un ordinateur moyen de gamme. Afin de tirer le plein potentiel des capacités de cette dernière, un processeur, une carte-mère, un disque dur et de la mémoire RAM de haute performance seront inévitables. La facture passe donc de 1800$ quelque dollars, a aisément plus de 300$, sans compter le moniteur spécialisé qui avec un taux de rafraichissement et un support de la technologie HDR est requis afin d’afficher tout ce que l’on devrait voir de façon adéquate.

Adopter une technologie dont tout est à prouver est un passe-temps des plus dispendieux, qui vous procure seulement dans le moment surtout le droit de vous vanter à vos amis de posséder tout ça. Plusieurs jeux supporteront la technologie dans l’année à venir. Le titre le plus notable couramment sur le marché est l’excellent Shadow of the Tomb Raider dont notre chroniqueur Frédéric a récemment fait la critique, qui sera bientôt mis à jour avec le support de cette technologie.

La question que vous devez donc vous poser est la suivante : « Suis-je prêt à investir des milliers de dollars maintenant afin de voir ce que le Ray Tracing nous apportera dans les prochains mois ? ». Permettez-moi de vous diriger vers votre banque ou votre partenaire afin de plaider votre cause.

Site officiel de NVIDIA

À propos de Mike Moran

Beauceron, irlandais, musicien, mais surtout, geek assumé! Ma passion pour les jeux vidéo et la techno sont ce qui anime mon quotidien. J'aime en parler, en débattre, et partager les dernières nouvelles.

Aussi à voir...

Nombre de retours alarmant pour la NVIDIA GeForce RTX 2080 Ti

L’inquiétude augmente chez les clients de la compagnie de la carte graphique NVIDIA alors que …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.