Shadow of the Tomb Raider – Nos premières impressions

Récemment, mon collègue Eric et moi-même avons eu le privilège d’être invités à essayer une démo du jeu très attendu Shadow of the Tomb Raider. Le troisième chapitre de la trilogie mettant en vedette la célèbre aventurière a été conçu en majeure partie dans les studios montréalais d’Eidos. Nous avions déjà eu l’occasion d’avoir un aperçu du jeu lors de la soirée de son dévoilement en mai dernier, mais la version que nous avons pu essayer le 2 août dernier était presque finale. Étant moi-même un admirateur de la franchise, c’est avec joie que j’y ai plongé à nouveau !

Nos impressions de Shadow of the Tomb Raider

Les combats dans Shadow of the Tomb Raider promettent d'être encore plus brutaux que dans les chapitres précédents
Lara Croft apprendra à ne faire qu’un avec la jungle afin de déjouer ses ennemis

Le troisième chapitre de la trilogie se dévoile un peu plus

La démonstration débutait au même endroit que celle présentée en mai dernier, mais il était possible de sauter l’introduction afin de retrouver le personnage de Lara Croft au fond de la jungle sud-américaine. Alors que la première démonstration était plutôt linéaire, la nouvelle version levait un peu plus le voile sur les sections plus ouvertes du jeu. Par exemple, Lara découvre un village perdu en pleine jungle où elle peut interagir avec les habitants. Certains vont lui dévoiler l’emplacement d’un site comme une tombe à explorer, alors que d’autres vont lui assigner une quête secondaire. Contrairement aux deux premiers titres de la franchise où Lara était plutôt solitaire à part quelques séquences scriptées, cette section où elle peut discuter avec des personnages non joueurs était un vent de fraîcheur.

Lara ne partira pas à l'aventure en solitaire et rencontrera de nombreux personnages non joueurs
Une nouveauté dans Shadow of the Tomb Raider est les zones de population où Lara peut interagir avec les habitants et obtenir de l’information et des quêtes

Les systèmes d’exploration et de combat rappellent ceux de Tomb Raider (2013) et Rise of the Tomb Raider. Là où Shadow se démarque grandement, est au niveau de son environnement. La jungle offre beaucoup plus d’interactivité comme des fourrées où se cacher pour prendre l’ennemi par surprise et des routes alternatives pour éviter les combats. Aussi, la jungle en elle-même représente un personnage du jeu avec lequel Lara va interagir. Au départ, la jungle est sombre et terrifiante, sa faune poussant des cris sinistres et les ombres sont profondes. Au fur et à mesure que Lara obtient des habiletés de chasseur et d’exploratrice, la jungle semble l’accepter peu à peu et devient plus accueillante. Cette progression est subtile et très réussie.

Au niveau des combats, le jeu permet au joueur de les aborder comme il veut, avec les conséquences qui s’y attachent. Il est évident que l’approche subtile est recommandée comparée à une attaque frontale qui s’avère souvent fatale. Le joueur est encouragé à prendre son temps, remarquer les détails de l’environnement et utiliser ce dernier contre ses ennemis, qu’ils soient humains ou du règne animal. Réussir à vaincre un groupe d’ennemis silencieusement et sans déclencher d’alarmes est très satisfaisant.

Lara ne fera pas que combattre dans Shadow, mais aura à déjouer des puzzles complexes aussi
Shadow promet des tombes encore plus spectaculaires et des puzzles qui mettront les cellules grises des joueurs à rude épreuve

Le jeu offrira aux joueurs une expérience de jeu différente selon le niveau de difficulté choisi. Ce dernier peut influencer non seulement le système de combats, mais aussi l’exploration de l’environnement en offrant ou non des indices. Le directeur artistique du jeu, Daniel Bisson, nous a confirmé que jouer sans les indices augmente grandement la durée de vie du jeu et il n’est pas surprenant si certains joueurs en viennent à se perdre dans la jungle.

Shadow of the Tomb Raider sortira sur les consoles PS4 et Xbox One, et sur PC le 14 septembre prochain et sera à coup sûr une grande réussite pour le studio Eidos Montréal.

Site officiel

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Shadow of the Tomb Raider

Entrevues avec David Anfossi et Daniel Chayer-Bisson de Eidos Montréal

Lors de la soirée de dévoilement de Shadow of the Tomb Raider (notre article), j’ai …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *