Marvel’s Guardians of the Galaxy – Une aventure palpitante qui vous en met plein la vue et les oreilles !

Je dois le dire d’emblée, je ne suis pas le plus grand amateur de la franchise Guardians of the Galaxy de Marvel. Je n’ai lu aucune des bandes dessinées et j’ai seulement vu le premier film, que j’ai aimé, mais sans être renversé. C’est donc avec un certain détachement que j’ai appris que le studio Eidos-Montréal travaillait sur une version vidéoludique il y a déjà presque un an. J’ai suivi son développement avec un intérêt toujours grandissant. Maintenant que j’ai eu la version finale en main, je suis plus qu’heureux de déclarer que le jeu est un des meilleurs auquel j’ai eu la chance de jouer cette année. L’ambiance bon enfant de la franchise est bien ancrée dans cette nouvelle version et il est évident que l’équipe de production est composée d’amateurs de la source originale. Leur but était de créer un produit qui respecte la source, tout en l’infusant d’une identité qui lui est propre. Avec une trame sonore sensationnelle, des graphismes superbes et une jouabilité solide, Marvel’s Guardians of the Galaxy redéfinit le mot « amusant » !

Chacun des dialogues est joué avec aplomb par des acteurs exceptionnels
Le jeu vous place dans les bottes de Star-Lord qui devra s’appuyer sur ses compagnons pour mener à bien ses nombreuses missions.
  • Studio de production : Eidos-Montréal
  • Éditeur : Square Enix
  • Plateformes disponibles : PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X/S, Nintendo Switch, PC
  • Plateforme de test : PS5
  • Classement ESRB : T
  • Prix : 79,99$ (édition standard), 109,99$ (édition de luxe)
  • Site officiel
  • Page Steam du jeu

Le jeu se déroule dans le même univers que celui des bandes dessinées et des films, mais à une époque où les Gardiens se sont récemment formés. Le joueur incarne Peter-Quill, alias Star-Lord, le présumé leader du groupe. Vu son inexpérience, les autres membres du groupe ne lui accordent qu’une modeste confiance. Des différends entre certains membres, en particulier Drax et Gamora, viennent ajouter une source de tension supérieure. Les Gardiens sont constamment à la recherche de travail, ils croulent sous les dettes et leur vaisseau, le Milano, tient avec du fil de broche. De plus, la menace de se faire surprendre par les Nova-Corps, la police locale, plane à chacun de leur mouvement. Après une expédition dans la zone en quarantaine particulièrement désastreuse, les Gardiens sont frappés d’une forte amende et n’ont que peu de temps pour ramasser la somme. Leur infortune les mènera à se frotter à des personnages à la réputation louche, pour finalement faire la rencontre d’un mystérieux illuminé qui, à la tête de son culte, devient une menace pour toute la galaxie. Pour le meilleur et (surtout) pour le pire, seuls les Gardiens peuvent contrer les plans de ce maniaque et sauver les innombrables habitants de la galaxie.

Les séquences à bord du Milano sont d'agréables interludes entre vos missions
Entre vos missions, vous avez l’opportunité de visiter le Milano, bavarder avec les autres Gardiens ou écouter un succès des années 80.

Une équipe qui est un peu votre famille… très dysfonctionnelle…

Bien que le joueur incarne toujours Star-Lord, le travail d’équipe est toujours primordial. Le jeu est divisé en plusieurs chapitres qui se déroulent habituellement tous dans des lieux différents. En général, chacun des chapitres commence avec un moment de quiétude à bord du Milano, où il est possible d’explorer les différentes pièces du vaisseau, d’avoir une conversation avec les autres Gardiens ou d’admirer certains objets trouvés dans les expéditions précédentes. Une fois votre curiosité assouvie, vous n’aurez qu’à sauter dans votre chaise de capitaine pour vous diriger vers votre prochaine mission. Ces dernières sont un mélange d’exploration, de manipulation de l’environnement et, bien sûr, de combats acharnés. Un outil qui vous sera toujours très utile est votre viseur qui vous permet d’identifier certains éléments de l’environnement qui pourraient vous être utiles. Par exemple, se trouver devant une porte verrouillée demandera l’expertise en électronique de Ratchet, ou un rocher dans votre chemin va requérir la puissante musculature de Drax. Les Gardiens n’ont pas la langue dans leur poche et critiqueront vos choix douteux ou passeront le temps à se chamailler dans des dialogues, tous plus savoureux les uns que les autres. J’ai particulièrement aimé les répliques de Drax aux nombreuses expressions des autres membres qu’il prend toujours au pied de la lettre.

Les ennemis majeurs du jeu sont de longues, mais palpitantes séquences
Les séquences où vous aurez à faire face à un ennemi majeur demanderont la participation de tous les Gardiens.

Lorsque le groupe aura à faire face à un groupe d’ennemis, l’action littéralement explose à l’écran ! C’est un véritable feu d’artifice d’explosions, de tirs de laser et de manœuvres martiales, autant de la part des Gardiens que de celle de leurs adversaires. Encore une fois, il est nécessaire de faire appel aux autres membres du groupe pour avoir une chance de vaincre. Star-Lord est armé de ses fidèles fusils-blaster qui utilisent à la fois des rayons laser et d’autres types de projectiles que le joueur déverrouillera plus tard dans l’histoire. Il est aussi équipé de ses bottes-fusées qui lui permettent de se déplacer rapidement lors de dangers ou de planer légèrement au-dessus des ennemis et de les attaquer de haut. À tout moment, le joueur peut invoquer un sous-menu des autres Gardiens et faire usage de leurs habiletés. Chacun des membres du groupe a ses forces que le joueur devra utiliser consciencieusement, car celles-ci seront utiles contre un certain type d’ennemi. Aussi, différents éléments du décor peuvent être utilisés par un des Gardiens, comme des barils explosifs que Drax lance sur un groupe d’ennemis. Lorsque la situation s’échauffe, le joueur peut rappeler les Gardiens pour un discours d’encouragement. Le joueur devra choisir le dialogue approprié à leur état d’esprit et s’il réussit, tout le groupe bénéficie temporairement de bonus d’attaque. Aussi, vu que Star-Lord utilise son fidèle Walkman, chaque séance d’encouragement est suivie par une des chansons de la trame sonore pour mettre vos sens en ébullition. Participer à un combat intense alors que « The Final Countdown » joue en arrière-plan est plus qu’épique !

Une trame sonore exceptionnelle, remplie de grands succès des années 80

Parlant de chansons, le jeu suit la tradition instaurée dans les films de la franchise et dispose d’une trame sonore sensationnelle. Alors que les films puisaient leur inspiration dans le rock des années 70, ce sont les années 80 qui sont à l’honneur ici. Plusieurs grands succès de la décennie sont inclus, qui vont du métal (Iron Maiden, Kiss) au rock (Pat Benetar, Loverboy), à la pop (Rick Astley). En plus de ce choix musical varié, le jeu inclut plusieurs chansons qui ont été composées expressément pour le jeu par le groupe fictif Star-Lord, composé de membres de la production. Leur musique accompagne agréablement certaines séquences intenses du jeu, mais peuvent aussi être écoutées dans le confort du Milano. Pour ceux qui souhaitent diffuser leurs sessions de jeu en ligne, une option est incluse qui retire les chansons originales afin d’éviter un problème de droit d’auteur. Les acteurs qui prêtent leur voix aux personnages offrent tous une superbe performance, autant ceux qui incarnent les Gardiens que pour les personnages secondaires. Ils s’approprient avec grâce leurs rôles et en font le leur, sans vouloir imiter les acteurs du film.

Certains de vos choix auront un impact sur l'histoire, comme choisir entre remettre un lama de l'espace aux autorités
Les Gardiens feront de biens étranges découvertes dans leurs aventures, comme ce lama de l’espace…

Les yeux sont tout aussi choyés que les oreilles avec des graphismes superbes, surtout si vous avez la chance de jouer le jeu sur un bon PC ou une console de nouvelle génération. Sur ces plateformes, le jeu offre une résolution élevée et des couleurs éclatantes, tout en maintenant une fluidité de 60 images par seconde constantes. Cependant, il n’est pas rare de voir de petits bogues, comme l’épée de Gamora qui a tendance à passer à travers ses jambes ou sa tête. Il est même arrivé que Gamora et Drax occupent le même endroit, ce qui les a mis dans une animation sans fin où ils se butaient l’un à l’autre. Malgré ces petits désagréments, la très grande majorité des graphismes sont tout simplement superbes. Les environnements sont variés et regorgent de petits détails, que ce soit à bord d’une station spatiale ou sur une planète à la flore très étrange. Chacun des niveaux dispose d’endroits secrets où se cachent des surprises comme des uniformes alternatifs pour les Gardiens et des objets de collection qui sont liés à un des membres de l’équipe. Parlant de style, celui qui a été choisi pour les Gardiens a des similitudes avec celui des films, mais pour la majorité est bien différent.

Une superbe production qui est une des plus belles surprises de l’année !

Le jeu inclut un excellent mode photo pour saisir certains moments intenses du jeu
Les séquences de combat sont toujours palpitantes et demanderont de mettre à profit toutes les aptitudes des Gardiens.

Eidos-Montréal a réussi tout un exploit, développer un jeu qui est fidèle à sa source d’origine tout en créant sa propre identité et, de plus, est un véritable plaisir à jouer. L’action est prenante et déjantée, et les dialogues sont tous très savoureux. La trame narrative est assez linéaire, mais offre tout de même des opportunités d’exploration que les obsédés de tout trouver vont apprécier. Contrairement à ce que certains éditeurs ont pu dire par le passé, les jeux en solo sont bien présents et une forte proportion de joueurs en raffolent. Guardians of the Galaxy est une excellente production d’un studio bien de chez nous qui saura vous épater !

J’aime

  • Les environnements variés et regorgeant de détails
  • La trame sonore exceptionnelle
  • Le jeu des acteurs sensationnel

J’aime moins

  • Quelques bogues au niveau des graphismes
  • Les dialogues peuvent se répéter quelques fois

La copie du jeu utilisée pour cette critique a été fournie par Eidos-Montréal.

Marvel's Guardians of the Galaxy

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Exceptionnel !

Une jouabilité soignée, une trame sonore exceptionnelle et des graphismes superbes font de Guardians of the Galaxy un des meilleurs jeux cette année !

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

image principale

Keep Talking and Nobody Explodes VR testera votre sang froid et vos capacités de communication

Le vaste monde du VR (réalité virtuelle) est en ébullition depuis quelques années, tout comme …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.