Le radio-réveil KitSound X-Dock 4 : parfait pour les temps modernes

Récemment, je me suis fait la réflexion que je possédais mon réveille-matin depuis près de 30 ans. Malgré ces bons et loyaux services, j’étais à la recherche d’un appareil qui me permettrait de recharger mon téléphone et ainsi donc désencombrer ma table de chevet. Voici ma découverte, le radio-réveil KitSound X-Dock 4.

Longues recherches

J’ai gardé l’œil pendant un bout de temps pour trouver un réveille-matin qui arriverait à charger mon iPhone avec connecteur Lightning. Oui, il en existe plusieurs, mais le problème est d’en trouver un qui est compatible à 100 % avec les appareils Apple. Plusieurs d’entre eux ont le bon connecteur, mais ils ne permettent pas de charger. Ce sont malheureusement des limitations mises en place par Apple même.

Première bonne nouvelle, le radio-réveil KitSound X-Dock 4 est pleinement compatible avec mon iPhone 6 puisqu’il est certifié MFI (Made for iPhone). Je l’ai aussi essayé avec mon iPhone 7 du travail et il fonctionne très bien. Il recharge à une vitesse tout à fait raisonnable alors c’est déjà un très bon départ. Autre bonne décision, le connecteur n’est pas fixé sur le fond. Il est donc possible d’y mettre votre téléphone même s’il est dans un boitier de protection.

Facile d’utilisation

Évidemment, sans fonction d’alarme ou d’horloge, cet appareil ne serait qu’une simple radio. Terminé le temps où vous devez entrer l’heure manuellement sur votre réveil. Sitôt qu’il est déposé sur la charge, le réveil synchronisera son temps avec celui du téléphone.

Cette fonction est tout simplement géniale, mais elle comporte un petit bémol. Il m’est arrivé par deux fois de ne pas remarquer que le cadran n’avait pas synchronisé l’heure actuelle, mais plutôt remis l’heure à minuit. Heureusement ma conjointe possède aussi son cadran ce qui nous a évité de nous lever en retard. Depuis ce temps, je m’assure tous les soirs en connectant mon téléphone que les deux heures sont bien les mêmes.

Une des raisons que je n’ai pas remarqué que le cadran avait la bonne heure c’est que j’ai dû fermer l’affichage. Quand je l’ai connecté pour la première fois, je m’attendais à ce que la lumière soit tout de même assez basse. J’arrivais à la lire à la lumière ambiante, mais ce n’était pas super éclatant.

Dès que la nuit est arrivée, j’ai été surpris de voir comment l’affichage était éblouissant. Bon, aucun problème puisqu’il existe deux autres modes d’affichage. Autre petit problème, ces deux modes sont encore plus clairs ! J’en suis venu à fermer l’affichage la nuit, mais j’essaie de m’habituer à le garder au réglage le plus faible.

Vous devrez aussi installer deux piles AAA qui vont aider à garder la charge si vous avez une panne d’électricité.

Autant une radio qu’un réveil

Un des points de vente de cet appareil est qu’on peut l’utiliser pour écouter sa musique quand on ne l’utilise pas comme réveil. En connectant son téléphone, on a accès à la musique qui y est contenue peu importe l’application.

C’est donc possible de faire ses listes Spotify et les écouter alors que vous lisez tranquillement dans votre lit. Les boutons sur le côté de l’appareil peuvent être utilisés pour arrêter la chanson, passer à la prochaine ou alors monter le son. C’est pratique et intuitif.

Vous avez bien entendu la possibilité d’écouter la radio FM, mais pas AM (pas que ce soit une grosse perte). Pour naviguer rapidement d’une station à l’autre, vous avez l’option de mettre en mémoire quelques chaines.

Une antenne est incluse pour s’assurer qu’on puisse avoir la meilleure réception possible. Finalement, vous pouvez aussi y connecter un autre appareil comme un iPad ou un vieil iPod avec la connexion auxiliaire. Ça offre beaucoup de flexibilité pour un appareil du genre.

Pour ce qui est du son du haut-parleur, je dirais qu’il est adéquat. Rien d’exceptionnel, mais il fait le travail. Pour la meilleure performance, il ne faut pas le mettre trop fort et privilégier la musique plus douce que « pesante ». Disons que ce n’est pas un réveille-matin pour les amateurs de heavy métal ou d’électronique.

Plusieurs façons de se réveiller

Vous avez la possibilité de mettre deux alarmes à deux heures différentes. Elles sont très facilement réglables avec l’aide des boutons sur le côté de l’appareil. J’aurais bien aimé pouvoir le faire avec l’aide du téléphone pour gagner du temps, mais ce n’est pas la fin du monde.

J’adore me réveiller avec de la musique le matin. C’est tellement moins stressant qu’une sonnerie électronique. Avec ce cadran, j’ai plein de choix. Je peux décider de me réveiller avec la radio, de la musique sur mon téléphone, sur la connexion auxiliaire et finalement une alarme sonore aussi appelée buzzer.

Quand vient le temps de créer votre alarme, on vous demandera quel mode vous décidez de sélectionner, la sélection de canaux préenregistrés (seulement pour la radio FM) et le volume du son. Vous pourriez donc faire une première alarme avec une liste de musique à 7h00 et un son assez bas alors que votre seconde alarme sera à 7h15 avec un buzzer au maximum.

Seul hic, si vous optez pour la liste de lecture sur votre téléphone, vous devrez la sélectionner le soir auparavant et vous ne pouvez pas en avoir deux différentes selon l’alarme.

Pour les désactiver, vous n’avez qu’à peser le premier (première alarme) ou le second bouton (deuxième alarme) sur l’appareil. Quand on appuie à nouveau dessus, on doit reconfigurer l’alarme. Vous n’avez qu’à peser jusqu’à ce que la petite cloche réapparaisse dans le haut de l’écran pour reconfigurer l’appareil avec les mêmes réglages.

Verdict

Le radio-réveil KitSound X-Dock 4 a définitivement remplacé pour de bon mon antique réveille-matin. Petit et facile d’utilisation, ses quelques petits irritants sont tellement mineurs qu’on peut facilement vivre avec.

Ce réveil a été commandé sur MobileFun.fr.

KitSound X-Dock 4

Design
Son
Durabilité
Fonctionnalité
Prix

Recommandé

Le radio-réveil KitSound X-Dock 4 est petit, facile à d'utilisation et sans désavantages majeurs.

User Rating : Be the first one !

À propos de Christian Jarry

Passionné de techno, de photo et de jeux vidéo, je peux m’entretenir à propos de ces sujets pendant des heures. Jamais fanatique, toujours posé, j’aime donner mon opinion, mais je suis toujours ouvert aux idées et suggestions des autres.

Aussi à voir...

Copyright Per Arnesen / Netflix

The Rain – Quand le genre post-apocalyptique est fait correctement

Dans un monde post-apocalyptique, Simone et son frère Rasmus partent à la recherche de réponses …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *