[Geekbecois-ware: Micro-Critiques] – Sakura Samurai

Je vous présente un concept simple. J’ai une application/un jeu/un cossin qui n’a pas assez de contenu ou que je n’ai pas assez de temps pour faire une critique complète et détaillée, MAIS que j’aimerais partager avec vous tout de même. Avoir du temps restreint (parce que, grande surprise, je ne suis pas un blogueur à temps plein) et une vie chargée font que parfois on serre la ceinture niveau quantité de mots.

Donc reprenant un de mes jeux favoris, Wario Ware, je vous présente des Micro-Critiques de 300 mots et moins sur un jeu que j’ai testé. Si par un pur hasard vous remarquer que ma critique faite plus que ledit nombre, vous me chicanez dans les commentaires ! Bon échange non ?

Donc voici ma première micro-critiques !

Sakura Samurai : Art of The Sword

Disponible sur : Nintendo eShop – Nintendo 3DS
Genre : Action
Nombre de Joueurs : 1
Date de Sortie : 2 Février 2012
Éditeur : Nintendo

Des démons ont enlevé la princesse Sakura, le monde à changer depuis sa disparition, vous êtes le Samurai Sakura et votre but ? Sauver la princesse. Le jeu est d’une beauté impressionnante pour un titre venant tout droit du eShop de Nintendo. On commence le jeu avec une séquence qui explique l’histoire puis on se fait présenter notre “sensei” qui nous montre comme le jeu fonctionne.

Sakura Samurai C’est un jeu qui est basé sur le timing des actions et comment les ennemis se positionnent avant d’attaquer. Par des esquives et des attaques bien placées, on défait des ennemis puis on bouge de zones entrecoupées de séquences dans un château où on se bat contre une horde d’ennemis et un gros boss. Si vous êtes précis et restez constant, vous pouvez enregistrer le nombre de fois que vous avez agis avec précision et le vendre pour de l’argent pour avoir des items et des améliorations dans les villages.

J’ai bien aimé l’expérience et je dois avouer que je me suis planté magistralement dans certains niveaux. Le jeu est difficile à comprendre au début, mais une fois qu’on à la maitrise, la plus part des combats se déroule sans anicroche. Je dois aussi avouer que le jeu manque un peu de profondeur, car la plupart des zones de combat sont courtes et sans relation et les ennemis se ressemblent tous. J’aurais mieux aimé de longues zones comme celle des châteaux où échouer veut dire recommencer le tout. Le jeu possède aussi des graphiques très intéressants et colorés, les musiques et ambiances sont intéressantes et très bien ficelées au jeu.

Micro-Cote : 7.5/10

À propos de Bruno-Pierre Campeau

Bruno est rédacteur en chef de la section jeux vidéo et est un passioné de l'industrie du jeu. Il jouer et aime en parler mais surtout il n'hésite pas à taper sur les doigts d'une companie lorsque celle-ci fait une erreur.

Aussi à voir...

Linksys WRT32X

Linksys WRT32X, finalement un routeur pour les joueurs !

Tester des routeurs, j’aime ça ! Pourquoi ? Je ne sais pas ! Mais lorsque j’ai reçu un …

Qu'en pensez-vous ?