Dinoblivion : la chasse aux dinosaures est ouverte !

C’est lors des Meeplelympiades du 8 juin 2019 que j’ai eu de nouveau le plaisir de rencontrer Jean-François Gauthier, auteur du jeu Goblivion, qui nous présentait son nouveau bébé en plein développement : Dinoblivion.

J’avais rapidement aperçu le prototype lors de l’événement Bénévoles Ludiques le 30 mars dernier qui en était à ses tout premiers tests publics. Il a rapidement évolué.

Guidée par l’auteur, j’ai eu l’opportunité de disputer une partie contre un autre participant de la journée. Bien qu’il m’ait battue à plate couture, j’ai eu un immense plaisir et je me suis sentie très reconnaissante de ma chance d’être parmi les rares personnes qui ont pu y jouer.

  • Auteur : Jean-François Gauthier
  • Éditeur : Jeux Goblivion Games
  • Nombre de joueurs : 1-2 (contre le jeu ou en duel)
  • Durée : 45 minutes
  • Année : en cours de développement depuis août 2018
  • Prix visé : 39,99$
  • Page BoardGameGeek
Une partie à deux joueurs

Brève description du jeu

Dinoblivion est un jeu unique en son genre. Il combine plusieurs mécaniques de jeux qui ne vont habituellement pas ensemble. D’abord, nous pouvons le présenter comme un jeu de construction de main (« deck-building »). Puisque plusieurs d’entre nous avons l’impression d’avoir fait le tour du style, Jean-François Gauthier lui a ajouté la gestion de ressources (meeples, jetons Viande et jetons Dinosaures). Comme si ce n’était pas assez, il a également inclus une mécanique de construction de machine (« engine-building »). Finalement, il faut user de mémoire. Sauf avis contraire, il nous est interdit de regarder les cartes défaussées (publiques ou personnelles).

Contrairement à Goblivion où les joueurs coopèrent, c’est l’heure de la confrontation ! Certaines actions affectent notre adversaire en lui faisant détruire certaines de ses ressources ou lui voler des oeufs lorsque la réserve est vide.

Dinoblivion unit en harmonie stratégie et hasard tout en ayant une grande synergie entre les cartes.

Plateau central

Matériel

  • Ressources : Meeples de deux couleurs (une par joueur), jetons Dinosaures, Jetons Viande
  • Cartes : Personnages (grises) et Action (brunes)
  • 14 jetons points de gloire secrets en forme d’Oeuf.
  • Plateau central
  • Plateaux personnels
Plateau personnel

Comment jouer

Le premier joueur est celui qui aura le plus de Meeples debout après les avoir brassés. Chacun pige 4 cartes de sa pioche de départ.

Tour de jeu

  1. D’abord, placer les cartes grises à droite de notre plateau de joueur.
  2. Ensuite, effectuer autant d’actions que désirées, peu importe l’ordre :
    1. Acheter une carte dans le marché pour la mettre dans sa défausse personnelle. Le coût d’achat est inscrit en haut à gauche (nombre de meeples ou de jetons Viande) ;
    2. Placer une carte à la réserve pour un prochain tour ;
    3. Former une famille en réunissant une carte femme et une carte homme. Il y a aussi des polyamoureux qui peuvent s’unir à un homme ET une femme pour former deux familles ;
    4. Activer un Totem.

Actions nécessitant l’activation d’une carte grise (en la tournant sur le côté) :

Des cartes grises activées
    • Chasser : tourner le nombre de cartes sur une des deux piles (territoire) faisant face à un dinosaure à attaquer correspondant à celui inscrit sur la hache en haut à droite. Nous récoltons les jetons Viande dévoilés en cours de chasse.
    • Se reproduire : Recevoir un meeple par famille (deux pour les polyamoureux)
    • Activer une carte brune
    • Placer un totem
      Des Totems

Combattre !

Attaquer un gros dinosaure. Notre force de frappe correspond au nombre total de haches de nos cartes grises.

DINOBLIVION ! ! !

Faire un DINOBLIVION ! : Poser des jetons Dinosaure sur la carte Dinoblivion pour attaquer un dinosaure. Chacun ajoutera deux points de force de frappe à notre attaque.

Nous gardons la carte du Dinosaure vaincu et recevons les récompenses indiquées. C’est la seule façon de gagner des oeufs au pointage mystère. Il y en a un total de 14 dans la boîte. Lorsque la réserve est épuisée, nous pouvons en voler à notre adversaire.

3. Préparer le prochain tour

    • Défausser toutes les cartes jouées (sauf Totem et réserve)
    • Prendre 4 cartes dans notre pioche personnelle. Si celle-ci est vide, le Marché est activé et des cartes de la pioche principale sont dévoilées dans les deux piles.

Important : nous pouvons posséder un maximum de 6 ressources de chaque type.

Présentation du mode solo

J’ai demandé à l’auteur de m’expliquer rapidement le mode solo. D’abord, nous sélectionnons au hasard 60 cartes à placer dans la pioche commune. Ensuite, nous y insérons 6 cartes Cannibales.

Pour l’emporter, nous devons gagner quatre attaques de chacun des deux terrains avant que la pioche s’épuise.

Au début de chaque tour, nous enlevons des cartes de la pioche commune égale au niveau des dinosaures et des cannibales révélés.

C’est une course contre la montre pour battre les dinos ! Nous devons toujours faire le choix entre :

  • Prendre le temps de construire son engin
  • Attaquer des dinosaures
  • Attaquer des cannibales pour ralentir l’épuisement de la pioche commune.

Projets futurs

  • Présence à des événements ludiques
  • Campagne Kickstarter en novembre 2019

Mes impressions

Une belle aventure

J’avais très hâte de rencontrer à nouveau l’auteur. Nous avons échangé quelque fois depuis l’événement du mois de mars. J’ai pu bien comprendre Goblivion et j’étais curieuse d’essayer son fœtus de dinosaure. À mon grand plaisir, j’ai aussitôt remarqué les airs de famille et les illustrations propres à Jean-François.

Expérience de jeu

J’ai beaucoup apprécié mon expérience de jeu. Je me suis surprise à comprendre le fonctionnement et à remarquer la synergie magique entre les cartes. Toutefois, j’ai décroché en milieu de partie et mon adversaire m’a totalement écrasée. Ce n’était pas par manque d’intérêt, mais par un surplus de stimulation extérieure. En plein événement ludique, il est normal de se faire interrompre par d’autres joueurs (les plus tannants étant mes amis). J’ai donc perdu le fil.

J’ai été frappée par l’originalité de la mécanique et des illustrations.

Prototype en plein développement

L’auteur était prêt à recevoir les commentaires. Il avait préparé un questionnaire et a pris des notes. Étant donné que le livre de règles n’est pas encore disponible, j’ai fait relire mon interprétation du fonctionnement à l’auteur. Il a immédiatement répondu à mes questions et partagé certaines améliorations (déjà !)

J’aime

  • Mécanique unique de deck-building avec gestion de ressources
  • Familiarité avec Goblivion (graphisme, mécanique) tout en ayant sa propre personnalité
  • Graphisme
  • Après avoir été guidée quelques tours, j’ai compris le principe du jeu
  • Je pourrais y rejouer sans l’auteur, avec des fiches aide-mémoire

J’aime moins

  • Trop long (pour jouer en convention avec mon déficit d’attention)
  • J’aurais voulu jouer une autre partie (ou deux, ou trois)
  • J’aurais aimé que les ressources restantes donnent des points en fin de partie

Bonne continuité et au plaisir de se croiser prochainement !

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux mini-geeks de 9 et 11 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

Les Sims 4 profiteront du soleil dès le 21 juin 2019

À l’occasion de l’E3 2019, Maxis et Electronic Arts ont annoncé la prochaine extension des …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.