Guides-cadeaux pour Noël 2022
Clevatess

Découverte manga : Clevatess

On m’a décrit Clevatess comme étant un manga de type dark fantasy. Et Dieu seul sait à quel point j’adore ce genre ! Il était donc inévitable que je veuille tester ce premier volume. Dans ce manga, nous suivons l’histoire d’un antihéros qui décidera du sort de l’humanité, ayant été dérangé dans son antre par de vulgaires humains. Que donne donc cette petite nouveauté signée Ki-oon ?

  • Titre original : Clevatess
  • Dessin : Iwahara Yuji
  • Scénario : Iwahara Yuji
  • Éditeur VF : Ki-oon
  • Année : 2022
  • Genre : Aventure, Fantastique
  • Nombre de tome : 1 (en cours)
Clevatess

Synopsis

Le puissant démon Clevatess est dérangé dans son antre par une troupe de héros venue l’éliminer. Voilà un millénaire qu’il n’avait pas fait face à des humains. Ceux-ci s’élancent vaillamment… et sont décimés ! Malgré tout, leurs épées, forgées dans un métal rare, ont égratigné ses cornes… La créature s’interroge. Comment ces insectes insignifiants ont-ils pu développer de telles armes ? Pourquoi veulent-ils sa mort ?

Clevatess part poser la question au monarque commanditaire de l’attaque, détruisant sa capitale par vengeance au passage. Mais cette expédition ne lui apporte aucune réponse, et il envisage l’extermination totale de cette race… C’est alors que dans les ruines du palais, un survivant blessé lui tend un bébé en le suppliant de le sauver. D’abord réfractaire, le démon y voit finalement une opportunité : élever un humain lui permettra de comprendre ses adversaires et surtout, de déterminer s’ils méritent d’être graciés !

Mon avis

Visuellement

En tenant le volume entre mes mains, j’ai davantage remarqué la beauté de ce premier tome. L’écriture éclatante et brillante de couleur rouge ainsi que les trois protagonistes ornent la couverture majestueusement. Le tout est vraiment élégant. Je n’ai absolument rien à redire sur cette magnifique couverture. La quatrième de couverture est tout aussi jolie, arborant du rouge, du noir et du doré. J’ai adoré le fait que les premières pages représentant un combat entre les héros et Clevatess soient en couleur. Les dessins sont d’ailleurs très bien maîtrisés. Les traits sombres du mangaka ainsi que l’importance qu’il semble accorder aux arrière-plans rendent l’ambiance et l’immersion d’autant plus impressionnante.

Ces satanés hominidés

Treize soldats équipés d’armes héroïques et très puissantes décident de rendre visite à Clevatess, un puissant démon reposant dans son antre. Ceux-ci sont en provenance du royaume d’Hiden qui est un des cinq peuples qui composent les terres d’Edthea. En dehors de ces cinq royaumes, il existe des contrées reconnues pour ses matériaux précieux, voire même magiques, mais aussi, il s’agit d’un endroit très dangereux. En effet, en ces lieux, des démons y demeurent. Plus précisément, nous y retrouvons Clevatess. Les treize héros décident donc de s’en prendre à l’ignoble démon. Hélas, malgré la puissance de leurs armes et de leurs préparatifs, Clevatess vient à bout de l’escouade qui a dérangé son sommeil.

Lorsque le roi démon adopte un petit bébé humain

En quête de vengeance, le démon gagne le château afin d’obtenir des réponses auprès du roi. Pourquoi l’ont-ils attaqué ? Était-ce seulement justifié ? Les paroles du souverain s’avèrent insatisfaisantes pour Clevatess qui décide que les hominidés n’ont plus leur place dans ce monde. Il décide alors de les exterminer. Toutefois, un mourant s’adresse à Clevatess, le suppliant d’épargner le pauvre bébé qui se trouve à ses côtés. Il explique au démon que l’enfant n’a pas choisi de naître en ce monde et que celui-ci peut encore changer, qu’il peut devenir meilleur que ses ancêtres. Le mourant lui propose de prendre soin de celui-ci afin de juger de nouveau les hominidés. Intrigué, Clevatess accepte, contre toute attente.  Le sort des cinq royaumes repose alors entre les mains d’un nourrisson…

Clevatess se retrouve rapidement désemparé. Comment peut-il prendre soin d’un jeune hominidé ? Il aura besoin d’aide. Il oblige donc Alicia, la dernière survivante des treize héros, à parcourir le monde, à ses côtés, afin d’en apprendre plus sur les créatures peuplant les cinq royaumes, mais aussi pour l’aider à élever Luna, le jeune poupon qu’il a recueilli.

« Je suis Clevatess et j’ai décidé de massacrer tous les hominidés.  »

En conclusion

Évidemment, je conseille ce volume à un public mature. Il y a des scènes plutôt gores. Les amateurs du genre dark fantasy seront ravis. On pourrait trouver l’histoire clichée. Après tout, nous nous trouvons dans un univers où les hommes affrontent un roi démon afin de sauver le monde. Toutefois, j’ai été surprise de constater que puisque nous nous trouvons du point de vue de l’antihéros, le récit est beaucoup plus passionnant. Nous découvrons l’humanité à travers les yeux de Clevatess, pas l’inverse. Le personnage principal est d’ailleurs très intéressant. Puissant, celui-ci décide tout de même de donner une chance aux hominidés. Sa curiosité aura eu raison de lui. Il décide d’en apprendre davantage sur les créatures qui ont troublé son sommeil et qui, étrangement, sont parvenus à le blesser. Après quoi, il prendra sa décision.

L’univers semble riche. J’ai adoré l’improbable trio qui compose ce récit ! Clevatess, malgré sa puissance, décide de n’être qu’un simple spectateur. Il désire voir grandir Luna sans divulguer sa véritable identité. Y parviendra-t-il ? Car, après tout, afin de protéger Luna des dangers dont regorge ce monde de barbare, pourra-t-il se permettre de n’être qu’un observateur ? S’attachera-t-il à Luna ? Ce premier tome m’a séduite. Je n’ai pas de honte à dire qu’il s’agit d’un coup de cœur. Je ne l’aurais pas prédit, en toute honnêteté. Bien que le titre m’intéressait, je ne m’attendais pas à plonger aussi intensément dans l’univers violent que nous offre l’auteur. Je n’avais pas eu de coup de cœur pour un récit de ce genre depuis ma lecture d’Egregor, il y a deux ans. Quelle agréable découverte, ce manga !

J’aime

  • L’univers
  • Le trio insolite
  • Le coup de crayon de l’auteur
  • Le fait de voir le point de vue de l’antihéros

J’aime moins

  • Le fait de ne pas avoir le deuxième tome entre les mains

La copie du manga Clevatess a été offerte par Interforum Canada.

Clevatess

Texte, narration et scénario
Graphismes
Impression générale

Coup de cœur !

Clevatess décrit un univers dark fantasy médiéval assez classique. Toutefois, l'auteur nous propose de suivre l'histoire du point de vue d'un être surnaturel et impitoyable. Bref, Clevatess est une excellente découverte pour les amateurs du genre. J'ai trouvé qu'il y avait une petite touche de Seven Deadly Sins et de Berserk dans ce manga. Le titre oscille dangereusement entre le genre heroic fantasy et dark fantasy. Je résumerais en disant tout simplement que je suis charmée. J'ai hâte de découvrir le prochain tome !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Hadès et Perséphone : A Touch of Malice

Hadès et Perséphone : A Touch of Malice – Ce que le destin leur réserve

Hadès et Perséphone : A Touch of Malice est le troisième volume de la série. Qu’arrive-t-il …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.