Clevatess

Clevatess : Tome 05 – Un nouvel arc débute !

Clevatess : Tome 05 est enfin disponible ! J’adore cette série de type dark fantasy. C’est assurément ma préférée de ce genre qui figure parmi les nouveautés, dernièrement. Et j’avoue qu’après avoir terminé la lecture du dernier volume, j’étais totalement impatiente de lire la suite et de découvrir ce qu’il adviendra de notre quatuor préféré ! Alors sans plus attendre, voici mon avis concernant ce cinquième tome !

  • Titre original : Clevatess
  • Dessin : Iwahara Yuji
  • Scénario : Iwahara Yuji
  • Éditeur VF : Ki-oon
  • Année : 2022
  • Type : Seinen
  • Genre : Aventure, Fantastique
  • Nombre de tome : 5 (en cours)
  • Critiques : Tome 01 | Tome 02 | Tome 03 | Tome 04

Clevatess

Synopsis

Épaulée par la princesse Toara et le lieutenant général Loyce, Alicia a bien du mal à empêcher Dorel de rejoindre la forge de la famille royale, car il est soutenu par le terrible Voldeen… Elle y parvient néanmoins en brisant l’épée magique qui constituait le véritable corps du Pourfendeur de dragons. Non loin de là, Clevatess a vaincu pour sa part un étonnant adversaire : le Livre de Toa, un puissant grimoire qui exerçait son emprise sur les souverains de Hiden depuis des générations ! Luna peut enfin retrouver sa mère, et le démon du clair de lune passe pour le sauveur du royaume. C’est l’occasion pour lui de lancer la suite de son plan… Il sera le professeur du futur monarque !

Mon avis

Quand le roi-démon s’infiltre dans une académie magique…

Les événements du précédent volume auraient très bien pu faire voguer la série vers sa conclusion, mais ce n’était que la fin du premier arc. C’est avec étonnement que j’ai compris que la suite se déroulerait dans une académie magique ! Quel tournant pour le moins surprenant ! J’avoue qu’en voyant la tournure que prenait la série, j’avais une petite crainte. Certes, l’arc ne fait que débuter et nous ne sommes qu’à peine entrés dans cette nouvelle intrigue, alors il est difficile de dire si oui ou non, nous allons entrer dans un cliché (plusieurs séries empruntent le chemin de l’académie magique).

La guerre, c’est pas une raison pour se faire mal !

Nous voyons d’ailleurs les négociations entre les dirigeants des trois armées. L’infiltration au sein de l’académie jouera pour beaucoup quant à l’avenir des trois nations. En effet, cette fameuse académie comporterait des secrets concernant les arts obscurs ! Ces informations valent donc de l’or pour chacune des nations puisque aucune d’elles ne maîtrise ces arts. Et ils pourraient grandement influencer le résultat d’une future guerre entre les nations ou encore, contre les démons…

D’ailleurs, il est intéressant de voir Alicia et Clenn jouer un rôle plus délicat : celui de l’infiltration. Ils ne rentrent pas dans le tas comme nous avons l’habitude de les voir faire. J’ai bien souri lorsque Clenn s’est chargé de « déguiser » notre très chère guerrière en jeune élève…

« Les conflits sont aussi l’occasion de mieux comprendre l’autre.  »

En conclusion

Au fil des tomes, Clevatess prouve, encore une fois, qu’il s’agit d’une excellente série de dark fantasy. La qualité est au rendez-vous et le récit ne s’essouffle pas. La série prend le temps de développer son univers ainsi que ses personnages. Nous suivons toujours Clenn qui continue à étudier les humains. Les graphismes sombres contribuent toujours à l’ambiance de l’histoire, offrant au lecteur des passages un peu plus matures. Avec Clevatess : Tome 05, j’ai d’ailleurs remarqué que la couverture et le titre avaient changé de couleurs. Du noir auquel nous étions habitués, nous passons désormais au violet. Est-ce en raison du changement d’arc ?

J’aime

  • L’intrigue qui change de manière radicale, mais qui ne s’essouffle pas

J’aime moins

  • Le changement d’arc (j’ai peur de tomber dans un cliché… Nous verrons cela au prochain volume !)

La copie du manga Clevatess : Tome 05 a été offerte par Interforum Canada.

Clevatess : Tome 05

Texte, narration et scénario
Graphismes
Impression générale

Bien

L'univers et les personnages s'étoffent toujours davantage pour le plaisir du lecteur !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Gene Bride

Découverte manga : Gene Bride

Je suis toujours très intriguée de découvrir de nouveaux josei. Principalement parce qu’il y en …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.