Concours

Conversion : un prototype de jeu unique en son genre

J’ai eu l’opportunité de recevoir Nicolas Desaulniers-Soucy, auteur du jeu Conversion, un prototype de jeu d’ambiance semi-coopératif avec un fort potentiel. Un jeu unique au personnage secret (créé aléatoirement par le site web) où le Bien et le Mal se confrontent. Dans quel clan êtes-vous ? Qui sont vos alliés ou vos ennemis ? C’est un mystère ! Chacun tentera de convertir les joueurs de son côté, mais étaient-ils déjà de votre côté ?

Le jeu me fait un peu penser à Clue de par l’apparence du plateau et à Loups-Garous de Thiercelieux pour le personnage secret, mais l’expérience de jeu est incomparable.

Je vous présente le jeu Conversion, qui en est dans une étape déterminante de son développement avec le lancement de la campagne de socio-financement Ulule depuis le 13 avril dernier et débute sa tournée dans les événements ludiques.

Conversion : un prototype de jeu au fort potentiel

  • Auteur : Nicolas Desaulniers-Soucy
  • Nombre de joueurs : 3 à 12
  • Âge requis : 12 ans et plus
  • Durée : de 60 à 90 minutes selon le nombre de joueurs
  • Année : début développement 1996, mécanique du jeu définie en 2011
  • Prix du socio-financement : 60$ pour la base et 80$ avec bonus communauté
  • Page officielle du jeu

Mise en contexte tirée du livret de règles

Le Soleil est sur le point de se coucher sur le château. Les personnages devinent la présence des autres dans des pièces attenantes. Certains sont des amis, d’autres des ennemis. Trouver une boule de cristal lèverait le mystère.

Ils tenteraient tous une conversion à la première rencontre. Le plus souvent, le converti passera des forces du Mal aux forces du Bien. Pour se donner l’avantage, les forces du Mal se cachent et surprennent. Les groupes se forment, plus forts et savants que les solitaires.

La crypte va bientôt se dévoiler. Pour triompher, le Bien devra détruire le Grand Démon dans sa tombe avec un pieu. Sinon, il se réveillera et le règne du Mal pourra débuter. La partie, elle, sera terminée.

Matériel du jeu : 1 plateau, 1 sac en tissu pour recherche, 5 pieux en bois, 6 cartes de tombe, 60 cartes de recherche PLUS, pour chacun des 12 joueurs : 1 carnet plastifié, 1 jeton et 1 marqueur pour tableau sec

But du jeu

Pour les forces du Bien : détruire le Grand Démon dans sa tombe avant la fin du chronomètre.
Pour les forces du Mal : protéger le Grand Démon.

Par contre, il n’y aura qu’un seul vainqueur : celui qui aura amassé le plus de points.

Mise en place

Afin d’accélérer la mise en place du jeu, il est fortement recommandé que l’hôte de la soirée invite ses invités à s’inscrire à l’avance sur le site Internet jeuconversion.net.

Un maître de jeu sera nommé. Il aura le rôle de déclencher le début de la partie. Tous les joueurs se verront attribuer aléatoirement un personnage secret (et il DOIT rester secret). Les Forces du Bien et du Mal seront présentes de façon égale, afin d’équilibrer la partie.

Ensuite, le maître de jeu devra s’assurer que tout le monde ait choisit son action et d’effectuer les conversions sur le site web. En aucun cas il ne sera au courant de l’identité des personnages, il ne verra que les noms des joueurs.

Les personnages

Vampire
Sorcière
Prêtre
Prestidigitateur
Possédée
Mort-vivant
Moine
Médiéviste
Exorciste
Loup-garou
Fantôme
Fée

Déroulement

Le maître de jeu annonce le numéro de la ronde et tous les joueurs l’inscrivent dans le coin supérieur gauche à l’intérieur de leur carnet. Secrètement, ils écrivent l’action qu’ils souhaitent faire et le dévoilement se fera de façon simultanée.

Conversion permet aux joueurs de vivre une expérience unique. Ceux qui se trouvent dans la même pièce, le même passage secret ou la Crypte peuvent discuter en secret, à l’écart. Ils peuvent dévoiler leur camp (ou bluffer) et planifier une alliance de conversion.

Pour la seconde partie de la ronde, le maître de jeu résout les actions selon l’ordre indiquée dans le livre de règles.

Actions possibles

  • Se déplacer (d’une pièce, avec un passage secret, entrer dans la Crypte)
  • Fouiller (piger une carte de recherche dans le sac)
  • Convertir (le joueur doit être dans la même pièce que nous)
  • Activer une rune
  • Se cacher et attendre

Comment marquer des points

En début de partie, tous les joueurs reçoivent 20 points. Ensuite, les points sont comptabilisés par le site web comme suit :

  • Gagner une conversion : +12 points
  • Perdre une conversion : + 8 points
  • Bien tente de convertir un autre Bien : -2 points
  • Mal tente de convertir un autre Mal : -5 points
  • Mal fait une attaque surprise en étant caché : + 20 points
  • Ouvrir la Crypte : + 20 points
  • Consulter la Boule de cristal : – 2 points
  • Consulter les tombes : + 5 points
  • Trouver le Grand Démon : + 8 points
  • Tuer le Grand Démon à l’aide d’un pieu de bois : + 12 points

Fin de partie

  • Le Grand Démon a été vaincu
  • Tous les joueurs ont été convertis vers les Forces du Mal
  • Le temps s’est écoulé

Mon expérience de jeu

Ça m’a pris plusieurs tours avant de comprendre ce que je faisais et cela nuisait à mon plaisir. Ensuite, j’ai apprécié la simplicité du jeu et l’ambiance autour de la table. Une fois que tout le monde a saisi, les tours se déroulent avec une bonne fluidité. Après une seule partie, je ne peux pas dire si j’aime vraiment le jeu ou non. Chose principale, j’ai eu du plaisir et j’ai apprécié ma soirée !

Nous étions 7 joueurs dont l’auteur, sa collaboratrice pour le livret de règles et mes deux « mini-geeks ». À ma grande surprise, tous les deux ont été captivés par les explications et ont posé des questions ! Je leur avais donné la consigne claire de respecter notre invité en écoutant ce qu’il avait à dire. Ils avaient le choix de jouer ou d’aller jouer dans leurs chambres. Eh bien, ils ont eu du plaisir !

Point de vue de mes partenaires de jeu

Mon garçon de 9 ans a eu un réel coup de coeur pour le jeu. Il a tout aimé : le plateau, les personnages, l’expérience de jeu, le concept de secret. Fidèle à lui-même, il a demandé à consulter le livret de règles et a fait des propositions que l’auteur a immédiatement appliquées ! Comme je suis fière de lui ! Il m’en parle encore pratiquement tous les jours ! Il me demande quand est-ce qu’on va jouer encore !

Ma fille de 11 ans, tant qu’à elle, aime se faire guider. Elle apprécie particulièrement les jeux de groupe. Conversion lui a beaucoup plu, mais les trois derniers tours étaient de trop pour son niveau d’attention.

Mon ami a eu du plaisir à explorer et a apprécié la subtilité du jeu.

Pour finir, mon copain, joueur de Donjons & Dragons, est captivé par le plateau. Il dit qu’il est FAIT pour inventer des histoires ! Il l’a étudié dans ses moindres détails, me l’a commenté. Selon lui, le plateau est de loin le meilleur qu’il ait vu pour jouer à Donjons & Dragons. Reconnaissant du compliment, l’auteur lui a généreusement offert de lui en imprimer une copie.

J’aime

  • Simple à jouer, peu de choix d’actions
  • Concept unique en son genre, je ne connais rien de semblable
  • Aucun chaos malgré le grand nombre de joueurs
  • Les points sont calculés automatiquement
  • Configuration des pièces sur le plateau

J’aime moins

  • Abstrait, ça prend plusieurs tours avant de comprendre ce que l’on fait et pourquoi on le fait
  • Je n’aime pas devoir sortir de table pour aller parler en secret et je ne comprends pas de quoi discuter
  • Inscription en ligne pas optimisée pour téléphone intelligent ou tablette tactile
  • Livret de règles est complexe et a un grand besoin d’optimisation
  • Je préfère le graphisme de la publicité que celui des personnages, je ne les trouve pas au goût du jour, mais plutôt de la fin des années 1990
  • Le suivi des points est difficile et abstrait (peut-être que le but est d’avoir un effet de surprise)
  • Je serais totalement incapable de jouer une autre partie sans la présence de l’auteur

Mes suggestions

J’ai humblement discuté de mes suggestions de regard neuf à l’auteur et certaines étaient déjà en projection :

  • Historique imprimable des actions de la partie avec le nom des joueurs et leurs personnages secrets dévoilés ;
  • Développement d’une application pour jouer hors ligne ;
  • Optimisation du site d’inscription pour les téléphones intelligents. Il fonctionne très bien depuis un ordinateur, mais n’est pas génial pour les plus petits écrans ;
  • Optimisation des règles : un résumé qui va droit au but suivi des détails.

En conclusion

Bien que Conversion ne fasse pas partie de mes favoris, je souligne le travail colossal de développer un jeu de société ET un site web en même temps. C’est travailler en double ! Je lève mon chapeau à l’auteur !

Je vous invite à suivre les développements du jeu sur la page Facebook.

Nicolas Desaulniers-Soucy, je te souhaite de réaliser ton rêve et que ton jeu soit apprécié du grand public.

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux mini-geeks de 9 et 11 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

A Plague Tale: Innocence

A Plague Tale : Innocence – Le quotidien maculé du Moyen Âge

Si vous avez lu le dernier article sur les jeux indépendants à surveiller, vous savez …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.