Guides-cadeaux pour Noël 2022

Beacon Pines : là où l’innocence est terrifiante

Je dois vous parler de Beacon Pines, car en à peine une heure, j’adorais déjà ce jeu.  Il est non seulement graphiquement magnifique, mais l’histoire est tellement intéressante. L’univers de Beacon Pines nous offre de jolis paysages fleuris et colorés, mais avec une ambiance effrayante et glauque.  J’étais totalement captivé par l’histoire de Beacon Pines et je le suis encore, même après plusieurs heures de jeu. J’ai été ravie de voir que Fellow Traveler m’avait offert un code pour tester ce jeu et je ne regrette aucune minute passée à l’expérimenter. J’ai bien l’intention de terminer cette œuvre narrative intrigante dans son intégralité. Laissez-moi vous en parler.

  • Studio de développement : Hiding Spot
  • Éditeur : Fellow Traveler
  • Plateformes disponibles : Nintendo Switch, PC et Xbox One
  • Plateforme de test : Nintendo Switch
  • Classement : Adolescent
  • Prix : 22,79$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Beacon Pines

 

Au commencement

Tout commence avec une ambiance chaleureuse dans une pièce sombre seulement éclairée par une bougie posée près d’un gros livre brun un peu usé. Le livre s’ouvre et la narratrice commence un court monologue pour « nous » le Lecteur de son histoire. Elle nous explique que son livre n’a rien d’ordinaire et qu’il n’existe aucun autre livre comme celui-ci.

L’histoire de son livre n’a encore été racontée à personne. Elle ne possède même pas encore de fin. L’histoire ne peut exister que par la présence du Lecteur et seulement celui-ci pourra l’aider à trouver la fin de son histoire.

Beacon Pines

 Résumé de l’histoire

Le livre commence par une scène un peu triste, mais malgré tout chaleureuse. On y voit un jeune cerf du nom de Luka VanHorn visitant une tombe sur laquelle il y a des fleurs fraiches. Cette tombe appartient au défunt père de notre jeune Luka. Chaque année, à l’anniversaire de son père, notre petit cerf s’y rend avec sa mère pour s’y recueillir.

Beacon Pines

Aujourd’hui, c’est le sixième anniversaire depuis la mort du père de Luka, mais cette fois-ci, il y a quelque chose de différent. Luka est seul. On apprend assez rapidement que la raison pour laquelle la mère de Luka n’est pas présente, c’est que celle-ci a disparu.

C’est alors que le meilleur ami de Luka, Rolo, vient nous chercher, car il a une idée pour bien commencer les vacances d’été. Il veut nous en parler seul là où il n’y a aucun risque d’être espionné.

Les deux jeunes adolescents se rendent dans leur cabane dans l’arbre. L’intrigue commence par cette discussion secrète qui dévoile un grand mystère. Rolo voulait informer Luka qu’il avait vu des lumières dans l’ancien entrepôt abandonné des Valentine. Les deux enfants voulaient en savoir plus, alors ils décidèrent d’aller vérifier et c’est sur le chemin vers l’entrepôt abandonné que l’histoire commence.

L’histoire semble banale à première vue, mais rapidement on sent qu’il y a quelque chose d’étrange.

Les personnages

L’histoire tourne principalement autour de Luka Vanhorn et les autres enfants de Beacon Pines, mais plus principalement Rolo et Beck. Luka est le personnage principal que nous incarnons durant notre aventure. Il recherche activement des réponses sur la disparition soudaine de sa maman. Beacon Pines

Rolo est le meilleur ami de Luka depuis plusieurs années, celui-ci était à ses côtés pour le soutenir suite à la mort de son papa. Il alla jusqu’à inventer un but juste pour aider Luka à se changer les idées. Rolo semble plus du genre à tester avant de réfléchir et on l’apprend assez rapidement quand il teste la clôture électrique au début du jeu. Beacon Pines

Beck, quant à elle, est une nouvelle habitante de Beacon Pines. Elle déménage souvent dû au métier de l’une de ses deux mamans. Elle se promène avec sa pièce malchanceuse qui l’aide à prendre des décisions. Lorsque la pièce tombe d’un côté choisissant la réponse à sa question, celle-ci choisit automatiquement le contraire. Une fois, elle tira la pièce en se demandant si elle allait raccompagner Luka sur le chemin du retour et la pièce tomba du côté qui lui disait de le laisser rentrer seul, alors elle choisit de l’accompagner. Beacon Pines

Ces trois enfants se retrouvent au beau milieu d’une histoire mystérieuse et sombre.

J’aime beaucoup la narratrice qui nous accompagne tout au long de l’histoire et qui nous parle directement, à nous le Lecteur, en brisant le quatrième mur. C’est un personnage qui montre activement, selon ses paroles, sa volonté à ce que l’histoire se termine bien.

Les points tournants et les bons mots

Beacon Pines est un jeu narratif, en résumé, le jeu est une histoire dont vous influencez la direction. Il y existe plusieurs fins possibles avec des scénarios tous différent les uns des autres. Un point tournant est un moment dans le jeu où votre choix aura une influence majeure sur les évènements à suivre.

Beacon Pines

Je me souviens encore de ma première fin et elle était très marquante, par le sous-entendu violent. C’était tellement inattendu et sur le moment je n’en croyais pas mes yeux, mais c’était bien la fin de mon histoire, du moins pour cette ligne de mots.

Beacon Pines

Effectivement, les différentes fins ne sont influencées que par de simples mots. Au cours de l’histoire, vous découvrirez des charmes qui seront utilisés tout au long du jeu pour influencer le cours de l’histoire. Ces charmes seront, en résumé, les choix de mots possibles pour combler les trous lors des points tournants. Vous aurez à découvrir et gagner différents charmes qui vous permettront de diriger votre histoire comme vous le voulez et avec pour objectif de découvrir ce qui se passe dans la paisible petite ville de Beacon Pines.

Beacon Pines

La chronique

La chronique est le nom de l’arbre qui représente toutes les possibilités que l’histoire peut prendre.  Elle sert aussi de point de sauvegarde. C’est dans la chronique que vous pourrez voir les nombreuses possibilités présentes tout au long de votre expérience de jeu. Elle est très précise, car à chaque fois que vous faites un choix, ils seront indiqués dans l’arbre et vous pourrez revoir en tout temps les choix que vous avez déjà faits.

Vous pourrez aussi recommencer la partie à n’importe quel point tournant de l’histoire et changer de choix. Retourner en arrière sera parfois très important pour découvrir des mots qui auraient pu être oubliés, ou bien découvrir des dialogues que vous n’aviez pas lus plus tôt.

En conclusion

J’ai grandement aimé ce jeu, car l’histoire m’a tenue accrochée du début à la fin. À chaque ligne de mots, je me demandais ce qui allait se passer et j’avais toujours envie d’en savoir plus.

Au départ, lorsque j’ai lu la description du jeu, j’avais été intéressé par le terme anglais creepy qui était présent. Ce terme avait été utilisé pour expliquer que c’est un jeu effrayant et comme j’aime beaucoup les jeux effrayants, j’ai décidé de tenter ma chance avec Beacon Pines. Après un moment, je me suis dit que j’avais sûrement trop lu de descriptions de jeux différents et que je devais me tromper de jeu, car Beacon Pines ne semblait pas terrifiant du tout. Il était un jeu tout mignon et coloré. Je me suis jamais autant trompée. Je ne peux pas dire que c’est le jeu le plus terrifiant auquel j’ai joué, mais je peux dire que l’ambiance terrifiante que Beacon Pines peut offrir est bien réelle. La musique, les effets sonores et les effets visuels sont là pour vous rendre inconfortables et c’est ce que j’ai aimé le plus.

J’ai trouvé un peu triste que le jeu ne soit qu’en anglais, car j’aurais aimé le présenter à certaines personnes autour de moi qui ne comprennent pas toutes l’anglais, malheureusement. Ce n’est pas un grand point négatif sur le jeu, mais je trouve ça dommage, car ça limite grandement la clientèle qui voudra découvrir ce jeu.

Bref, pour moi Beacon Pines est un jeu dans lequel j’ai beaucoup aimé passer des heures à voyager dans différentes lignes de mots et découvrir de plus en plus d’informations sur les mystères de la charmante petite ville de Beacon Pines. Un très bon jeu narratif selon moi.

Beacon Pines

La grande question demeure : trouverez-vous les bons mots ?

J’aime

  • Les personnages tous aussi intéressants les uns que les autres.
  • Les développements de l’histoire qui nous poussent toujours à vouloir en savoir plus.
  • Le style de graphisme mignon utilisé dans un jeu effrayant.

J’aime moins

  • Le fait que les scènes de mort ne soient pas plus détaillées. Parfois, il n’y a qu’une image et un texte.
  • Le fait que le jeu ne soit qu’en anglais.

Je voudrais remercier Hiding Spot pour la création d’un jeu si intéressant que magnifique. J’ai tout aimé de ce jeu et j’espère que l’avenir nous apportera d’autres jeux similaires.

La copie de Beacon Pines a été fournie par Fellow Traveller.

Beacon Pines

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Une histoire aux différentes fins

L'histoire de Beacon Pines n'est pas unilinéaire, ses personnages sont intéressants, ses graphismes mignons détonnent dans un environnement effrayant et c'est ce qui fait le charme du jeu.

À propos de Mélijade Poisson

Je suis une jeune femme qui adore l'univers geek depuis toujours. J'aime tout particulièrement les jeux vidéo, les jeux de société et mes oiseaux chéris ! Autant j'aime passer mon temps libre en jouant à des jeux vidéo, autant que je peux prendre le temps de visionner des films ou une bonne série ! J'aime aussi m'installer confortablement et lire des mangas et des bandes dessinées.

Aussi à voir...

Persona 5 Royal – Un retour à l’école

Déjà disponible depuis 3 ans chez nos amis nippons, Persona 5 Royal est finalement disponible …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.