Alien : rétrospective de 40 ans de terreur dans l’espace

En juin 1979, les cinéphiles en Amérique du Nord ont fait la connaissance d’une créature terrifiante, un prédateur presque parfait avec un système de reproduction horrifiant. En effet, c’est à cette date que le tout premier film de la franchise Alien est sorti dans les cinémas. Après le succès planétaire de Star Wars sorti tout juste deux ans auparavant, le studio 20th Century Fox cherchait à profiter de la popularité de la science-fiction et voulait damner le pion à Paramount qui prévoyait lancer une version cinématographique de la célèbre série télé Star Trek la même année. Mais, contrairement au film de George Lucas et ses thèmes héroïques, Alien offrait un voyage spatial rempli de terreur et d’effroi.

L'équipage du Nostromo est compris de travailleurs, pas des soldats
L’équipage du Nostromo ignore complètement ce qui les attend sur un petit planétoïde perdu au fond de l’espace…

Alien : dans l’espace, personne ne peut vous entendre crier

Le film se déroule à bord du Nostromo, un vaisseau-cargo en route vers la Terre avec à son bord sept membres d’équipage. Contrairement au Faucon Millénium, le Nostromo ne peut voyager en hyper-espace, donc les voyageurs sont plongés dans un sommeil profond et congelés pour le long voyage. Alors que le vaisseau se dirige vers la Terre, l’ordinateur de bord capte un message d’origine inconnue et change le cap vers celui-ci. Le message provient d’un planétoïde inexploré et semple être un appel de détresse. Une fois sur place, trois membres de l’équipage découvre un vaisseau d’origine extraterrestre écrasé avec à son bord les restes fossilisés du pilote. Plus loin à bord, ils font la découverte de centaines d’œufs. En poussant l’exploration, un des co-équipiers provoque l’éclosion d’un de ces œufs avant d’être attaqué par une créature semblable à une araignée qui s’attache à son visage. Ce que les autres membres de l’équipage ignorent est que ce parasite a injecté un embryon à l’intérieur de leur compagnon et que ce dernier prendra naissance de façon horrifique avant de devenir un prédateur sans pitié.

Alien est un film de science-fiction que se différenciait des autres films du genre par son allure réaliste. Les membres de l’équipage du Nostromo ne sont pas des explorateurs idéalistes comme ceux à bord de l’Enterprise, mais de simples travailleurs. Leurs préoccupations sont très terre-à-terre, comme le montant de leur prime. Ce réalisme les rend beaucoup plus familier et augmente le suspense lorsque la créature commence à les pourchasser dans les entrailles du vaisseau. Aussi, un des passagers cache un secret qui mettra le reste de l’équipage en danger. Le film est à la frontière entre la science-fiction et l’horreur, avec plusieurs scènes qui glacent le sang. En particulier, celle de la naissance de la créature qui a choqué toute une génération.

Le film a fait de son actrice principale, Sigourney Weaver, une star. Troisième officier à bord, c’est son personnage de Ripley qui prendra la tête de l’équipage après la disparition du capitaine et de son second. Malgré un stress immense, elle fera preuve de leadership et de courage, ce qui fera de son personnage une icône pour de nombreux cinéphiles. Weaver sera liée à la franchise dès ses débuts et reprendra le rôle de Ripley à trois reprises pour les films suivants. Un autre membre de l’équipe qui verra son étoile briller après la sortie du film est un jeune réalisateur britannique, Ridley Scott. C’est en grande partie grâce à lui que le look du film et son rythme ont été si efficaces. Il deviendra un réalisateur et producteur très recherché par la suite et nous donnera plusieurs classiques comme Blade Runner et Gladiator.

Le second film de la franchise troque le suspense pour l'action
Ripley, la seule survivante du Nostromo, retourne où elle a rencontré la créature pour la première fois. Mais cette fois-ci, elle est épaulée par un peloton de Marines

Aliens : cette fois-ci, c’est la guerre

Après le succès du premier film, les amateurs étaient nombreux à vouloir connaître la suite des aventures de  Ripley et en savoir plus sur le féroce prédateur qui a décimé l’équipage du Nostromo. Ils auront dû attendre sept ans avant que la suite, Aliens (au pluriel) voit le jour. Réalisé par le canadien James Cameron, Aliens se déroule 57 ans après le premier film. Ripley a dérivé pendant toutes ces années dans l’espace avant d’être finalement récupérée. Durant ces années, des humains ont amorcé la colonisation du planétoïde où le Nostromo a découvert l’épave du vaisseau contenant les œufs de l’Alien. Ripley doit y retourner après que tous contacts avec la colonie furent perdus. Accompagnée cette fois par un bataillon de marines, son but sera de sauver les colons et mettre un terme à la menace de ces créatures.

Aliens se différencie de son prédécesseur par son style. Alors que Alien était un suspense tout en atmosphère, Aliens mise beaucoup plus sur l’action. Contrairement au premier film où il n’y avait qu’une seule créature à bord du Nostromo, dans Aliens, le nombre est exponentiellement plus élevé. C’est parfois une horde de créatures qui s’attaquent aux pauvres marines qui sont complètement pris au dépourvu. Ces changements font que le second chapitre de la franchise est souvent cité comme étant le meilleur et surtout le plus accessible. Sigourney Weaver reprend avec brio le rôle qui l’a rendue célèbre et elle fut même nominée aux Oscars, une première pour un film de science-fiction.

Pour sa troisième aventure, Ripley devra obtenir la confiance d'un groupe de criminels endurcis
Pour sa troisième aventure, Ripley se retrouve isolée sur une planète-prison, entourée de meurtriers et de criminels

Alien³ : trois fois la terreur

C’est avec la sortie du troisième film, Alien³ en 1992 que la franchise a commencé à piquer du nez. La production du film a été très difficile, avec de nombreux scénaristes et réalisateurs engagés avant de quitter le bateau. Lorsque le tournage a finalement débuté sous la tutelle du jeune réalisateur David Fincher, le script n’était même pas encore finalisé. Le film se déroule sur une planète peuplée de meurtriers et e violeurs où le vaisseau de Ripley et de ses compagnons survivants de leur dernière aventure s’est écrasée. Seule survivante du crash, Ripley découvrira avec effroi qu’un Alien a fait le voyage avec eux et qu’elle porte en elle l’embryon d’une reine. Alors que la créature élimine les habitants de la prison un à un, Ripley tentera de convaincre les survivants de l’aider à venir à bout de leur ennemi, tout en sachant que son temps est compté.

Les attentes pour le troisième film étaient énormes après le succès des deux films précédents. Toutefois, le studio a fait l’erreur de dévoiler la date de sortie du film alors que la production était loin d’être terminée. Cela a causé d’immenses pressions sur toute l’équipe, en particulier le réalisateur. Avec une équipe de producteurs qui lui soufflaient constamment dans le cou et des changements quotidiens au script, David Fincher a vécu une expérience cauchemardesque alors qu’il s’agissait de sa première expérience avec un film majeur. Le film l’a laissé tellement aigri qu’il a refusé de participer à la post-production et depuis il n’a presque jamais parlé du film et a refusé toute participation aux documentaires produits par la suite. En fin de compte, Alien³ a déçu les critiques et les amateurs, mais a tout de même connu un certain succès commercial. Aussi, la sortie d’une version allongée du film en 2003 a été bien accueillie par les amateurs.

Alien Resurrection se déroule plus de 200 ans après Alien 3. Ripley reprend vie dans la peau d'un clone
Se déroulant plus de 200 ans après les événements du film précédent, Alien Resurrection met en vedette un clone de la célèbre Ripley

Alien Resurrection : soyez témoins de la résurrection

La scène finale de Alien³ laissait très peu de place à une suite et pour plusieurs, la franchise se concluait en trilogie. Cependant, les producteurs chez Fox souhaitaient la poursuivre, les trois premiers films ayant engrangé de solides recettes. La solution fût de littéralement ressusciter le personnage principal dans Alien Resurrection. Se déroulant 200 ans après le dernier film, on y retrouve une équipe de scientifiques qui ont réussi l’exploit de cloner Ripley et l’embryon qu’elle portait. Leur but est d’utiliser cet Alien afin de le transformer en armes, mais ils ont sous-estimé leur puissance et leur intelligence. La nouvellement clonée Ripley se joindra à un équipage de pirates dans leur quête désespérée pour échapper à la menace extraterrestre.

Les producteurs du quatrième film ont appris de leur expérience désastreuse avec Alien³ et ont cherché un réalisateur qui saura suivre leurs instructions à la lettre. C’est le français Jean-Pierre Jeunet qui a reçu le mandat de mener le film à terme, ce qu’il fit sans dépasser les échéances ni le budget. Le film se veut être un retour au style du deuxième film, avec de nombreuses scènes d’action et des hordes de créatures à combattre. Cependant, le scénario inclut plusieurs scènes d’humour qui n’ont tout simplement pas leur place dans ce style de film. Aussi, le niveau de « gore » est beaucoup plus élevé que dans les films précédents, qui eux gardaient une aura de mystère autour des Aliens. Le film aura un certain succès, mais pas au niveau que le souhaitait le studio, ce qui remit la franchise sur la glace à nouveau.

Prometheus, un film réalisé par Ridley Scott en 2012, explorait les origines de la féroce créature.
En 2012, Ridley Scott est revenu à la franchise Alien avec Prometheus, un film qui tentait d’expliquer les origines du féroce prédateur.

Le studio tentera à deux reprises de relancer la franchise avec les deux films Alien vs Predator qui combinaient les deux franchises, et le retour de Ridley Scott avec Prometheus et Alien Covenant qui exploraient les origines de la créature. Ces deux tentatives se sont soldés par des échecs critiques, mais ont quand même rapporté un bon montant au studio. Depuis la sortie du dernier film en 2015, aucun autre titre n’a encore été annoncé.

Pour ceux qui souhaiteraient revivre l’expérience des films originaux ou qui voudraient les découvrir pour la première fois, la meilleure option reste le coffret Alien Legacy. Il contient des versions en haute définition des quatre films, en plus d’inclure pour chacun la version sortie à l’origine en salle et une rallongée. Aussi, le coffret inclut de nombreux documentaires sur la production des films qui sont fascinants. Enfin, pour ceux qui sont à l’aise avec la langue anglaise, je recommande fortement les quatre documentaires produits par Oliver Harper, Alien, Aliens, Alien³ et Alien Resurrection, tous disponibles sur YouTube.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Top 5 des animes qui vont vous glacer le sang

Ce mois-ci, l’horreur est à l’honneur ! Avec l’Halloween qui arrive rapidement, je me suis dit …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.