Violet Evergarden, une nouvelle série animée japonaise sur Netflix

Amateurs et amatrices de séries animées japonaises, je vous présente Violet Evergarden. C’est une nouvelle série cette saison sur Netflix. La série est disponible au Canada et en France, mais curieusement elle ne l’est pas aux États-Unis ni en Australie. Jusqu’à présent, 8 des 14 épisodes sont disponibles. Au rythme d’un épisode par semaine, vous pouvez suivre l’aventure de Violet Evergarden. Elle est disponible en version anglaise avec sous-titres en français.

Violet Evergarden, l’enfant soldat

On dit ‘’The rose is red, the violet’s blue’’, la rose est rouge, la violette est bleue. Et bien c’est aussi vrai pour ce qui est de la couleur des violettes pour Violet Evergarden. Ce qui distingue d’abord cette jeune fille sont ces grands yeux bleus brillants. Âgée de 15 ans, on la trouve en réhabilitation après la guerre. Violet était pendant la guerre une combattante impitoyable, sans émotion, une machine à tuer. Elle élimina un nombre incroyable d’ennemis durant la guerre. Lors de la dernière attaque, un bombardement la blessa gravement, lui faisant perdre ses deux bras. Elle se réveille avec des prothèses robotiques en remplacement de ses bras. Tout ce qu’elle se souvient du dernier jour de la guerre, ce sont les paroles de son commandant. Avant le bombardement, il lui a dit de vivre libre, car elle n’était l’objet de personne et qu’il l’aimait.

Violet_Evergarde_01
Violet Evergarden et ses collègues de travail.

Une nouvelle vie après la guerre

Violet deviendra une poupée de souvenirs pour comprendre le sens des mots et tenter de comprendre ce que signifie les mots ‘’je t’aime’’. Les ‘’poupées de souvenirs automatiques’’ (Auto Memory Dolls) sont des jeunes femmes dont le travail est d’écrire des lettres. Ces lettres doivent transmettre les émotions de leurs clients qui ne sont pas capables de le faire par eux-mêmes. Donc, pour quelqu’un comme Violet qui n’a pas d’émotions et qui ne connaît pas la signification de plusieurs mots, c’est tout un défi.

Elle doit apprendre à socialiser et comprendre que parfois les mots expriment des émotions plus complexes. Elle doit apprendreà vivre en société et ne plus penser en militaire, ni vivre comme une soldate. Et pour ajouter une cerise sur le sundae, elle veut retrouver son supérieur de l’armée, le Commandant Gilbert Bougainvillea. Mais depuis le bombardement, il a disparu. Uniquement sa plaque d’identité avec son nom a été retrouvée. Il est considéré comme mort par tous, même si on ne sait pas si c’est vraiment le cas.

D’où vient la série

La série est basée d’après une ‘’light novel’’ japonaise écrite par Kana Akatsuki et dessinée par Akiko Takase. Elle est originalement publiée en deux tomes en 2015 et 2016 par Kyoto Animation. En 2016, Kyoto Animation décidait de produire ces nouvelles sous la forme d’animation japonaise. Taichi Ishidate réalise la série animée avec le scénario écrit par Reiko Yoshida. Akiko Takase est la conceptrice des personnages. Yota Tsuruoka s’occupe de la direction sonore et la musique est une composition d’Evan Call.

Avec cette série, je suis sorti complètement de ma zone de confort et je vous suggère de faire pareil. Le plaisir d’être geek, c’est de pouvoir découvrir toutes sortes de choses dans ce domaine. On peut décrire la série Violet Evergarden comme étant plus légère que d’autres séries d’animation japonaise. Mais ça reste pour le moment une série intéressante à découvrir. Nous verrons comment la série évoluera avec les derniers épisodes restants.

Bon visionnement !

À propos de Eric Muller

Blogueur à temps libre, je suis un grand fan de Lovecraft et du Seigneurs des Anneaux. Geek avant même que le mot existe. J'aime tout ce qui touche cet univers fascinant. Curieux de nature ce monde est un véritable terrain de jeux.

Aussi à voir...

Un jeu Stranger Things en préparation chez Telltale Games

Le studio de production Telltale Games est bien connu de la communauté des amateurs de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *