https://youtu.be/Z0Ln9imcBxs

Tomb Raider – Alicia Vikander incarne Lara Croft 2.0

Lara Croft, anciennement l’aventurière clichée sans trop de personnalité, est maintenant de retour dans une version au goût du jour. Prenant exemple sur l’itération actuelle popularisée par Square Enix, nous retrouvons Lara, dans une nouvelle édition de Tomb Raider réalisé par Roar Uthaug ,son premier film d’envergures à Hollywood. On découvre une jeune Lara un peu plus intense, réaliste, moins caricaturale et surtout plus hargneuse.

Alicia Vikander (Lara Croft) - "TOMB RAIDER". © 2018 WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC. AND METRO-GOLDWYN-MAYER PICTURES INC.
Alicia Vikander (Lara Croft) – « TOMB RAIDER ». © 2018 WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC. AND METRO-GOLDWYN-MAYER PICTURES INC.

Une histoire plutôt classique

La prémice est simple, Lara, héritière du manoir Croft, occupe un boulot de courrier à vélo et fuit les responsabilités qui l’incombent depuis la disparition de son père sept ans auparavant. Lorsque celle-ci est victime d’un accident, elle se retrouve confrontée à ce qu’elle fuyait depuis longtemps. Faisant face à son passé, elle hérite de son père, qui lui lègue un puzzle.

Ce puzzle contient un indice et une clé vers son repère d’où il faisait ses recherches d’archéologie avant de disparaître. Richard Croft (Dominic West), à l’aide d’un message vidéo, lui explique qu’il était sur le point de trouver une ancienne tombe. Il surnommait cette recherche le projet Himiko. La tombe de celle-ci se trouve sur l’île de Yamatai, et l’ouvrir signifierait l’horreur si elle était découverte par les mauvaises personnes.

En bon père de famille, il lui demande de tout brûler et de détruire ses recherches. Telle une bonne fille qui écoute son père, elle fait fi de ses instructions et part sur les traces de son père au lieu de tout détruire. Pour l’aider dans sa quête elle fera appel à un des amis des son père ayant participé à sa dernière quête, Daniel (Lu Ren). S’ensuit ensuite une course pour trouver la tombe avant le fameux groupe Trinity, ayant à sa tête Mathias Vogel (Walton Goggins) qui cherche à ouvrir la tombe d’Himiko et utiliser ce qu’il trouve pour son organisation.

Daniel Wu (Lu Ren) et Alicia Vikander (Lara Croft) - "TOMB RAIDER". © 2018 WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC. AND METRO-GOLDWYN-MAYER PICTURES INC.
Daniel Wu (Lu Ren) et Alicia Vikander (Lara Croft) – « TOMB RAIDER ». © 2018 WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC. AND METRO-GOLDWYN-MAYER PICTURES INC.

Une Lara Croft hargneuse dans un film sans artifices

Bien sommairement,  le film est décent, les effets spéciaux sont corrects. On remarque parfois un peu trop les images de synthèse, mais rien pour nous faire décrocher. La cinématographie est jolie. Les panoramas d’Asie sont vraiment très inspirants pour de futures voyages. Pour ce qui  est des scènes d’actions, celles-ci sont bien jouées et nerveuses. Malheureusement, on ne sortira toutefois pas de la salle du cinéma en ayant le souffle coupé. On aime voir que Alicia Vikander semble en avoir jouées plusieurs  des scènes d’actions elle-même.Rien à redire sur les acteurs. Ils ont fait un travail honnête et juste dans des rôles plutôt plats ! La dynamique entre Lu Ren et Alicia Vikander est toutefois charmante.

L’histoire, produit du scénario co-écrit par Geneva Robertson (qui écrira pour Capitaine Marvel !) ains que Evan  Daugherty (plus connu pour les récents TMNT), quant à elle, est agréable tout en étant un peu clichée. Les effets sonores sont très bien réussis sauf pour un point très irritant. Malheureusement, on se lasse très vite d’entendre sans arrêt Alicia Vikander gémir de douleur à chaque petit mouvement. Déjà, dans la bande-annonce, ils surutilisaient ce gémissement, dans le film c’est encore pire. Chacune des scènes d’actions me semblait un brin absurde puisqu’il ne passe pas une minute sans qu’on entende son cri.

Pour ce qui est de la musique, elle ma semblée bien discrète et secondaire. En regardant l’auteur de la musique, on aurait pu s’attendre à plus avec Junkie XL. C’est à lui qu’on doit la musique des plus récents films du DCEU (Man of Steel). C’est de lui que vient l’excellent remix Come Together de Justice League.

En conclusion

Finalement, dur d’être décevant si on regarde ce film sans attente. On aurait espéré plus, mais pour une adaptation cinématographique d’une série de jeux vidéo, c’est plutôt pas mal. Vous passerez assurément un moment agréable sans trop vous casser la tête. Sans vous divulgâcher la fin, la finale est une inspiration des finales des jeux Tomb Raider et Uncharted. Ce ne sera pas très dépaysant pour vous !

Bon visionnement !

Articles reliés :

[Flash] Une nouvelle bande-annonce pour le film Tomb Raider !

Rise of the Tomb Raider : Une héroïne gonflée à bloc

Site officiel | Page Facebook

Tomb Raider

Performance des acteurs
Scénario
Photo, ambiance, effets spéciaux, effets sonores
Musique

Correct

On passe du bon temps, un bon film sans casse-tête.

User Rating : Be the first one !

À propos de Olivier Grondines

Fanatique des jeux vidéo depuis le premier 386 familial. Cinéphile à temps partiel.

Aussi à voir...

Jurassic World : Fallen Kingdom – La chute des dinosaures

Le petit dernier (à ce jour) de la franchise Jurassic Park est en salle depuis quelques …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *