Resident Evil 4 Remake : renouer avec un vieux classique

Resident Evil 4 Remake était assurément le plus attendu de la série. Il n’est pas difficile de confirmer le fait qu’il s’agit d’un des opus le plus apprécié des amateurs. Hélas, pour ma part, j’entretiens un rapport amour-haine envers ce titre depuis que j’ai joué à la version originale. Il faut dire que j’ai touché à ce titre très tardivement et j’avais presque fait tous les autres jeux de la franchise avant d’entreprendre celui-ci. J’avais beaucoup de difficulté à faire survivre Ashley et j’avais aussi du mal à contrôler Leon convenablement. Je me suis donc dit que Resident Evil 4 Remake serait l’occasion rêvée de faire la paix avec ce jeu.

  • Studio de développement : Capcom
  • Éditeur : Capcom
  • Plateformes disponibles : PC, PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox Series
  • Plateforme de test : PC
  • Classement : M
  • Prix : 79,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Resident Evil 4 Remake

Rejoignez le culte

Les événements de Resident Evil 4 Remake se déroulent six ans après les événements de Resident Evil 2 et de Resident Evil 3. Dans cet opus, vous incarnez le survivant de Raccoon City, Leon S. Kennedy. Désormais employé par le gouvernement américain, notre protagoniste est envoyé en mission afin de sauver la fille du président qui a été kidnappée par une étrange secte, en Espagne. Dès son arrivée, Leon et les agents qui l’escortent sont attaqués par des villageois hostiles qui sont apparemment infectés par un parasite nommé Las Plagas. Dans les précédents titres, les joueurs s’étaient habitués à affronter des zombies basiques et lents. Dans cet opus, vous affronterez des infectés beaucoup plus évolués. En effet, ceux-ci vous offriront une aventure haute en adrénaline. L’action est au rendez-vous du début à la fin. Vous aurez l’impression de plonger à l’intérieur d’un véritable film d’action.

Resident Evil 4 Remake a beaucoup changé depuis sa parution originale. L’expérience a été extrêmement peaufinée, tant au niveau des graphismes que du rythme ou encore, de sa structure. J’ai remarqué que la personnalité ainsi que le développement de nos protagonistes avaient été changés ou plutôt, améliorés. Si Leon m’ennuyait lorsque j’ai joué à la version originale, cette fois-ci, je l’ai trouvé vraiment captivant. J’ai aimé redécouvrir le Leon que j’ai pu découvrir dans Resident Evil 2. Il est beaucoup moins ennuyeux et froid que dans la version originale. Aussi, j’ai adoré le développement qu’on peut apercevoir concernant Ashley durant le récit. Bien qu’au début de l’aventure, la jeune fille soit terrifiée par les événements, elle s’aguerrit et gagne énormément de confiance en elle. L’admiration qu’elle porte à Leon grandit au fur et à mesure de l’avancée du récit.

Resident Evil 4 Remake

La jouabilité grandement améliorée

À l’époque, Resident Evil 4 fut une révolution dans l’univers du jeu vidéo. Sans sa parution, les jeux de tir à la troisième personne n’auraient pas évolué en ce sens. Toutefois, on ne se cachera pas que ce style de jeu a très mal vieilli. Honnêtement, j’ai joué à Resident Evil 4 il y a quelques années, pour la première fois. Je ne vous cacherai pas que j’ai eu énormément de difficulté à apprécier ce titre. Je n’aimais pas les contrôles ainsi que les mécaniques de jeu. J’avais aussi beaucoup de difficulté à apprécier le personnage qu’était Leon, mais surtout, j’avais de la difficulté à protéger Ashley en raison de la jouabilité préhistorique que nous offrait ce titre. Heureusement, Capcom en avait conscience et elle a réajusté le tir.

En effet, Resident Evil 4 Remake propose aux joueurs de manier Leon de manière beaucoup plus fluide qu’a l’époque. Vous pouvez désormais vous accroupir afin d’être plus furtif. Mais le changement le plus mémorable est assurément le couteau. Totalement repensé, il s’agit de l’outil indispensable lors de vos combats. Grâce à lui, vous pourrez économiser des balles lorsque vous cassez des boîtes ou encore, il vous permettra de parer les attaques ennemies. Si un adversaire vous agrippe, vous pourrez vous sauver grâce à votre nouvel ami affilé. Vous devrez toutefois gérer la durabilité de votre couteau. Heureusement, vous pourrez trouver des lames utilisables un court instant. Aussi, vous pourrez réparer votre précieux outil auprès du marchand.

Comment augmenter la durée de vie ?

Une autre nouveauté appréciable de Resident Evil 4 Remake est assurément les missions secondaires qui sont facultatives dans l’avancée de l’histoire. Le jeu vous demandera, par exemple, d’exterminer les rats d’une certaine zone ou encore, de briser des pierres tombales. Lorsque vous accomplissez ces tâches, vous pourrez obtenir de l’argent qui vous permettra de mieux vous équiper. Vous pourrez aussi traquer les médaillons bleus parsemés dans la carte afin d’obtenir tous les trophées du jeu. Vous pourrez aussi détruire les petites statuettes que vous croiserez, pour la même raison. Aussi, afin de vous faire un peu plus d’argent, n’hésitez pas à bien fouiller les environs. Vous pourriez trouver des trésors que le marchand se fera une joie de vous racheter !

Resident Evil 4 Remake

Ashley

Un des points qui avait fait en sorte que je n’avais pas totalement apprécié mon expérience, à l’époque, c’était le fait de devoir escorter la fille du président. En général, je suis une joueuse qui aime foncer dans le tas et prendre des risques. Toutefois, lorsque la demoiselle vous suit de près et que vos adversaires sont prêts à la kidnapper dès que vous avez le dos tourné, il est difficile de se la jouer en mode bourrin. Il était possible d’ordonner à Ashley de nous suivre, de rester en place ou de se cacher, mais peu importe les stratégies que j’employais, celles-ci se résolvaient très souvent par un échec.

Heureusement, la mécanique d’Ashley a été légèrement modifiée dans Resident Evil 4 Remake. Dans cette version du jeu, vous pouvez ordonner à Ashley de vous suivre de près ou de garder un peu de distance. De plus, la fille du président ne possède plus de barre de santé. Autrement dit, lorsqu’elle subit un coup, elle tombera au sol. Vous devrez alors l’aider à se relever. Si vous n’y parvenez pas et qu’elle reçoit un nouveau coup, le jeu se terminera et vous devrez le relancer à votre dernière sauvegarde. Je ne saurais dire si ces améliorations m’ont fait apprécier un peu plus les passages où je devais escorter Ashley. Je pense que j’ai toujours un peu de difficulté avec cela. Heureusement, les personnages étant très charismatiques et intéressants, tout comme l’histoire, cela n’a pas impacté mon envie de terminer le jeu.

Resident Evil 4 Remake

En conclusion…

Les amateurs de la franchise seront ravis de découvrir Resident Evil 4 Remake. J’adore les remakes de Capcom. Ils ne se contentent pas d’améliorer l’aspect visuel de leur jeu. Ils améliorent aussi les mécaniques de jeu, mais aussi, le rythme, l’histoire et les dialogues. Ne vous méprenez pas, l’histoire demeure inchangée, mais elle est plus complète, plus fluide. Le déroulement du récit s’enchaîne de manière beaucoup plus harmonieuse. Les changements et les améliorations apportés au jeu font en sorte que j’ai réellement pu renouer avec Resident Evil 4. À l’époque, je pouvais aisément dire qu’il s’agissait du titre de la franchise que j’appréciais le moins. Désormais, je ne pourrais pas en dire autant. Mon amour pour cet opus a grandement augmenté grâce à ce remake. J’ai pu lui donner une deuxième chance.

Resident Evil 4 Remake est un véritable hommage au jeu qui était tant applaudi par les amateurs, à l’époque. Cette nouvelle version est assurément à la hauteur des attentes des amateurs de la franchise. Le jeu est prenant du début à la fin, pour les amateurs de longue date comme pour les nouveaux venus. Ceux-ci prendront facilement goût à l’histoire pleine de rebondissements que nous offre Resident Evil 4 Remake. J’apprécie aussi d’ailleurs l’effort concernant les doubleurs français afin de nous offrir une expérience complète dans notre langue. Toutefois, je ne peux pas nier que la version originale est bien plus immersive au niveau de l’horreur.

L’hommage est respectueux et malgré les nombreux changements qui y sont apportés, on sent que le jeu original n’a pas été abimé. Malgré le fait que ce jeu soit une parfaite réussite, je ne peux pas nier le fait que l’absence totale de la campagne d’Ada Wong me déçoit énormément. Peut-être sera-t-elle proposée aux joueurs dans un contenu additionnel payant, chose que je n’espère pas, mais je serais étonnée, s’il pointe le bout de son nez, qu’il nous soit offert gratuitement.

J’aime

  • La durée de vie
  • La refonte visuelle
  • La bande sonore qui est stressante
  • L’ambiance qui est plus modernisée
  • Les QTE qui sont grandement à la baisse
  • Les nouvelles mécaniques de jeu optimisées
  • Le rythme et le scénario qui ont été repensés et améliorés
  • Les surprises et les nouveautés qui peuvent surprendre les amateurs de longue date

J’aime moins

  • L’escorte d’Ashley qui est toujours aussi pénible
  • Le fait que la campagne d’Ada Wong soit absente
  • L’équilibre entre l’action et l’horreur qui est mal dosé

La copie de Resident Evil 4 Remake a été achetée par la rédactrice.

Autres critiques : Resident Evil 2 | Resident Evil 3 | Resident Evil 8 | Resident Evil 8 : Winter’s Expansion | Resident Evil : Re:Verse

Resident Evil 4 Remake

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Wow !

J'avais eu beaucoup de difficulté à apprécier le jeu original en raison de sa jouabilité injouable. J'appréciais aussi peu le personnage qu'est Leon S. Kennedy. Toutefois, j'ai trouvé que ce remake améliorait grandement ses mécaniques de jeu ainsi que son histoire et ses personnages. Tout est mieux, dans Resident Evil 4 Remake.

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

The Weird Dream – Un Metroidvania qui regroupe tous les clichés du genre

Si vous suivez mes critiques de jeux vidéo, vous savez déjà qu’un de mes genres …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.