Resident Evil 3 : une traque explosive à travers Raccoon City

Le remake de Resident Evil 3 est disponible depuis le 3 avril 2020. L’an dernier, nous suivions les aventures de Claire Redfield et Leon S. Kennedy qui avaient été remises au goût du jour dans le merveilleux remake qu’est Resident Evil 2. Cette fois-ci, c’est Jill Valentine et Carlos Oliveira qui seront nos héros jouables. Je m’y suis plongée avec grand plaisir durant cette période de confinement. J’attendais ce jeu avec impatience ! Voici donc ma critique sur Resident Evil 3.

  • Studio de développement : Capcom
  • Éditeur : Capcom
  • Plateformes disponibles : PC, PlayStation 4 et Xbox One
  • Plateforme de test : PC
  • Classement : M
  • Prix : 79,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu 

Resident Evil 3

De retour à Raccoon City

Si vous avez joué au remake de Resident Evil 2, vous ne vous sentirez pas dépaysé lorsque vous débarquerez de nouveau à Raccoon City. L’inventaire fonctionne de la même façon et on y remarque les mêmes soucis, soit le fait de ne pas pouvoir fusionner des objets à partir du coffre. Certains morts-vivants ne peuvent pas être éliminés avant le jump scare qu’ils devaient nous faire. Autrement dit, vous verrez des cadavres au sol et comme on dit : mieux vaut prévenir que guérir. Vous tenterez de leur exploser la cervelle, mais cela ne fonctionnera pas. Bien évidemment, quelques secondes plus tard, le cadavre se ruera sur vous pour vous effrayer. Comme dans le précédent jeu, il vous faudra une bonne dizaine de balles afin de venir à bout de certains zombies. Vous comprendrez qu’il sera parfois préférable de les esquiver plutôt que de tous les pulvériser.

Quelques casse-têtes à résoudre seront de la partie, mais dans cet opus, c’est surtout l’action qui dominera. La survie est au rendez-vous. Nous manquons rapidement de soins et de balles. Néanmoins, comme je l’ai mentionné, c’est surtout l’action qui est de la partie, cette fois-ci.

Resident Evil 3

Ahhh, Nemesis…

La réalisation graphique est à couper le souffle. Oui, le remake de Resident Evil 2 était époustouflant, mais cette fois-ci, le coup d’œil en vaut davantage le détour ! Bref, on débute avec des premiers instants de jeu puissants. L’action est tout de suite à son sommet. Et cela n’ira pas en diminuant. Certains apprécieront, d’autres moins. Les apparitions du Nemesis sont intenses. La peur nous gagne rapidement et nous devons survivre. La seule option ? La fuite. Cette infâme créature réalise avec brio le travail qu’elle est sensée livrer : nous mettre la pression. Néanmoins, rapidement, notre arsenal devient très chargé. Ainsi, la survie laisse place à l’action. On court, on fonce dans le tas, on affronte le Nemesis et tout ça, dans le feu de l’action. Plus de pression, nous fonçons ! On perd donc trop rapidement le volet survie du jeu vu notre accessibilité très précipitée à de l’équipement de qualité.

Il faut savoir que j’ai terminé le jeu au niveau de difficulté normal. En fouillant les cartes afin de trouver un maximum d’objets, j’ai terminé l’histoire en six heures de jeu. Pour 79,99$, ce n’est vraiment pas beaucoup ! Certes, le jeu possède un mode multijoueur, mais en toute honnêteté, il ne m’a que très peu intéressé. De plus, le tout est un peu déséquilibré, de mon point de vue. Je ne m’éterniserai pas sur le sujet puisque je n’ai que survolé ce mode.

Resident Evil 3

En conclusion…

Au final, Nemesis est très classe. Il impose, mais son apparition ainsi que ses combats ont parfois été trop prévisibles. L’action était beaucoup trop présente versus la survie et ça, c’est dommage ! Toutefois, vu le nombre d’heures de jeu, c’était bien dosé. Aussi, j’aurais aimé plus d’énigmes à résoudre afin d’avancer dans l’histoire. Cependant, la trame scénaristique est vraiment bien. J’ai adoré l’histoire que je découvrais pour la première fois ! Pour cette raison, je ne pourrai pas comparer ce remake avec la première version du jeu. Les paysages, les effets spéciaux et les cinématiques sont à couper le souffle ! Les voix françaises ne sont pas horribles.

La durée de vie est finalement le point qui m’a le plus déçue. Malgré cela, Resident Evil 3 est vraiment bien ! Mais vu le peu de temps que vous passerez devant votre console, sauf si vous pensez faire tous les trophées du jeu, je vous conseille d’attendre que le prix baisse un peu.

J’aime

  • Le Nemesis qui est très stressant
  • Les voix françaises qui sont pas mal
  • Le fait que ce soit un régal pour les yeux
  • Le fait que l’ambiance angoissante et l’action soient bien dosées

J’aime moins

  • La durée de vie médiocre
  • Le prix pour le nombre d’heures jouées
  • Le mode multijoueur qui, au final, est décevant

La copie de Resident Evil 3 a été payée par l’auteure.

Resident Evil 3

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Très bon !

Honnêtement, je vous recommande tout de même d'attendre que le prix baisse. Pour cinq à sept heures de jeu, cela ne vaut pas la peine de payer le plein prix même s'il est excellent.

User Rating : Be the first one !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Ancestors Legacy – Un hommage aux grands classiques du jeu de stratégie en temps réel

Ancestors Legacy est un jeu de stratégie en temps réel qui se veut un rappel …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.