Guides-cadeaux pour Noël 2022

Resident Evil Village : Winter’s Expansion – Suivre les traces de son père

Resident Evil Village : Winter’s Expansion vous est offert si vous possédez la version Gold du jeu. Sinon, vous devrez acheter ce contenu téléchargeable à part. Dans cette extension, Capcom offre aux joueurs de redécouvrir le titre sorti l’an dernier dans une nouvelle perspective : avec la vue à la troisième personne. Dans le mode mercenaire, il vous sera possible d’incarner Lady Dimitrescu ainsi que d’autres personnages. Aussi, vous pourrez découvrir l’histoire de Rose qui est devenue une jeune femme grâce au sacrifice de son père dans le précédent jeu. Vous pourrez ainsi clore le chapitre des Winter.

Resident Evil Village : Winter's Expansion

Les ombres de Rose

L’histoire prend place seize ans après les événements de Resident Evil Village alors que Rose est désormais une jeune adolescente. Celle-ci désire ne plus être considérée comme un monstre en raison des pouvoirs qu’elle possède, au plus profond d’elle-même. N’ayant jamais pu s’intégrer aux autres à cause de la moisissure qui est en elle, Rose prend la décision de partir en quête de ce qui lui permettrait, à ce qu’on dit, de lui rendre son humanité totale. C’est sans se douter de la dangerosité de ce périple qu’elle y plongera, espérant obtenir la normalité qu’elle a toujours désirée.

Durant cette quête, vous visiterez trois lieux qui ne vous sont pas inconnus, soit le château, la maison de Beneviento ainsi que la strate profonde. Vous rencontrerez aussi de nombreux visages familiers. Bref, Rose apprend qu’il est possible de se départir de ses étranges pouvoirs. Elle saute instantanément sur l’occasion et son voyage la mène jusqu’à la conscience du mégamycète, la moisissure qui est à l’origine des maux de la famille Winter.

Resident Evil Village : Winter's Expansion

Un environnement familier

Les amateurs ayant joué au jeu de base reconnaîtront assurément les lieux par lesquels devra voyager Rose durant son périple. Nous débutons bien sûr cette quête avec le château de Dimitrescu. Bien que la grande dame ne soit pas présente, vous rencontrerez un personnage qui vous sera très familier : il s’agit du Duc. Celui-ci semble toutefois différent. Vous vous rendrez ensuite dans la maison de Beneviento qui a fait faire de nombreux cauchemars aux joueurs dans le jeu d’origine. Cette deuxième expédition ne sera pas, elle non plus, de tout repos. Vous voyagerez à travers d’autres paysages que vous aurez déjà vu dans Resident Evil Village.

Contrairement à la première expérience que vous avez eue dans le jeu, cette fois-ci, vous évoluerez non seulement aux côtés de Rose, mais aussi, aux côtés de Michael, un compagnon spirituel qui vous aide constamment durant votre périple. Celui-ci s’adresse généralement à vous par le biais d’écriture dorée qui apparaît autour de vous lorsque vous aurez besoin d’un petit coup de main. Bien que très prévisible, la présence de Michael est très agréable, mais aussi, très cruciale concernant l’histoire. Cet ange gardien n’est pas qu’un outil qui vous aide à avancer dans le jeu, sa présence est véritablement importante. Vous vous en rendrez compte très rapidement.

Resident Evil Village : Winter's Expansion
1, 2, 3, soleil ! Ou les anges pleureurs de Doctor Who, réinventés à la sauce Resident Evil.

L’héritage de Rose

Pour ce qui est de Rose, celle-ci possède d’étonnants pouvoirs provenant de la moisissure. Ceux-ci lui permettent de geler temporairement sa cible. Cela vous permet de vous débarrasser efficacement de vos adversaires ou encore, d’avancer lorsque des obstacles se dressent sur votre route. Malheureusement, ceux-ci n’ont pas de réelles évolutions, sauf peut-être lors du combat final. Ils ne sont pas essentiels lors des affrontements. Pas toujours. Ou très rarement. À la fin, ils seront obligatoires lors du combat ultime. J’aurais peut-être apprécié qu’ils soient plus utiles et plus présents lors des combats.

Une nouvelle perspective

J’ai donc fait le contenu téléchargeable avec la vue à la troisième personne. C’était nostalgique ! Car oui, les joueurs qui sont présents depuis le quatrième opus ont toujours vécu ces expériences à la troisième personne. Ce n’est que depuis le septième jeu que celui-ci s’est offert une petite nouveauté : la vue à la première personne. Cela n’était pas forcément une mauvaise chose. J’ai parfois eu plus de frayeur en raison de cette perspective. Toutefois, je suis ravie qu’on nous propose de découvrir ou de redécouvrir le titre avec cette option. Désolée ! Pour ceux qui voudraient contempler le visage d’Ethan, sachez que cela est impossible. Lorsque vous tenterez de tourner la caméra, celui-ci se retournera assez rapidement pour que vous ne puissiez pas voir correctement l’intégralité de son visage.

Resident Evil Village : Winter's Expansion

En conclusion…

Tout d’abord, avant de conclure cet article, j’aimerais remercier Capcom qui a choisi de nous faire confiance afin de réaliser cet avis. Resident Evil Village : Winter’s Expansion m’a offert trois heures supplémentaires. Ce fut, certes, vite terminé, mais l’histoire derrière ces trois heures valait amplement le déplacement. Cela nous permet de clore réellement la saga de la famille Winter. Nous obtenons des réponses et nous découvrons la jeune adulte qu’est devenue Rose, que nous avions rencontrée alors qu’elle n’était qu’un nourrisson. J’ai vraiment adoré pouvoir me replonger dans l’univers de Resident Evil Village. J’ai toutefois été un peu déçue de ne pas voir de nouveaux paysages. Et où est Mia ? Pourquoi elle et Rose ne sont pas ensemble ? J’aurais aimé en apprendre plus à ce sujet.

Sinon, les énigmes étaient intelligentes et très amusantes. L’ambiance était véritablement sinistre. Les bruits de fond et les apparitions subites d’éléments devant notre personnage m’ont fait sursauter à quelques reprises. J’ai aimé pouvoir utiliser la vue à la troisième personne, comme lors des précédents jeux. Aussi, l’histoire de Rose et le personnage lui-même m’ont véritablement charmée. La fin, je l’ai trouvé sublime. C’était, certes, très prévisible, mais ô combien satisfaisant. Autrement, le mode mercenaire n’est pas ma tasse de thé, mais les amateurs de ce mode seront probablement ravis puisque ce contenu téléchargeable offrira aux joueurs de nouveaux personnages qu’ils pourront incarner. N’avez-vous jamais rêvé d’être dans la peau de Lady Dimitrescu ? Bref, Resident Evil Village : Winter’s Expansion est un supplément d’histoire très intéressant. Je ne peux que le recommander aux amateurs de la franchise.

J’aime

  • Les énigmes
  • L’ambiance sinistre
  • L’histoire de Rose, tout simplement
  • Les sauts que j’ai faits quelques fois
  • La possibilité de jouer avec la vue à la troisième personne

J’aime moins

  • La durée de vie
  • Le fait de ne pas voir Mia
  • Le fait qu’on ne découvre pas de nouveaux lieux

La copie de Resident Evil Village : Winter’s Expansion a été fournie par Capcom.

Resident Evil Village : Winter's Expansion

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Super !

Si vous avez apprécié le jeu de base ou encore, l'histoire d'Ethan, vous voudrez certainement découvrir Resident Evil Village : Winter's Expansion puisque celui-ci offre une fin digne de ce nom à la famille Winter. C'est l'occasion de clore le chapitre. Ce contenu téléchargeable est excellent, mais pas forcément incontournable.

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Lemon cake

Lemon Cake : récolter, assembler, cuire et servir, à vous de déguster

Lemon Cake est un petit jeu très simplet et joli. C’est un jeu ou vous …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.