Nos découvertes des jeux pour deux [partie 2]

Après vous avoir présenté une première sélection de jeux pour deux (Aqualin, BotanixJekyll vs. HydeNicodemus, Sobek 2 joueurs et Verona Twist) dans un précédent article, nous vous apportons six nouvelles propositions aussi différentes les unes que les autres.

Alors, voici 300 : La terre et l’eau, Air, Land & Sea : Bestioles en guerre, Canopée, Dice Throne, Mini Rogue et Orlog.

Six jeux de société pour deux

300, la terre et l’eau

  • Auteur : Yasushi Nakaguro
  • Illustrateurs : Nicolas Roblin, Antonio Stappaerts
  • Éditeur : Nuts ! Publishing
  • Nombre de joueurs : 2
  • Âge recommandé : 12 ans et plus
  • Durée : 30 minutes
  • Année : 2018
  • Prix : 43,99$
  • Page officielle du jeu 
  • Page BoardGameGeek

Transportons-nous en plein envahissement de la Grèce par l’Empire perse qui a mené à une guerre d’une cinquantaine d’années (de la Révolte de l’Ionie à l’an 499 avant JC à la Paix de Callias de 449 avant JC) par la mer et sur terre.

L’Empire perse a cinq expéditions pour conquérir les Cités-États des grecs qui résisteront de nombreuses fois lors de combats épiques en usant de meilleures tactiques.

Une partie de 300 : la terre et l’eau se déroule en un maximum de cinq manches constituées de quatre étapes :

  1. Préparation : recrutement des troupes (cubes d’armée, disques de flotte, pont flottant et cartes) et déploiement ;
  2. Opérations : à tour de rôle, jouer une carte pour activer son effet ou se déplacer ;
  3. Ravitaillement : une armée coûte une amphore et les autres sont défaussées ;
  4. Score : compter le nombre de cités contrôlées par une armée (et non une flotte), comparer les valeurs et déplacer le marqueur sur la piste à la manière d’une souque à la corde.

La partie prend fin dès qu’un joueur contrôle les deux cités majeures de son adversaire ou au bout de cinq manches.

J’aime

  • Format de la boîte
  • Informations historiques
  • Cartes double fonction
  • Asymétrie

J’aime moins

  • Densité du livre de règles
  • Affrontement n’est pas pour tout le monde

Air, Land & Sea : Bestioles en Guerre

  • Auteur : Jon Perry
  • Illustrateur : Derek Laufman
  • Éditeur : Lucky Luck Games
  • Nombre de joueurs : 2
  • Âge recommandé : 14 ans et plus
  • Durée : 15 à 30 minutes
  • Année : 2021
  • Prix : 19,99$
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

Dans Bestioles en Guerre, deux joueurs tentent de contrôler les trois théâtres (mer, terre et air) par la force ou en forçant son adversaire à se retirer.

Munis de six mains, une partie est constituée d’une succession de batailles jusqu’à ce qu’un joueur atteigne douze points de victoire pour ainsi être déclaré grand vainqueur.

Pour chaque bataille, trois actions sont possibles :

  1. Déploiement : jouer une carte face visible devant son théâtre (indiqué par symbole/couleur) et appliquer ses effets ;
  2. Improvisation : jouer une carte face cachée devant le théâtre de notre choix pour obtenir deux points de force ;
  3. Retrait : concéder la victoire à notre adversaire en se retirant. Celui-ci gagne de deux à six points selon notre nombre de cartes en main.

J’aime

  • Simple, rapide et efficace
  • Peu de matériel (3 cartes théâtre, 18 cartes bataille et 14 cartes PV)
  • Dynamisme
  • Rempli de rebondissements

J’aime moins

  • Peut devenir frustrant si on n’obtient pas les cartes désirées
  • Certain déséquilibre entre novice et habitué du jeu

Canopée

  • Auteur : Tim Eisner
  • Illustrateur : Vincent Dutrait
  • Éditeur : Lucky Duck Games
  • Nombre de joueurs : 1 à 4
  • Âge recommandé : 8 ans et plus
  • Durée : 30 minutes
  • Année : 2021
  • Prix : 33,99$
  • Page officielle du jeu 
  • Page BoardGameGeek

Canopée oppose deux joueurs afin de faire croître la forêt la plus luxuriante sur trois saisons. Pour réussir, nous devons nous assurer d’un équilibre entre la faune et la flore en faisant pousser de grands arbres, en accueillant des plantes tropicales et en attirant des animaux.

Utilisant des mécaniques de repêchage (« draft »), de prise de risque et de collection, nous regardons la première pile de nouvelle croissance pour décider d’en garder toutes les cartes ou de passer à la suivante. Si nous choisissons cette option, nous ajoutons une nouvelle carte à la première pile. Nous faisons de même pour la deuxième et troisième. Par contre, si nous refusons la dernière pile, nous prenons la première carte de la pioche et devons obligatoirement la garder. Une fois les cartes vues, il nous est interdit de revenir en arrière.

À la fin de chacune des saisons, nous procédons au décompte des points :

    1. Faune : résoudre les effets de toutes les cartes ;
    2. Graines : prendre des cartes supplémentaires selon ce que l’on possède ;
    3. Menaces : défausser deux cartes “flore” de notre choix si nous possédons deux cartes “feu” et vérifier les maladies ;
    4. Arbres : calculer les points de chaque arbre comprenant une canopée pas encore comptabilisée puis y placer un jeton faune ;
    5. Flore et météo ;
    6. Régénération : défausser toutes les cartes de notre forêt sauf les arbres et les animaux qui seront comptés en fin de partie.

Bien que conçu pour deux joueurs, une variante pour trois et quatre ainsi qu’un mode solo nous sont proposés. De plus, nous pouvons moduler la difficulté en utilisant les cartes avancées. Personnellement, je n’ai pas pris la peine de les trier et je n’ai joué qu’avec toutes les cartes du jeu.

J’aime

  • Illustrations
  • Thème
  • Modulaire
  • Qualité des cartes

J’aime moins

  • Prend beaucoup de place
  • Prise en main difficile (référence au livre de règles pour les effets des cartes)

Dice Throne : un jeu malin de combat avec des cartes et des dés

Photo : Lucky Duck Games
  • Auteurs : Nate Chatellier, Manny Trembley
  • Illustrateur : Manny Trembley
  • Éditeur : Lucky Duck Games
  • Nombre de joueurs : 2
  • Âge recommandé : 8 ans et plus
  • Durée : 20 à 40 minutes
  • Année : remastérisé en 2021
  • Prix : 39,99$ la boîte
  • Page officielle du je
  • Page BoardGameGeek

Dice Throne est un jeu de combat et d’affrontement dynamique effectué avec des jets de dés (trois) et bonifiés par des cartes.

Il s’agit d’une collection de jeux comprenant deux personnages avec leurs propres stratégies, un paquet de cartes et des dés spéciaux par boîte. Remastérisée en 2021, la première saison nous propose :

  1. Barbare vs Elfe lunaire
  2. Moine vs Paladin
  3. Pyromancienne vs Voleur de l’ombre
  4. Tréant vs Ninja

Peu importe notre choix de boîte, les règles et la séquence de jeu. Avec cinquante points de santé de départ, nous voulons totalement épuiser notre adversaire à travers plusieurs rondes composées de huit phases :

  1. Phase entretien ;
  2. Phase de revenu : gagner 1 point de combat et piger 1 carte ;
  3. Phase principale I : jouer des cartes amélioration en payant avec des points de combat et/ou défausser 1 ou plusieurs cartes pour gagner 1 point de combat par carte ;
  4. Phase de lancer offensif : 3 jets pour activer une capacité offensive de notre personnage ;
  5. Phase de lancer de ciblage (si nous mélangeons au moins deux boîtes pour jouer en équipe) ;
  6. Phase de lancer défensif : notre adversaire se défend avec un jet de dés.

Dans un article futur, nous irons plus en profondeur dans l’univers de Dice Throne.

J’aime

  • Asymétrie
  • Prise en main rapide
  • Équilibre
  • Rebondissements
  • Mêmes règles pour chaque boîte
  • Système de rangement du matériel de personnage

J’aime moins

  • Coût de collection si nous voulons tous les personnages

Mini Rogue, un explorateur de donjon minimaliste

  • Auteurs : Paolo Di Stefano, Gabriel Gendron
  • Illustrateur : Gabriel Gendron
  • Éditeur :  Nuts ! Publishing
  • Nombre de joueurs : 1-2
  • Âge recommandé : 12 ans et plus
  • Durée : 30 à 45 minutes
  • Année : 2021
  • Prix : 34,99$
  • Page officielle du jeu 
  • Page BoardGameGeek

Inspiré des jeux vidéo et des jeux de rôle, Mini Rogue est un jeu d’exploration de donjon solo ou coopératif à deux créé par un Québécois. Composé de niveaux de neuf cartes placées aléatoirement face cachée, nous devons atteindre la dernière salle afin d’anéantir le dernier gardien et mettre la main sur le sang d’Og.

Chaque tour, nous explorons une zone du donjon de l’entrée à la sortie (de gauche à droite et de haut en bas) et résolvons les salles à l’aide de jets de dés. Il y a trois phases :

  1. Préparation : mise en place des salles face cachée et personnages sur l’entrée
  2. Exploration : résoudre les salles et dévoiler, si possible, celle de droite et/ou celle du dessous, se déplacer et, si présent, résoudre le gardien.
  3. Descente : consommer une ration ou perdre trois points de vie et déplacer le cube sur la prochaine zone sur le plateau du donjon.

Nous succombons à nos blessures si nous perdons tous nos points de vie, ce qui entraine directement à la défaite.

J’aime

  • Peu de matériel
  • Format de la boîte
  • Fluidité
  • Mise en place rapide

J’aime moins

  • Besoin d’un habitué de cette mécanique pour apprécier le jeu
  • Lourdeur du livre des règles
  • Très punitif
  • Répétitif

Orlog, le jeu dans le jeu

 

Amateurs du jeu vidéo Assassin’s Creed Valhalla ? PureArts et Ubisoft vous proposent une version jeu de société du jeu de dés pratiqué par les Norses et les Anglo-Saxons dans chaque ville. En gros, il s’agit d’un jeu d’affrontement via des jets de dés (trois) d’affectation des effets (dégât à distance avec la flèche, dégât en corps-à-corps avec la hache, protection contre un coup de hache avec le bouclier et vol de jeton de divination avec la main).

Débutant avec quinze points de santé (des petites pierres), nous devons toutes les faire perdre à notre adversaire. En plus de l’effet des dés, nous pouvons bénéficier des faveurs des dieux en payant des jetons de divination.

Trois modes de jeu sont disponibles : débutant, casual et expert. Dans le premier niveau, chaque joueur reçoit des faveurs divines de La Frappe de Thor (points de dégât supplémentaires à l’ennemi après la phase de résolution), Le Rajeunissement d’Idunn (gagner des points de santé après la phase de résolution) et Le Sacrifice d’Odin (sacrifier des points de santé pour obtenir des jetons de faveurs divines). Dans le second, nous choisissons nos Dieux et le mode expert apporte la notion de repêchage.

Bien que je n’aie jamais joué à Assassin’s Creed Valhalla, un expert m’a dit que le thème était très bien respecté.

Le jeu ne m’a pas déplu, mais je n’ai pas eu envie d’enchainer les parties. Je ne dois pas être le public cible.

J’aime

  • Matériel
  • Rapidité

J’aime moins

  • Livre des règles
  • Fragilité des jetons lors du déballage
  • Ne se démarque pas des autres jeux de combat

Les jeux 300 : La terre et l’eau, Air, Land & Sea : Bestioles en guerre, Canopée, Dice Throne, Mini Rogue ont été fournis par Randolph.

La copie du jeu Orlog a été fournie par Ludold.

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux ados-geeks de 13 et 14 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

sobek 2 joueurs

Sobek 2 joueurs : un duel au marché

Aujourd’hui, je vous présente un petit jeu pour deux joueurs que j’ai tout de suite …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.