Mia and the Dragon Princess : trouverez-vous la bonne fin ?

C’est par le plus grand des hasards que j’ai eu l’occasion d’essayer Mia and the Dragon Princess. On m’a proposé de faire la critique de ce jeu interactif et ça n’a pas été long avant que je dise oui. Personnellement, j’aime bien les jeux interactifs, car on ne sait jamais vraiment comment l’histoire va se dérouler. Oui, certains diront que les histoires sont parfois prévisibles, mais de tous les derniers jeux semblables que j’ai essayés, j’ai tout de même eu certaines surprises dans Mia and the Dragon Princess, qui est un jeu avec un peu de fantaisie.

  • Studio de développement : Wales Interactive, Dead Pixel Productions, Good Gate Media
  • Éditeur : Wales Interactive
  • Plateformes disponibles : PC, PlayStation 4/5, Xbox One s/x, Nintendo Switch, Android et iOS
  • Plateforme de test : PlayStation 5
  • Classement : M pour Mature
  • Prix : 16,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

L’introduction

Le jeu commence avec une histoire qui date de plusieurs centaines d’années lorsque la seule fille dans une famille d’une très grande importance renonça à tout ce qu’elle avait jamais possédé. Elle s’appelait Marshanda Damayanti et elle était promise à un membre de la famille royale. Elle tenta de fuir une vie qui ne lui convenait pas pour vivre pleinement en liberté en tant que la Princess Pirate. N’ayant plus de famille, elle s’en créa une avec des femmes toutes loyales à leur sauveuse qui les préserva d’une vie misérable d’esclave.

Sa meilleure amie n’était autre que Red Kat Morgan, une pirate avec une grande réputation. Elles étaient aussi proches que des sœurs et elles ne comptaient que l’une sur l’autre. Un bon jour, leur aventure devint extrêmement dangereuse alors Marshanda décida qu’elles devaient se séparer. Elle donna sa part de richesse à Kat qui en retour lui offrit un bracelet spécial qui lui indiquerait toujours le chemin de retour vers elle et sa part du trésor.

Marshanda s’aventura en Antarctique, espérant semer ceux qui la poursuivaient, mais malheureusement son bateau disparut dans la glace pendant des centaines d’années jusqu’à aujourd’hui.

L’histoire

Notre aventure commence avec une femme en robe d’hôpital qui tente de fuir un poursuivant inconnu. Avec les images du conte raconté au début du jeu, il est facile de déduire que cette jeune femme n’est autre que Marshanda Damayanti en chair et en os plusieurs centaines d’années après son règne en tant que la Princess Pirate. La pauvre semble désorientée, mais malgré tout elle semble désespérément tentée de suivre la direction indiquée sur la boussole de son bracelet. L’aiguille de sa boussole l’amena dans un restaurant qui porte pour nom The Dragon Princess .

Une fois à l’intérieur du restaurant, la situation dégénère rapidement. Marshanda a faim, mais elle ne semble pas capable de communiquer ses besoins. C’est une petite fille qui comprend que la jeune femme a faim, mais il est déjà trop tard, la police est sur place. Après une courte interaction, notre cher Marshanda se fait malheureusement tirer dessus avec un pistolet électrique, mais heureusement elle réussit à tout le moins à s’enfuir.

C’est dans les ordures à côté d’une poubelle que Mia rencontre la Princess Pirate Marshanda et que leur vie changea à toutes les deux. C’est là que nous commencerons à faire des choix qui influenceront l’histoire au complet.

Les personnages

Mia est une jeune femme comme n’importe qui d’autre. Elle a un travail de serveuse dans un bar et elle rêve de voyager. Un bon jour, sa vie change complètement lorsqu’elle rencontre une femme en robe d’hôpital dans un tas d’ordures. Vous aurez des choix à faire qui détermineront les traits de personnalité de notre chère Mia.

Personnellement, je l’ai jouée comme une jeune femme gentille et attentive aux autres. Elle ferait n’importe quoi pour protéger ceux qu’elle apprécie. Un fait comique, ça m’est arrivé de faire un choix qui allait à l’encontre des convictions du personnage et c’est étrange à dire, mais elle réussit à nous faire savoir indirectement qu’elle n’aurait pas dû agir de telle manière.

Marshanda est une jeune femme qui semble perdue dans un environnement où elle ne comprend pas la langue parlée ni l’avancée technologique, ce qui reste tout à fait normal vu qu’elle vivait il y a plusieurs centaines d’années auparavant. Elle est très reconnaissante envers ceux qu’elle apprécie et elle n’hésite pas à les défendre en cas de besoin, même si elle ne les connait pas depuis longtemps. Elle se lie d’amitié rapidement avec Mia.

L’arbre des possibilités

Un aspect intéressant du jeu, il est possible de voir le déroulement de notre histoire dans un arbre qui nous montre tous les branches d’histoire possible. Lorsque vous avez fait un choix, il se marque dans la case qui lui est attitrée, alors à la prochaine partie, vous pouvez revoir les branches que vous avez déjà visitées. C’est surtout pratique pour ceux qui voudraient connaitre toutes les fins disponibles et les scénarios différents. Personnellement, j’ai aimé pouvoir voir le chemin que j’avais choisi, mais sans rien de plus.

Les moins bons aspects

Je dois parler des aspects que j’ai moins aimés. Durant ma première partie, j’ai eu un bogue majeur qui m’a fait manquer plusieurs choix d’actions et je me suis retrouvée dans une situation où je ne comprenais plus rien. J’étais rendue dans un moment très intéressant de l’histoire et je ne sais pas ce qui a pu se produire, mais j’avais changé d’endroit et je n’avais plus le même but. Mes autres parties se sont très bien passées, mais ma première expérience m’a quand même grandement déçue. Toutefois, cette déception fut de courte durée, car j’ai rapidement recommencé à jouer pour savoir quelles étaient les autres fins.

Un autre aspect mineur que j’ai moins aimé fut les effets spéciaux. Dans certaines scènes, la qualité des effets spéciaux n’était pas présente. D’une certaine manière, j’ai trouvé que ça donnait au jeu un certain charme, mais ce n’était pas très joli. Ce n’est arrivé que quelques fois, mais si vous jouez à Mia and the Dragon Princess, vous comprendrez ce que je veux dire.

En conclusion

J’ai quand même bien apprécié jouer à Mia and the Dragon Princess. J’ai fait l’histoire à quelques reprises pour voir les différents scénarios et j’ai été vraiment surprise de la différence dans les fins. Il suffit d’un seul choix pour que tout se passe mal, mais les choses peuvent aussi bien se passer. Les personnages étaient intéressants et l’histoire aussi. Malgré la courte durée de l’histoire, j’ai eu bien du plaisir à découvrir ce jeu.

J’aime

  • L’histoire originale
  • Les personnages attachants
  • L’arbre des possibilités

J’aime moins

  • La courte durée de vie

La copie de Mia and the Dragon Princess a été fournie par Wales Interactive.

Mia and the Dragon Princess

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

À chacun sa fin

Mia and the Dragon Princess est un jeu/film interactif avec une histoire intrigante. Les personnages sont intéressants et chaque choix vous donne envie de connaitre la suite. Le seul point faible est la durée de vie.

À propos de Mélijade Poisson

Je suis une jeune femme qui adore l'univers geek depuis toujours. J'aime tout particulièrement les jeux vidéo, les jeux de société et mes oiseaux chéris ! Autant j'aime passer mon temps libre en jouant à des jeux vidéo, autant que je peux prendre le temps de visionner des films ou une bonne série ! J'aime aussi m'installer confortablement et lire des mangas et des bandes dessinées.

Aussi à voir...

Arzette : The Jewel of Faramore – Un hommage à Zelda… CD-I ?

Arzette : The Jewel of Faramore est un jeu hommage. Qui aurait cru qu’un jour un …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.