Lore Olympus

Lore Olympus : le phénomène webtoon enfin adapté en version papier

Suivi par des millions de lecteurs, le webtoon Lore Olympus a décidé de s’offrir une version papier chez Hugo BD. Le premier volume de la bande dessinée contiendra les 25 premiers épisodes de l’histoire revisitée de Perséphone et d’Hadès. En lisant Lore Olympus, vous découvrirez l’histoire de ces deux protagonistes sous un angle beaucoup plus moderne ainsi que dans une version très colorée et plus adulte. Je remercie d’ailleurs Hachette Canada qui m’a permis de réaliser cette critique et de découvrir cette œuvre.

  • Titre original : Lore Olympus
  • Dessin : Rachel Smythe
  • Scénario : Rachel Smythe
  • Éditeur VF : Hugo BD
  • Année : 2022
  • Type : Bande dessinée
  • Genre : Romance
  • Nombre de tome : 1 (en cours)

Lore Olympus

Synopsis

Perséphone, jeune déesse du printemps, est nouvelle au mont Olympe, car sa mère, Déméter, l’a élevée dans le royaume des mortels pour la protéger des tentations. Ayant promis à sa mère de devenir une vierge sacrée, elle est autorisée à aller à l’université et à vivre dans le monde glamour et trépidant des dieux. Lorsque sa colocataire, Artémis, l’emmène à une fête, sa vie bascule : elle y fait la connaissance d’Hadès et l’étincelle est immédiate avec le souverain charmant, mais incompris des Enfers. Tout s’accélère alors…

Découvrez comment la rencontre de ces deux êtres va changer la face de l’Olympe, et quelle lutte mènera Perséphone pour trouver sa place et affirmer son pouvoir.

Critique

Je commencerais en mentionnant que Lore Olympus aborde des thèmes plutôt durs qui pourraient ne pas convenir à un certain public. Par exemple, on y voit de la violence psychologique et de la maltraitance physique. La scène finale est d’ailleurs plutôt difficile à lire puisqu’elle nous montre une scène brutale concernant le consentement. On suit donc la relecture moderne de l’histoire d’Hadès et de Perséphone. Dans le mythe original, Perséphone se fait enlever par Hadès. Déméter, sa mère, ira la secourir. Zeus fera donc un compromis entre la déesse de l’agriculture et le roi des enfers : Perséphone devra passer six mois sous Terre, auprès de son mari, puis six mois sur Terre, auprès de sa mère. Lore Olympus propose une histoire très différente entre nos deux protagonistes.

Notre déesse du printemps est une adolescente qui est surprotégée par sa mère. Perséphone convint toutefois sa mère de la laisser aller à Olympe pour ses études. Elle sera en colocation avec la déesse Artémis. Sa colocataire réussira donc à la convaincre de la suivre à une soirée où Perséphone fera la rencontre d’Hadès. Rapidement, les deux tombent sous le charme l’un de l’autre. On aurait l’impression d’y voir une histoire d’adolescent bien banal si ce n’était pas des thèmes abordés.

La bande dessinée intègre habilement l’ère des réseaux sociaux à l’atmosphère antique de la mythologie grecque. Graphiquement, l’œuvre est tout simplement magnifique. Chaque divinité possède sa couleur qui lui est propre. Les pages débordent donc de teintes différentes. Hadès porte un bleu alors que Perséphone est représenté par un coloris rosé. Sans surprise, j’ai été rapidement attirée par la couverture très colorée du premier volume.

J’ai adoré le personnage qu’est Hadès. Je l’adorais déjà dans les autres versions de ce mythe ainsi que les nombreuses adaptations de ces histoires antiques. Mais ici, nous découvrons un homme sérieux et seul qui désire de la compagnie et qui deviendra rapidement maladroit en comprenant ce que lui fait ressentir la déesse du printemps.

« Je serais prêt à te payer pour que tu t’incrustes dans tous les aspects de ma vie.  »

Conclusion

Il me semble avoir lu que la série aurait droit à une adaptation animée. Je me tarde de la découvrir tant j’ai adoré le premier volume de Lore Olympus ! L’histoire débutant entre Hadès et Perséphone dans ce premier tome m’a charmée. J’ai adoré dévorer les pages colorées de cette bande dessinée tandis que les textes un peu plus sombres me submergeaient. Je suis ravie que Hachette Canada m’ait proposé de faire la critique de cette œuvre sublime. C’est assurément un coup de cœur que je conseillerais à tous les amateurs de ce genre ! Moi qui apprécie, à la base, déjà beaucoup la mythologie grecque, cette réécriture moderne ne pouvait que me convaincre.

Les thèmes abordés qui sont parfois lourds font partie de ce qui a fait pencher la balance pour que je sois charmée par cette bande dessinée. J’ai vraiment hâte de découvrir les prochains volumes et de voir comment Perséphone va évoluer dans ce monde de brutes alors qu’elle a toujours vécu dans une cage dorée.

J’aime

  • Hadès
  • Les illustrations sublimes
  • L’avalanche d’émotion que j’ai ressentie en tournant les pages

J’aime moins

  • Les sentiments négatifs qui se sont embrasés en moi lors des dernières pages

La copie de la bande dessinée Lore Olympus a été offerte par Hachette Canada.

Lore Olympus

Texte, narration et scénario
Graphismes
Impression générale

Une histoire colorée !

Ne vous laissez pas attendrir par les fonds pastel de cette bande dessinée, car les thèmes abordés sont plutôt lourds. J'ai été véritablement attirée par ce premier volume très coloré. Laissez-vous tenter !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Stranger Things : Rebel Robin – Un antépisode à découvrir

De nouveau, je remercie Hachette Canada qui nous a permis de rédiger cette critique sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.