Concours
Tron Evolution
Les environnements futuristes de Tron Evolution sont tout simplement magnifiques

Le festival Fantasia revient pour sa 20ème édition

Le festival Fantasia revient dans notre belle ville de Montréal pour une édition exceptionnelle. En effet, voilà déjà 20 ans que ses programmations ponctuent les étés montréalais.

Pour cet anniversaire, le festival frappe fort. Il se déroulera déjà du 14 juillet au 3 aout, 22 jours donc lors desquels 400 films seront projetés dont plusieurs en tant que première.

Vidéotron et Samsung se chargeront de la présentation des films. L’entreprise canadienne proposera également une nouvelle section dédiée à Fantasia via sa plateforme Club Illico. Vous pourrez ainsi retrouver des oeuvres diffusées lors d’éditions précédentes du festival. Quant au géant coréen, il amènera à Fantasia l’une des grandes nouveautés du moment, la réalité virtuelle. Du 21 au 24 juillet, l’expérience de réalité virtuelle Samsung proposera 11 oeuvres de réalité virtuelle à l’Université de Concordia gratuitement.

Toujours bien entouré, Fantasia s’associe avec une cinquantaine de commanditaires, dont Ubisoft, HMV, la Japan Foundation ou encore la Régie du cinéma pour en ne citer que quelques-uns.

Une programmation éclectique

Venus de 40 pays, tous les genres seront à l’écran en passant de l’épouvante au documentaire. King Dave, film de Podz, ouvrira Fantasia. Filmé en un seul plan séquence durant 80 minutes, on suit la nuit mouvementée, ponctuée de violence et passion, de Dave autoproclamé King. Vous pouvez également lire l’article de Jeanne avec la bande-annonce du film.

Mon ami Dino par Jimmy Larouche clôturera Fantasia le 3 aout en présence de Dino Tavarone, protagoniste du long-métrage ainsi que du réalisateur. En deuxième partie de soirée, afin de rentrer chez soi avec un petit froid dans le dos, le dernier drame d’épouvante de Fede Alvarez sera projeté. Don’t Breathe raconte l’histoire de trois jeunes gens décidant de cambrioler un homme, ancien vétéran et aveugle. Évidemment, cette idée ne peut que mal tourner.

Le festival Fantasia revient pour sa 20ème édition
Affiche de Don’t Breathe par Fede Alvarez

 

Le premier long-métrage de Lawrence Côté-Collins, Écartée, une mise en abime sur le tournage d’un documentaire auprès d’un ex-détenu et de sa compagne, sera également projeté en avant-première mondiale.

Le genre de l’action sera également bien représenté avec Blood Father réalisé par Jean-François Richet ayant déjà signé les ivolets sur le criminel Mesrine. Entre humour et action, nous retrouverons Jackie Chan formant un drôle de duo avec Johnny Knoxville dans Skiptrace par Renny Harlin.

 

Du coté des documentaires, la sélection ravira un large public. Entre autres, Beware the Slenderman relate le crime commis par deux jeunes adolescentes ayant poignardé 19 fois leur amie pensant assouvir les désirs du Slenderman, le mythe du Boogeyman créée sur Internet. Le très original Tower par Keith Maitland, retrace à l’aide d’images d’archives et d’animations la première fusillade dans une université aux États-Unis à Austin en 1966. Enfin pour les adeptes de Star Trek, ne pas rater For the Love of Spock, réalisé par Adam Nimoy portant un regard sur la vie et la carrière de son père, Léonard Nimoy.

 

Le festival Fantasia revient pour sa 20ème édition
For the Love of Spock par Adam Nimoy

Il m’est impossible de citer tous les films au programme cette année ni tous les invités plus talentueux les uns que les autres. Je ne vous citerais que quelques grands noms du cinéma qui seront présents ainsi à Fantasia dont : Guillermo del Toro pour Creature Designers: The Frankenstein Complex, Christopher Lloyd, ou encore Marilyn Manson interprète dans Let Me Make you a Martyr. 

À ses débuts, le festival voulait ouvrir le cinéma asiatique au grand public. Pas de dérogation pour cette année, car nous retrouverons une trentaine de premières à Fantasia venues notamment du Japon, de la Corée du Sud ou encore de la Thaïlande. Le réalisateur Keishi Otomo sera d’ailleurs présent pour la première mondiale de son film The Top Secret: Murder in Mind dans lequel la police a accès à la mémoire des victimes de meurtres afin de résoudre ces derniers. Train to Busan, signé par Yeon Sang-Ho, sera également projeté. Cette production haletante et bourrée d’action nous plonge dans une apocalypse où les zombies continuent de tourmenter les pauvres vivants. Malgré un scénario qui semble similaire à d’autres films, Train to Busan parait bien se distinguer s’étant déjà fait remarquer au dernier Festival de Cannes.

Le festival de Fantasia revient pour sa 20ème édition
Affiche de Train to Busan par Yeon Sang-Ho

N’oublions évidemment pas la présence du cinéma québécois lors du Fantastique Week-end du cinéma québécois du festival du 28 au 31 juillet lors duquel des films seront rediffusés tel que L’Apparition (1972) de Roger Cardinal où René Angélil et Pierre Labelle se donnent la réplique, Tout feu tout femme (1973) de Gilles Richer ou encore Requiem pour un beau sans-coeur (1992) par Robert Morin.

Fantasia pour tous

Le festival continue également son désir de faire découvrir le cinéma et ses nombreux genres aux plus petits. De retour avec Mon premier Fantasia au Musée McCord, la programmation du 25 juillet ciblera les enfants de 4 à 10 ans avec l’intervention de Janet Perlman, nommée aux Oscars et auteur de livres pour enfants, qui expliquera ce qu’est l’animation aux enfants. Le 30 juillet, un jury composé d’enfants de 6 à 10 ans sélectionnera les meilleurs films pour une récompense.

Enfin, étant depuis 20 ans, la Cinémathèque québécoise dédie à Fantasia une exposition retraçant le parcours du festival via ses affiches. Au programme, une cinquantaine d’oeuvres, divisées chronologiquement, illustreront en image le festival qui anime les étés montréalais depuis 20 ans déjà.

À propos de Janis Koparanian

Aussi à voir...

Le Mondial des jeux Loto-Québec 2017, une 4e édition impressionnante

Le 12 juin dernier a eu lieu le lancement de la programmation du Mondial des …

Qu'en penses-tu ?