Dead Reckoning - exemple de placement

Kickstarter – Dead Reckoning : aventures et pirates

Dead Reckoning, la culmination de la mécanique de construction de cartes, inventée par John D Clair en 2016. Un jeune concepteur qui a créé sa propre mécanique et qui invente des jeux variés, intéressants et qui est supporté par un super éditeur, AEG (Alderac Entertainment Group).

  • Auteur : John D Clair
  • Illustrateur : Ian O’Toole
  • Éditeur : AEG
  • Nombre de joueurs : 1 à 4
  • Âge : À  confirmer
  • Durée : 90-150 minutes
  • Année : 2021
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

Dead Reckoning est le quatrième jeu de John D Clair utilisant cette mécanique. Après Mystic Vale et sa forêt des druides, Custom Heroes et son univers manga japonais ainsi que Edge of Darkness et ses combats contre les forces du mal, voici maintenant l’arrivée de son projet le plus ambitieux : Dead Reckoning, présentement en campagne Kickstarter jusqu’au 31 juillet.

Il est aussi connu pour Space Base, son jeu le mieux coté sur BGG, un jeu de gestion de dés et de construction d’engin et Ecos : First Continent, un jeu plus familial, à saveur environnementale, utilisant les mécaniques de plateau modulaire, collection d’ensembles et de placement de tuiles.

Pourquoi supporter une campagne Kickstarter

Je soutiens très peu de projets sur Kickstarter. Il n’y avait qu’une raison pour laquelle je contribuais à un projet Kickstarter :

  • Un jeu déjà joué ou vu, que je cherche, lance une nouvelle campagne, incluant tous les bonus et suppléments publiés auparavant ainsi que du contenu additionnel.

Mais je viens d’en trouver une seconde  :

  • Soutenir un auteur que j’aime, pour un produit original, par un éditeur que j’aime encore plus : pour ainsi encourager le développement d’une mécanique originale que j’adore et que je veux voir évoluer.

Qu’est-ce que Dead Reckoning ?

C’est un jeu d’aventure où chaque joueur contrôle son bateau et son équipage de douze marins. Ils vont découvrir les îles mystérieuses qui se trouvent autour d’eux, livrer de furieux combats, améliorer leur bateau et leur équipage et construire des fortifications pour protéger leur butin. Le joueur ayant le plus d’or dans son coffre aux trésors à la fin de la partie gagne !

Qu’est-ce que Dead Reckoning propose ?

La construction de cartes est au cœur du jeu, mais aussi plusieurs autres éléments, parmi mes préférés, sont inclus. Nous retrouvons entre autres :

  • L’exploration
  • Le développement de territoire
  • Un plateau modulaire
  • La tour à dés/cubes
  • Une super production de qualité
  • Un produit AEG
  • Sans oublier vivre une aventure

Deck building et card crafting

La différence entre la construction de paquet de cartes et la construction de cartes

Ces deux termes n’ont pas encore vraiment de traduction. On parle ici, dans le langage ludique de « deck building » et « deck crafting ».  Deux mécaniques assez récentes.

La construction de paquet consiste à débuter la partie avec un petit paquet de cartes, généralement entre 10 et 12 et, la plupart du temps, des paquets de départ identiques pour tous les joueurs. Et durant la partie, nous allons acquérir des cartes au marché pour améliorer notre paquet de cartes et augmenter sa puissance. Il faut penser à se débarrasser des cartes moins fortes et apprendre à créer la synergie la plus efficace pour notre paquet.

Cette mécanique a été inventée en 2008 par Donald X. Vaccarino avec son jeu Dominion. Il est toujours dans le top 100 des jeux sur BGG. Et j’en étais fou. Jusqu’à ce qu’en 2009, AEG justement, réplique avec la première version de Thunderstone. Le deck building est aujourd’hui ma mécanique de jeu préférée. Je possède dans ma collection, en plus de dizaines et dizaines d’extensions, plus de 25 jeux utilisant cette mécanique.

La construction de cartes a été inventée en 2016 par John D Clair avec son jeu Mystic Vale et AEG comme éditeur. Ce jeu n’est pas encore au sommet des palmarès, mais y figure très bien au rang 385. Cette fois-ci, les joueurs débutent avec un paquet de cartes identiques. Mais plutôt que d’accumuler de nouvelles cartes, ils vont acquérir des bonifications qui augmentent la puissance des cartes. Plus de gestion de paquet à faire. Nous débutons avec un nombre défini de cartes et on termine avec ce même nombre de cartes, mais elles sont beaucoup plus fortes. L’ajout de ces bonus est limité par le fait que chacun d’eux couvre un endroit précis de la carte et il est interdit de les superposer.

En conclusion

Le jeu n’est pas encore sur le marché, et je devrai attendre encore un an avant de pouvoir y jouer. Mais si c’est le genre de jeu qui vous intéresse, je vous invite à aller voir sur la page du projet Kickstarter. Il y a quelques vidéos, dont une en français, de blogueurs qui ont eu la chance de recevoir une copie prototype, où ils offrent leurs commentaires et premières impressions.

J’ai bien hâte de voir si le jeu réussira à répondre à mes attentes, car je ne vous le cacherai pas, elles sont très hautes.

À propos de Miguel Piette

Passionné du plaisir! Même si j'aime beaucoup de choses dans la vie, et la vie elle-même, ma passion numéro 1 des dernières années est vraiment les jeux de société. Tout a recommencé pour moi dans le monde du jeu moderne avec les Colons de Catane, il y a environ 15 ans. Comme l'univers ludique a évolué depuis. Reconnu pour aimer trop de chose et avoir la "maladie du completionist", quand je m'intéresse à quelque chose, ou quelqu'un, je veux tout savoir! Joueur de volley-ball et de poker, amateur de bandes dessinées et de séries télés, sans oublier le cinéma, et j'en passe. Je ne demande qu'à partager mes passions avec vous!

Aussi à voir...

D’intéressantes sorties de jeux de société pour l’automne 2020

Comme l’automne apporte de belles sorties de jeux de société ! Dans un précédent article, nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.