Child of Light : un jeu fantastique et paisible qui nous remplit d’émotions

Child of Light est un jeu d’une beauté unique en son genre. Il a été fait par Ubisoft et il est sorti en 2014. Ce jeu est disponible sur près de huit plateformes différentes et il possède quelques paquets de contenus supplémentaires payants. L’expérience de ce jeu est sensationnelle, car autant les graphismes, la musique et l’histoire sont magnifiques et accrocheurs que les combats, l’exploration et les quêtes sont intéressantes.

  • Studio de développement : Ubisoft
  • Éditeur : Ubisoft
  • Plateformes disponibles : PC, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360, Xbox One, PlayStation Vita, Wii U, Nintendo Switch
  • Plateforme de test : Switch
  • Classement : E
  • Prix : 14.99 Steam 26.99 Nintendo Switch Ultimate Edition
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Bref résumé

L’histoire de Child of Light commence par une comptine pour enfants qui présente le royaume perdu de Lemuria et d’une enfant née pour la gloire. Le duc d’Autriche avait marié une duchesse mystérieuse qu’il aimait énormément, mais il élevait seul sa fille. Avec le temps, il finit par être rongé par la solitude et décida de se remarier. Lors du vendredi saint, la fille du duc alla se coucher et malheureusement, la vie l’avait quitté. Son père cria sa perte, il avait de la misère à comprendre qu’Aurora, sa fille adorée, ne se réveillerait plus jamais. Mais étrangement, celle-ci se réveilla dans un endroit qu’elle n’avait jamais vu. Désorientée, elle commença son aventure. Au début de sa quête, elle rencontre une luciole qui parle qui deviendra rapidement son amie et son guide.

Child of Light

Les personnages

Commençons par Aurora, fille du duc d’Autriche et aussi une enfant de lumière. À son réveil, elle essaie tant bien que de mal d’essayer de trouver un moyen pour rentrer aux côtés de son père qu’elle adore. Avec pour mission de trouver une échappatoire à son cauchemar, elle se découvre une nouvelle quête à accomplir. C’est en essayant de poursuivre son chemin qu’elle tombe sur une vieille épée prise dans la terre qui lui permettra de survivre aux monstres qui peuplent le monde étrange dans lequel elle se réveilla. Ensuite, il y a Igniculus, le compagnon et guide d’Aurora qui fut créé par la dame de la forêt. Il est très pratique dans l’exploration, car il peut ouvrir des coffres qu’Aurora ne peut pas atteindre et activer des mécanismes pour désactiver des pièges.

Child of light

Le jeu en général

Dans Child of Light , il y a beaucoup d’exploration à faire pour découvrir de la poussière d’étoile qui sert à augmenter les statistiques de manière permanente.  Il est aussi possible de trouver des personnages qui vous suivront tout au long de votre aventure. Le monde est rempli de casse-têtes à résoudre pour obtenir des coffres aux trésors ou bien des poussières d’étoiles. Il est possible aussi de trouver des oculi qui sont des pierres qui apporte différents effets positifs lors des combats. Les oculi peuvent associer un élément aux attaques ordinaires.

 Le mode coopératif et les combats

Dans Child of Light, le jeu offre une possibilité à Aurora et Igniculus de jouer ensemble. Igniculus offre une possibilité de soigner les personnages lors des combats ou bien de ralentir la progression de l’ennemi sur la barre de combat. Notre compagnon luciole a une jauge d’action limitée qui se vide rapidement et qui se remplit au fur et à mesure. Il est possible de remplir la jauge avec des fleurs qui se retrouvent dans l’arrière-plan. Il est possible de jouer Igniculus quand même en mode solo, mais ça demande une plus grande concentration lors des combats.

Child of light3

Les combats se passent de manière « active time battle ». Suivant la ligne de temps, il est possible de faire modifier l’ordre de tour en interrompant un adversaire qui est dans la zone exécution. Effectivement, lorsqu’un ennemi est dans la zone exécution, il peut se faire interrompe en prenant du dégât ou bien avec une compétence alliée. Il est aussi possible d’augmenter sa vitesse ou bien réduire celle d’un ennemi.

La carte de monde

La carte du jeu se débloque rapidement après un petit moment à jouer. Il y a un aide sur la carte qui indique le pourcentage des éléments découverts de la région qui sont terminés. Cela permet de savoir s’il reste des poussières d’étoiles encore cachées ou bien des coffres. Après un moment dans le jeu, il est possible de débloquer la téléportation pour voyager plus rapidement d’un endroit à l’autre, ce qui peut être assez pratique lorsqu’il faut retourner dans la forêt du début du jeu alors que vous êtes dans la région finale de Child of Light.

Les graphismes et la bande sonore

Les graphismes uniques de Child of Light et sa bande sonore agréable offrent une belle ambiance tout au long du jeu. En effet, la bande sonore apporte beaucoup d’émotion à l’histoire et sans cette musique, l’impact aurait été différent. Les graphismes, quant à eux, sont très beaux et apportent une certaine douceur au jeu malgré le fait que c’est une histoire un peu sombre. Le mélange des graphismes pastels et de la bande sonore magnifique apporte une ambiance remplie de magie et d’espoir.

Child of light

Le contenu supplémentaire

La version Switch de Child of Light est la version Ultimate. Les contenus supplémentaires sont offerts avec le jeu ce qui explique pourquoi la version Switch est plus dispendieuse. Le contenu supplémentaire offre deux costumes pour Aurora soit le costume Aurora d’encre et Princesse du vent. Il est possible d’avoir aussi un personnage secondaire en terminant la mission Les malheurs du golem. L’ensemble d’oculi et l’ensemble de poudre d’étoile offrent un bon bonus de départ lors du début de la partie. Il est possible aussi d’avoir accès a une compétence de soin supplémentaire. pour Aurora.Child of light

En conclusion

J’apprécie beaucoup Child of Light car c’est un jeu que je trouve magnifique que ce soit par les graphismes, la bande sonore, l’histoire ou bien par les personnages. L’histoire vous donne envie de toujours aller plus loin pour voir comment ça se termine. Les personnages sont attachants et tous plus uniques les uns que les autres. J’aime tout de ce jeu, mais j’aurais aimé qu’il soit un peu plus long. C’est le seul défaut que je lui trouve.

J’aime

  • Les graphismes et la bande sonore
  • Les personnages
  • Le dialecte original

J’aime moins

  • La durée de vie

La copie de Child of Light a été achetée par la rédactrice.

Child of Light

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Incroyable

Un bon jeu avec une histoire intéressante et des combats tour par tour plaisants.

À propos de Mélijade Poisson

Je suis une jeune femme qui adore l'univers geek depuis toujours. J'aime tout particulièrement les jeux vidéo, les jeux de société et mes oiseaux chéris ! Autant j'aime passer mon temps libre en jouant à des jeux vidéo, autant que je peux prendre le temps de visionner des films ou une bonne série ! J'aime aussi m'installer confortablement et lire des mangas et des bandes dessinées.

Aussi à voir...

Police Simulator : Patrol Officers – Une simulation du travail de policier intéressante, mais truffée de bogues

Dans les années 80, j’avais adoré une série de jeux sur PC publiée par Sierra …

Un commentaire

  1. En lisant votre critique, ça me donne vraiment le goût d’y rejouer! C’est un jeu qui a bien vieilli.
    J’ajouterais comme information à votre article que la bande sonore a été créé par Coeur de pirate ce qui est un gros plus. Elle est magnifique tout autant que les graphisme!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.