Le C2 de Montréal, un événement mémorable

Du 23 au 25 mai avait lieu le C2 de Montréal à l’Arsenal, le plus gros événement québécois du commerce et de la créativité. L’édition 2018 avait pour thème les collisions transformatives. Pour agrémenter l’expérience, les conférences se sont concentrées autour de l’intelligence artificielle, de l’innovation et de la créativité numérique.

Première salle du C2.

En rentrant sur le site, on ressent immédiatement l’ampleur du C2 : tapis rouges, essais routiers BMW et une sécurité très impressionnante. Une fois passé l’entrée, s’ouvre aux participants un monde différent et unique. Des escaliers en colimaçon montent un peu partout, des plateformes aériennes surplombent le plancher, un sol bougeant sous nos pieds et des centaines de lumières.

Tous ces détails font le charme et la particularité du C2, ils créent une ambiance à laquelle les participants ne sont pas habitués en les sortant de leur zone de confort. Tout cela dans le but de favoriser la pensée et le développement de nouvelles idées. Pour justement aider ce travail cognitif, des labs sont organisés, faisant collaborer des esprits qui normalement n’auraient pas eu l’occasion de s’entretenir ensemble.

Outres ces labs, de nombreuses conférences avaient lieu durant ces trois journées. La majorité d’entre elles prenant place dans le Grand chapiteau 360, une scène circulaire dans un chapiteau monté pour l’occasion. Parmi les grands noms présents aux conférences, nous pouvons citer :

  • Snoop Dogg, rappeur et icône du divertissement
  • Suroosh Alvi, cofondateur de Vice
  • Dominique Anglade, ministre de l’Économie du Québec
  • Son excellence Omar Bin Sultan Al Olama, ministre de l’intelligence artificielle des Émirats arabes unis
  • Sophie Grégoire Trudeau, militante pour l’égalité des sexes
  • Valérie Plante, mairesse de Montréal
L’intérieur du Grand chapiteau 360.

De nombreuses discussions ont eu lieu sur divers sujets, notamment une conférence très intéressante sur l’intelligence artificielle et sur son implication future. Selon le chercheur à la Brookfield Institute for Innovation, Sean Mullin, les retombées économiques de l’IA seront de l’ordre des dizaines de trillions d’ici 2060. Le panel d’experts prévoit aussi une automatisation de nombreux emplois, mais aussi le développement de nouveaux emplois. S’il fallait résumer les propos tenus sur l’IA, ce serait d’avoir confiance en ce qui se passera, de ne pas avoir peur, comme a dit Jean-François Gagné d’Element IA.

Et vous, que pensez-vous de l’avenir de l’intelligence artificielle ?

À propos de Thomas Chabot

Une critique, un résumé, une chronique, peu importe le type de texte je suis partant. Tout les sujets m'intéressent et j'espère vous intéresser à votre tour à tous ces sujets!

Aussi à voir...

Helpmee.ca - Formulaire

Helpmee.ca : la solution à vos problèmes domestiques !

Un nouveau service de réparation rapide pour vos problèmes domestiques ou commerciaux arrive en ville. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *