BAPUPA, Banc Public Parlant : le jeu urbain citoyen

Dans le cadre de la Journée de réflexion sur les jeux et l’éducation, j’ai eu l’opportunité d’essayer le prototype de BAPUPA, un jeu urbain citoyen, développé par ABLBLALAB qui signifie :

ABL(e) : capacité de
BLA : mettre un message
LAB : en exploration par l’expérience du jeu

BAPUPA est davantage un jeu d’enjeux sociétaux qu’un jeu de société tel qu’habituellement discuté sur Geekbecois. Je ne vous parlerai donc pas de pièces, de mécanique de jeu ou de règles spéciales.

  • Créatrice : Alexia Bhéreur-Lagounaris
  • Éditeur : ABLBLALAB, idéation développée dans le cadre de l’Incubateur civique – Maison d’innovation sociale
  • Nombre de joueurs : 2 et plus
  • Durée : 2 à 5 minutes
  • Année : en développement
  • Prix : non applicable
  • Page officielle du jeu

 

But du jeu

Installé dans un lieu public, un petit parc par exemple, BAPUPA – Banc Public Parlant invite à pratiquer l’art de la conversation empathique par l’entremise de dialogues tirés de pièces de théâtre, de films, d’œuvres littéraires connues ou créés préalablement par les participants. Ensuite, les gens du quartier se consulteront pour les choisir.

ABLBLALAB a comme objectif de proposer une douzaine de textes par installation du jeu.

BAPUPA – Banc Public Parlant est à sa première phase de développement et avant de passer à la deuxième qui est de s’installer dans les espaces publics, il se promène dans plusieurs événements pour tester les mécaniques et déterminer les styles de textes les plus plaisants à jouer.

L’expérience de BAPUPA a été créée pour améliorer le sentiment de confiance entre voisins, réduire les préjugés envers les étrangers, renforcer les liens communautaires, briser le sentiment de solitude dans les villes. Nous pouvons y ajouter certains éléments de difficulté en brassant un dé géant.

Mes impressions

Je dois avouer que j’ai dû sortir de ma zone de confort pour me prêter au jeu. L’interprétation de texte et l’improvisation ne font pas du tout partie de mes forces. J’ai tout de même apprécié mon expérience de test et j’y reconnais le potentiel de l’installer dans des lieux publics.

Je suis également d’accord que les gens d’aujourd’hui sont davantage dans leur bulle et interviennent peu avec les autres. Qui sont nos voisins ? Pourquoi ne pas les saluer ?

J’ai envie de partager le projet avec les différents organismes communautaires de ma région. Également, il serait intéressant de l’implémenter dans les écoles. Par contre, je ne crois pas qu’il sera apprécié par mon entourage de gros joueurs de société qui préfèrent suivre des règles et atteindre certains objectifs.

Mais quelle belle initiative sociale ! J’en suis sortie inspirée !

BAPUPA est à la fois un jeu dans l’espace public et à la fois une consultation citoyenne jouée pour un contenu représentatif du quartier où il est déployé. – Alexia Bhéreur-Lagounaris, créatrice du jeu

J’aimerais souhaiter une belle continuité au projet et j’aimerais vous inviter à suivre le développement de BAPUPA ou soumettre des idées de dialogue que vous touche particulièrement via les méthodes de contact suivantes :

Facebook | Twitter | Instagram

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux mini-geeks de 9 et 11 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

Vampire the Masquerade Bloodlines 2 – Du sang neuf en 2020 !

Le studio Paradox Interactive a levé le voile sur le très attendu Vampire the Masquerade …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.