Top Gun Maverick
@paramount

Critique de Top Gun : Maverick – Attachez votre tuque avec de la broche !

Il y a 36 ans, nous découvrions pour la première fois les sensations fortes de Top Gun. Le film d’action était prenant et révolutionnaire au niveau de ses scènes de combat aérien, mais très adulescent. Les admirateurs de la première heure se souviendront des dialogues simplets et de cette scène bromantique de volleyball de plage, sommet absolu du cheese. Après plusieurs reports, gracieuseté de la pandémie, nous pouvons aujourd’hui retourner dans les salles obscures pour découvrir un nouveau Top Gun. Pour notre plus grand plaisir, il est en tout point supérieur à l’original. Installez-vous confortablement dans votre chaise et préparez-vous à être happé par l’un des meilleurs films d’action des dernières années ! Voici ma critique de Top Gun : Maverick. Vive l’été !

  • Studio : Paramount Pictures
  • Réalisateur : Joseph Kosinski
  • Scénaristes :  Ehren Kruger, Eric Warren Singer and Christopher McQuarrie
  • Distribution : Tom Cruise,  Miles Teller, Jennifer Connelly, Jon Hamm, Glen Powell, Lewis Pullman, Ed Harris et Val Kilmer
  • Durée : 131 minutes
  • Site web officiel 

Critique de Top Gun : Maverick, un film d’action qui décoiffe !

Après un vol d’essai qui tourne mal, le Capitaine Pete « Maverick » Mitchell se voit offrir une dernière chance : retourner à la base Top Gun pour enseigner à un groupe de jeunes pilotes experts arrogants. Ceux-ci doivent s’entraîner afin de réaliser une mission top secrète de la plus haute importance, réputée impossible. En réalisant que le fils de Goose, son ami décédé, a été sélectionné pour la mission suicidaire, Maverick devra faire face à son passé, avec l’aide de vieux amis, comme Iceman, devenu amiral.

Tom Gun Maverick poster
@paramount

Plein les yeux, plein le cœur

Commençons par mettre la table : j’ai adoré Top Gun : Maverick. Il est, à mon avis, un exemple de ce qu’un vrai film d’action doit être. C’est un film estival parfait, divertissant, drôle et touchant, qui nous en met plein les yeux.

Sans surprise, les scènes d’action tournées en vol sont plus vraies que nature. Les écrans verts ayant été bannis du tournage, les acteurs sont montés véritablement dans le cockpit. Ça se sent dans chaque prise de vue. Celles-ci défient souvent la logique. C’est à se demander comment elles ont été tournées ! On se retrouve sur le bout de notre siège, le cœur battant, pendant une bonne partie du film. Durant la fameuse scène où les pilotes accomplissent leur mission top secrète, j’ai oublié de respirer. Si vous avez mal au coeur, évitez le IMAX. Sinon, c’est LA manière de voir le film !

Avant de se rendre à cette scène incroyable à la fin du film, le scénario prend son temps. Il pose ses bases grâce à une bonne dose de nostalgie. Bien que l’action ne soit jamais loin, on rencontre les personnages. On apprend à les aimer. La tension monte au fur et à mesure qu’on s’attache à eux et que la fameuse mission se dévoile de plus en plus difficile. L’histoire entre Maverick et le fils de Goose, interprété par Milles Teller, est très touchante. Les amitiés et les rivalités entre les pilotes sont belles et drôles. On sourit beaucoup dans ce film. Toutes les gammes d’émotions nous traversent.

TopGun Maverick 1
@paramount

D’excellentes interprétations de personnages vibrants

Sans surprise, Tom Cruise se replonge sans heurt dans la peau de son personnage iconique. Maverick ressemble à l’idée qu’on se fait de la vedette, avec son sourire à un million de dollars, ses lunettes fumées et son attitude adorablement arrogante. L’acteur traverse les scènes d’actions avec son charisme habituel. Il nous a habitués à ne pas avoir un cheveu de travers, même au coeur des pires cascades des Missions impossibles. Le tout lui va très bien, en particulier son âge. Maverick est en effet un vieil adolescent. C’est parfait.

Du côté des personnages secondaires, la distribution est vraiment excellente. Jennifer Connelly est géniale dans le rôle d’une mère monoparentale, propriétaire de bar, qui retombe sous le charme de Maverick. J’aime beaucoup voir à l’écran ce genre de relation entre des adultes plus matures, qui retombent à l’adolescence. Miles Teller est aussi parfait dans le rôle du fils de Goose, l’ami perdu dans le précédent film. On adore le voir entonner Great Balls of Fire. Ses talents de musicien nous avaient déjà impressionnés dans Whiplash, et il en remet !

Personnellement, mes deux coups de coeur vont à Val Kilmer, qui revisite son personnage de Iceman, et Glen Powell, dans le rôle de Hangman. La maladie du premier a été intégrée dans le film. Cela a permis de créer une scène terriblement touchante avec Tom Cruise. Les deux acteurs sont parfaits. On sent notre coeur se serrer en voyant ces amis qui revisitent leur passé douloureux et tentent d’aller de l’avant. Le deuxième se glisse dans un archétype qui nous rappelle le Iceman des années 80. Le rôle aurait pu être totalement ingrat, mais le charme inné de Powell, déjà capable de nous faire fondre en dévorant une pizza dans l’excellent Set It Up sur Netflix, contribue à rendre le personnage intéressant.

Maverick
@paramount

Observations variées :

  • Pour le plaisir, voici la performance complète de Miles Teller de Great Balls of Fire. Il jouait pour vrai ! À quand une comédie musicale ?
  • Pas d’écran vert… excellent !
  • Créer une toute nouvelle technologie pour pouvoir mettre 6 caméras IMAX dans le cockpit avec les acteurs… très excellent !
  • Pensez-vous que Tom Cuise prendra un jour sa retraite ? J’ai beaucoup de difficulté à le voir jouer les grands-pères. L’action lui va si bien !
  • Sérieusement, allez découvrir Set It Up sur Netflix. Les comédies romantiques se font rares ! Surtout les bonnes ! 
  • Cette critique de Top Gun : Maverick est commanditée par la crème solaire qui faire luire abusivement les torses musclés… cette scène de plage. Ouf…. Vive l’été en effet !

Top Gun : Maverick

Réalisation
Scénario
Distribution
Effets spéciaux
Musique

Des sensations fortes

À ne pas rater : vous serez sur le bout de votre siège durant les grandes séquences d'action ! Un excellent film estival !

À propos de Maude Bégin-Robitaille

Spécialiste en communication numérique de jour, auteure professionnelle les soirs et les weekends, maman à temps plein et warpriest les mardis soir. Surtout, geek depuis l'enfance !

Aussi à voir...

Thor : Amour et Tonnerre – Quand un seul Thor ne suffit pas !

C’est le grand retour du puissant Thor dans le MCU ! Pour son quatrième long métrage, …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.