Affiche officielle saison 2
@amazonprime

La Légende de Vox Machina – Saison 2 : toujours drôle, mieux construit

À vos téléviseurs ! Les hilarants personnages du groupe d’aventuriers de La Légende de Vox Machina, créés par les tout aussi hilarants comédiens/aventuriers/comiques (disons tout simplement « dieux vivants », histoire de tout couvrir) du groupe Critical Role, reprennent du service dans une 2e saison qui ne décevra pas les admirateurs de la première heure. Cette nouvelle saison est toujours aussi drôle, mais mieux construite et plus accessible. Elle ravira aussi les amateurs de fantaisie. À dévorer sans modération !

Cette critique a été réalisée après le visionnement des 6 premiers épisodes de la série.

Legend of vox machina season 2

  • Créateur : Matthew Mercer, basé sur Critical role
  • Distribution vocale : Laura Bailey, Ashley Johnson, Taliesin Jaffe, Liam O’Brien, Marisha Ray, Sam Riegel et Travis Willingham
  • Service de diffusion : Amazon Prime Video
  • Nombre d’épisodes : 12
  • Site officiel

Rien ne va plus dans le monde de Tal’Dorei ! Après avoir fait manger la poussière aux Briarwood et avoir sauvé Whitestone de la menace vampirique, les membres de Vox Machina font face à de nouveaux dangers. La ville d’Emon, dont ils sont maintenant les « protecteurs officiels », est attaquée par quatre dragons. Contrairement à l’habitude de ces animaux solitaires, ceux-ci semblent travailler de concert et se font appeler le Chroma Conclave. En quelques minutes, la ville est désintégrée et le roi Uriel est tué. Notre équipe préférée prend la fuite vers de nouvelles aventures !

Nouvelle saison, nouvelle maturité

Les admirateurs de Critical Role seront en terrain connu lors de cette deuxième virée dans le monde de Tal’Dorei. Celle-ci adapte l’arc classique du Chroma Conclave, un événement marquant et significatif de la première campagne. Par contre, la saison prend cette fois plusieurs libertés avec le matériel original. Et elle s’en porte mieux !

En effet, la structure narrative des épisodes est désormais plus adaptée au modèle télévisuel. Elle est à la fois plus ambitieuse et plus personnelle. La majorité des personnages (même l’ours Trinket a son histoire d’origine) ont un épisode qui leur est consacré. On y découvre leur passé et on voit comment celui-ci a un impact, souvent significatif, sur l’aventure du jour. L’histoire s’en trouve grandement enrichie : on comprend pourquoi les personnages agissent comme ils le font. Par exemple, dès l’épisode 3, on plonge dans l’enfance de Vax et Vex. Découvrir le lien très fort d’interdépendance entre les deux personnages permet de ressentir de manière plus intense un événement fort à la fin de cet épisode. L’épisode 5 est pour sa part consacré à Keyleth et à ses peurs concernant son Aramenté. Vous voyez le portrait.

Malgré tout cela, n’ayez crainte ! Si vous êtes un admirateur de la belle folie d’une partie de Donjon & Dragon sur table, on retrouve à nouveau ce sentiment d’imprévisibilité hilarante qui caractérisait la saison 1. La série est tout simplement plus abordable pour le public lambda.

Grog Legend of vox machina

Une histoire 100 % fantaisie

L’année 2022 a été décevante pour les admirateurs de fantaisie pure et dure. Les nouvelles aventures en terre du milieu n’ont pas été très bien reçues (je n’arrive pas encore à digérer ma déception) et j’ai trouvé Willow charmant, vide et longuet, alors que je m’attendais à adorer.

La Légende de Vox Machina est, pour le meilleur et pour le pire, de la pure fantaisie. Dragons, elfes, druides, armes magiques et autres quêtes valeureuses font partie intégrante de l’histoire. Si ce n’est pas votre tasse de thé, passez votre chemin. Sinon, vous serez enchanté par l’aventure qui se déroulera tambour battant sous vos yeux.

Une grande partie de la saison 2 est consacrée à la recherche des Vestiges de la divergence, de puissantes armes à même de mettre un terme à la menace du Chroma Conclave. Heureusement, cette quête est, encore une fois, intimement liée aux développements émotionnels de chaque personnage. Les Vestiges testent les personnages, autant physiquement que mentalement. Il ne s’agit pas d’une simple entourloupette scénaristique pour faire passer nos aventuriers du point A ou point B sur la carte.

Au sein de Vox Machina, Scanlan reste (et restera probablement toujours) mon gros coup de coeur. Drôle, adorable et obsédé, il tire toutes les ficelles de notre coeur et de notre sourire. Son personnage est gâté dans l’écriture cette année. Grog aussi est plus attachant que jamais, avec sa nouvelle barbe dont il est très fier et sa toujours tendre complicité avec Pike.

Encore et toujours, des performances vocales au sommet

Dans ma critique de la saison 1, je chantais déjà les louanges de la distribution vocale de La Légende de Vox Machina. Encore une fois, Laura Bailey, Ashley Johnson, Liam O’Brien et les autres contribuent avec leurs performances à créer des personnages terriblement attachants.

Ils sont rejoints cette année par Lance Reddick, dont le baryton puissant est instantanément reconnaissable. Il incarne le principal antagoniste, le dragon Thordak. Matthew Mercer ajoute, pour sa part, un nouveau personnage à sa palette en interprétant un autre dragon du Chroma Conclave, Umbrasyl. Indira Varma, Gina Torres et Stephanie Beatriz sont aussi de retour dans la saison 2 pour des caméos de luxe.

Avec quelques aventures de plus derrière la cravate, l’amitié et la familiarité du groupe sont plus que jamais au coeur du récit. On sent la camaraderie et l’amour du sujet, dans le jeu et dans le texte. Les dialogues sont toujours aussi rapides et «punchés», mais les acteurs prennent aussi plus le temps pour respirer. Ils sont confortablement assis dans leurs rôles.

Observations variées :

  • GROSSE ANNONCE, toute chaude sortie du four : Critical Role est en train de développer, toujours pour Amazon Prime, une nouvelle série animée adaptant la campagne Mighty Nein. YEAH !
  • «I’m gonna save our asses with some butt stuff». Ah, Scanlan, tu nous as manqué !
  • Parlant de musique… tellement de chansons incroyables cette année !
  • Notre Kiki préférée est vraiment «badass» cette saison. Mais je persiste et signe : le personnage le plus efficace et important de l’équipe, c’est Pike.
  • J’aime beaucoup la manière dont Amazon Prime a rendu disponible les épisodes de cette 2e saison au grand public, soit 3 épisodes chaque vendredi. Un bon compromis entre le visionnage en rafale et la longévité.

La Légende de Vox Machina - Saison 2

Scénario
Réalisation
Animation
Distribution vocale
Facteur fun

Scanland's hand !

Toujours aussi drôle, mais avec une narration plus solide, Vox Machina revient en force !

À propos de Maude Bégin-Robitaille

Spécialiste en communication numérique de jour, auteure professionnelle les soirs et les weekends, maman à temps plein et warpriest les mardis soir. Surtout, geek depuis l'enfance !

Aussi à voir...

X-Men '97

X-Men ’97 : retour en force de la série animée adorée de Marvel

X-Men : The Animated Series est l’un des dessins animés les plus populaires des années 90. …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.