The Lapins Crétins : Party of Legends – Après trois ans d’attente

The Lapins Crétins : Party of Legends est disponible depuis le 30 juin 2022. Le jeu chinois se trouve chez nos cousins d’en bas depuis maintenant trois ans. J’avais hâte de le voir débarquer ici ! Il s’agit d’un jeu de plateau familial faisant grandement penser à la série Mario Party. Attendez-vous toutefois à retrouver l’humour déjanté des lapins crétins lors des mini-jeux que vous effectuerez seul ou avec des amis ! Cela faisait longtemps que nous n’avions pas vu les lapins crétins n’étant pas accompagnés de Mario et compagnie. Ce retour est-il donc à la hauteur des attentes des amateurs de nos stupides créatures favorites ?

  • Studio de développement : Ubisoft Chengdu
  • Éditeur : Ubisoft
  • Plateformes disponibles : Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One, Stadia
  • Plateforme de test : Nintendo Switch
  • Classement : E
  • Prix : 49,99$
  • Site officiel du jeu

The Lapins Crétins Party of Legends

Un jeu de plateau ?

La première chose qui m’est venue en tête en débutant le jeu fut de me dire que comparé à Mario Party, The Lapins Crétins : Party of Legends n’était pas un véritable jeu de plateau. Il est pourtant décrit ainsi. En réalité, dans le mode aventure, nous effectuons des mini-jeux en suivant une histoire écrite. L’histoire est séparée sous forme d’actes. Il y en a quatre au total. Nous pouvons y jouer à quatre joueurs.

En avançant sur le plateau, nous découvrons l’histoire tout en explorant les quelques mini-jeux. Parfois, nous tombons sur certaines cases nous indiquant une mise en situation. Nous devons ensuite faire un choix parmi trois propositions. Cela nous offrira ou nous fera perdre des livres, précieuses récompenses permettant aux joueurs de rapporter la victoire d’un acte.  D’ailleurs, la chance est très présente lors de ces mises en situation. Et les retournements de situation suite à ces prises de décision peuvent être violents. Une ou deux fois par acte, le jeu propose au dernier joueur de l’aider. Celui-ci doit choisir l’une des trois propositions. Encore une fois, le revirement de situation peut être déterminant suite à cette décision.

Bref, nous n’avançons donc pas notre avatar sur le plateau. En fait, nous avançons tous ensemble. L’avancée sur le plateau n’a donc aucune influence sur la partie puisque, comme je viens de le mentionner, nous avançons tous ensemble afin de découvrir l’histoire, les choix et les mini-jeux. Nous suivons plutôt une histoire et chaque case nous offre un petit quelque chose aidant à compléter ce récit.

The Lapins Crétins Party of Legends

Les mini-jeux

Il y a une cinquantaine de mini-jeux à découvrir. Cela pourrait sembler acceptable, mais en réalité, ça ne l’est pas du tout. La raison principale est que The Lapins Crétins : Party of Legends possède de nombreux mini-jeux similaires. La thématique est différente, mais la façon de jouer sera généralement toujours la même. Par exemple, il y a des jeux où il faudra dessiner des formes en pointant l’écran et d’autres où les joueurs doivent effectuer des pas de danse, un peu comme dans Just Dance. Le problème, c’est que ce type de mini-jeu est répété très souvent. Ce ne sont que deux exemples parmi tant d’autres. Malheureusement, cela fait en sorte que The Lapins Crétins : Party of Legends devient rapidement redondant.

Oui, on s’amuse lorsque l’on découvre les mini-jeux, mais c’est répétitif. Aussi, j’ai remarqué que certains jeux avaient de la difficulté avec les mouvements des manettes de Nintendo Switch. Par exemple, lorsqu’on joue aux jeux où on doit effectuer des pas de danse, je peux remarquer que lorsque je pointe la manette par en haut, celle-ci détecte plus facilement mes mouvements que lorsque je dois pointer le bas. Aussi, les jeux de dessins sont parfois problématiques. Lorsque je pointe l’écran, je n’ai pas l’impression que le curseur suit mes mouvements. Celui-ci se téléporte aussi, parfois. La détection semble vraiment horrible, par moment.

The Lapins Crétins Party of Legends

Et puis ?

Une fois que nous avons terminé le mode aventure qui n’est vraiment pas long, nous pouvons rejouer les mini-jeux en sélectionnant le nombre de minutes de notre session de jeu. Nous enchaînerons ensuite les jeux jusqu’à ce qu’un gagnant soit choisi, à la toute fin. Nous gagnons des points en fonction de notre position lors des mini-jeux. Lorsque nous jouons dans le mode aventure, nous pouvons d’ailleurs débloquer de nouveaux mini-jeux ainsi que de nouveaux avatars pour nos lapins crétins.

S’il y a bien un point qui m’a déplu dans The Lapins Crétins : Party of Legends, c’est la bande sonore. Elle est redondante, surtout durant le chargement ! Ça en devenait parfois énervant. Aussi, l’histoire est plutôt rigolote, sans plus. Il ne faut pas s’attendre à un scénario poussé lorsqu’on parle des lapins crétins, mais je pense que lorsqu’on rit un bon coup devant notre écran, l’humour déjanté de ces bêtes idiotes a fait son boulot ! J’ai aimé regarder les petites cinématiques et lire les bribes d’histoire. C’est ridicule et c’est ce qu’il faut ! Les mises en situation et les choix qui nous sont proposés sont, eux aussi, vraiment drôles.

En conclusion…

La raison principale pour laquelle je n’aime pas jouer au Monopoly, c’est parce que le jeu est principalement centré sur la chance et je ne suis pas quelqu’un de chanceux. The Lapins Crétins : Party of Legends est un jeu qui est très axé sur la chance. Les mini-jeux sont très amusants, mais beaucoup trop répétitifs. De plus, puisqu’il n’y en a qu’une cinquantaine, les nombreux copier-coller gâchent un peu l’expérience de jeu. Les soucis concernant la détection de mouvement des manettes de Nintendo Switch furent aussi désagréables, tout comme sa bande sonore.

C’est dommage, tout cela fait en sorte que la durée de vie du jeu n’est pas énorme puisque ses nombreux défauts nous incitent à lâcher rapidement la manette. Après quelques heures de jeu avec mes amis, c’était déjà suffisant pour moi afin de rédiger cet article, mais aussi, j’en avais assez. Je ne dis pas que le jeu est mauvais. Mon expérience fut positive. J’ai ri, je me suis amusée. Par contre, ce n’est pas une expérience mémorable. J’ajouterais aussi qu’en solo, je ne me suis pas réellement amusée. D’un point de vue nostalgique, j’étais très contente de retrouver les lapins crétins dans un autre jeu déjanté. Toutefois, je pense que je me tournerais davantage vers un jeu de Mario Party, si je recherche quelque chose dans ce style.

J’aime

  • L’humour des lapins crétins
  • Les mini-jeux efficaces et amusants

J’aime moins

  • La bande sonore
  • Le faible nombre de mini-jeux
  • La chance qui est un peu trop présente
  • Les mini-jeux parfois répétitifs et trop ressemblants
  • Les quelques difficultés concernant les mouvements

La copie de The Lapins Crétins : Party of Legends a été fournie par Ubisoft.

The Lapins Crétins : Party of Legends

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Mitigée

J'ai eu autant de plaisir que de déception en jouant à The Lapins Crétins : Party of Legends. C'est drôle, on a des fous rires et on s'amuse, mais ça devient rapidement redondant. De plus, la bande sonore est très ennuyante.

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Baldur’s Gate : Dark Alliance II – Le retour du mal-aimé

Mon coloc avait ce jeu sur la Xbox 360 et je n’ai jamais vraiment été …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.