[Test] Respirer mieux avec un purificateur d’air Sharp

En temps normal, le geek en moi s’amuse dans la techno avec des gadgets plutôt axés sur internet, le multimedia ou la photo. On m’a demandé de faire l’essai d’un purificateur d’air Sharp. « En quoi c’est high-tech ? », me pose-je la question.

J’en reviens aux sources de la question du pourquoi je ferais le test d’un purificateur en me posant la question suivante : est-ce que je respire bien ?

Non. D’abord je suis allergique à tout ce qui pousse dehors pendant la courte période de mars à septembre. En plus, le vieil appartement où j’habite semble confondre la fonction primaire d’un système de chauffage à eau avec celle d’un humidificateur. Bref, l’été j’éternue et l’hivers c’est humide. Bon, ok, testons un purificateur d’air.

Technologie

Tout d’abord, la technologie permet de nos jours d’améliorer grandement ce que les purificateurs sont capables de faire. La méthode habituelle consiste à simplement placer une « petite grille » au travers de laquelle certaines particules comme la poussière ne peuvent passer. Ces filtres, de plus en plus « serrés », permettent maintenant de bloquer certains allergènes comme le pollen.

À cela, Sharp ajoute un deuxième système, cette fois électronique, appelé le Plasmacluster. Le plasma quoi ? En gros, de ce que j’ai pu comprendre dans la documentation fournie, le système crée une zone de plasma, dans laquelle sont générés des ions entourés de molécules d’eau et diffusés en l’air. Ces ions vont, par la suite, se coller aux allergènes et aux particules de moisissure et virus. Les ions suppriment l’hydrogène des protéines de surface, et en conséquence, les détruisent.

Bruit

L’appareil a 3 réglages. Seul le premier peut vraiment être considéré silencieux (comme l’indique la publicité « Library Quiet ».) Comme son nom l’indique, le premier réglage est à toutes fins pratiques silencieux. On ne l’entend tout simplement pas.

Les deux autres réglages sont plutôt bruyant. Petite déception à cet égard car au premier niveau, je ne pense pas que le débit d’air est suffisant pour vraiment être utile. Peut-être pour une petite pièce ?

Résultat

Difficile d’en juger en seulement quelques jours ! J’ai l’impression que la légère odeur d’humidité était un peu moins présente, mais impossible de vraiment savoir si j’ai eu moins de symptômes d’allergies. C’est plutôt le genre d’appareil qui fait une différence à long terme, soit quand on change le filtre et qu’on peut voir tout ce qu’il a ramassé !

Par contre, j’envisage peut-être ajouter cette arme dans mon prochain combat au pollen, au printemps…

 

À propos de Laurent

Laurent est un passionné de technologie et de gadgets. Il est à l'affut de tout ce qui se passe dans le domaine.

Aussi à voir...

[Critique] Sharp LC-60UD27U : La vie en 4K

Le marché des télévisions est, depuis plus d’une dizaine d’années, en constante évolution. On est …

Qu'en pensez-vous ?