Concours

Nintendo présente ses nouveautés lors d’une soirée haute en couleurs !

Ce 8 novembre 2018 avait lieu l’événement des fêtes de Nintendo. Dès notre arrivée, nous étions accueillis par une bouffée de chaleur d’enthousiasme et de politesse hors pair de la part des employés de Nintendo. Après avoir signé l’accord d’apparaître sur leurs vidéos et photos, on avait droit à du café à volonté et un buffet froid. Plusieurs personnes étaient rassemblées devant des Nintendo Switch à essayer les nouveautés Nintendo et celles à venir. Au courant de la soirée, le nombre de personnes présentes s’est accumulé, puis Mario la mascotte et un Pokémon sont venus faire leur tour. À part les Nintendo Switch, il y avait aussi un Nintendo Labo disponible pour l’essai.

Les jeux testés

J’ai pu essayer quelques jeux comme tout le monde, mais malheureusement, Super Smash Bros. Ultimate était envahi. Je n’ai donc pas pu y jouer, mais j’ai pu être spectatrice.

  • Super Smash Bros. Ultimate : trois consoles étaient disponibles pour essayer le jeu tant attendu. Le système de combat est le même que celui de ses prédécesseurs, mais avec une touche graphique plus élevée et une plus grande sélection de personnages. Les attaques spéciales des personnages sont du vrai bonbon pour les yeux ! Côté arène, on a le graphisme au goût du jour, mais aussi des terrains à la Mario 2D. Dans les personnages présents que nous pouvons choisir, j’ai pu apercevoir entre autres : Young Link, Samus, Dark Samus, Fox, Toon Link, Mario, Wario et plusieurs Pokémon.

  • Pokémon Let’s Go Pikachu : tout comme Super Smash Bros. Ultimate, trois consoles étaient là pour les nouveaux jeux Pokémon Let’s Go Pikachu et Let’s Go Eevee. Pour ma part, j’ai essayé celui avec Pikachu. Il y a deux moyens d’y jouer. Avec la manette traditionnelle et avec une Poké Ball sans fil, attachée à notre poignet pour plus de sécurité. Pour attraper les Pokémon, nous devons faire le mouvement de lancer la Poké Ball vers la télé. Bien qu’ils aient fait la Poké Ball relativement petite, elle était encore trop grosse pour mes mains de jeune femme de 4 pieds 11. Si moi, j’ai de la difficulté à atteindre le joystick et le bouton sur la Poké Ball avec une main, je crois que les enfants vont, eux aussi, avoir de la difficulté. C’est le seul point faible que j’ai pu trouver au jeu. Celui-ci ressemble aux derniers Pokémon sur DS, mais les graphiques sont grandement améliorés et on a aussi la possibilité de personnaliser notre Pikachu ou Eevee avec des vêtements et des chapeaux.

  • Super Mario Party : tout comme les autres Super Mario Party, nous jouons sur une plateforme de jeu. Rien n’est différent si ce n’est évidemment que nous avons droit (comme à chaque nouveau titre de la même collection) à de nouveaux mini-jeux. J’ai essayé ces même mini-jeux et ils ne sont pas aussi faciles qu’ils en ont l’air. Ils sont surtout drôles et intéressants. Tantôt, vous roulez sur un baril à la Donkey Kong, tantôt vous flippez un carré de viande à l’aide de la manette. J’ai été agréablement surprise par ce dernier défi.

  • Nintendo Labo : c’était la première fois que je voyais Nintendo Labo à l’oeuvre. Je ne comprenais pas encore comment les structures de carton faisaient pour faire fonctionner les jeux de Switch. Je n’ai pas encore la réponse à cette question, mais j’ai eu une partie de la réponse en voyant des gens s’asseoir devant la console et jouer à Mario Kart 8.
On peut apercevoir la manette de la Switch dans la pédale du Nintendo Labo.
  • Dark Souls : Remastered  : ce jeu n’a en fait été que transféré de console. Bien que les graphiques soient aussi beaux que par exemple sur la PS4, la jouabilité reste difficile.
  • The Messenger : un jeu de ninja en 2D assez récent selon l’employé de Nintendo avec qui j’ai parlé. Il vise entre autres les joueurs qui aiment le 2D et le style « vieillot » des jeux vidéo. On a deux mouvements : saut et attaque. Rien de bien compliqué. Nous devons que réussir à passer les niveaux en sautant par dessus les monstres ou en les attaquant. Bien que ce soit loin d’être mon style de jeu, je l’ai trouvé très drôle, car lorsqu’on meurt, on à droit à un mot sur un fond noir du genre : « Tu joues comme un pied ou quoi ?  ».
  • Diablo 3  : beaucoup de joueurs étaient déçus de l’annonce récente de Blizzard qui annonçait la sortie du jeu tant connu Diablo 3 sur Switch. Rien de nouveau, en effet. Personnellement, je trouve que c’est une bonne idée. Par contre, Diablo est un jeu détaillé avec des cartes de mondes et des scénarios à lire (si le volume n’est pas activé), ce qui rend ces petits détails très difficiles à voir. De plus, j’ai trouvé les contrôles difficiles à exercer.
  • Splatoon 2 : déjà sorti, ce jeu nous offre maintenant une extension à 25.79 $ qui ajoute 80 missions au jeu de base. Nous jouons le rôle de Numéro 8, un nouveau personnage qui se réveille sans aucun souvenir. Nous devrons passer des tests de combat sans pitié dans des galeries souterraines. Lorsqu’on s’échappe enfin des souterrains, nous pouvons activer les matchs multijoueur, comme avec les autres personnages.

Alors ? Êtes-vous prêts pour Noël avec toutes ces idées de jeux vidéo à offrir ?

À propos de Natasha Di Maurizio

Mère de famille, je joue depuis aux jeux vidéo depuis mes 5 ans (j'en ai présentement 30). Vraie fan de Final Fantasy et Assassin's Creed, il me fait plaisir de partager avec vous mes deux plus grande passions, les jeux vidéo et l'écriture.

Aussi à voir...

Super Smash Bros. Ultimate : les informations qu’il ne fallait pas manquer

Pour ceux et celles qui suivent régulièrement leurs Direct, vous savez que Nintendo aime garder …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.