Mariposas : l’entomologie succède à l’ornithologie

Dans Mariposas, un jeu de déplacement, de collection et de gestion de ressources familial, nous célébrons le cycle de migration des papillons monarques à travers les saisons.

De la même autrice que Wingspan

Il s’agit du second titre de l’autrice Elizabeth Hargrave qui a su conquérir le monde du premier coup avec l’excellent Wingspan, paru en 2019. Avec ses deux premières extensions, la popularité du jeu n’a cessé de croître en nous faisant découvrir de nouvelles espèces d’oiseaux à travers le monde et en bonifiant les mécaniques. Ainsi, le jeu de base nous en apprenait plus sur les habitants de l’Amérique du Nord et les extensions Europe (2019) et Océanie (2020) ont fait voyager les joueurs.

Il est à se demander si Mariposas sera victime de son prédécesseur avec de trop hautes attentes. Voici mon humble avis.

Mariposas : la célébration du cycle de migration des monarques

Mariposas

  • Auteure : Elizabeth Hargrave
  • Éditeur : Gigamic
  • Nombre de joueurs : 2 à 5
  • Âge recommandé : 14 ans et plus
  • Durée : 60 minutes
  • Année : 2020
  • Prix : 59,99$
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

Chaque année, au printemps, des millions de papillons, les monarques, quittent le Mexique pour migrer vers l’Amérique du Nord. À l’automne, des millions de nouveaux monarques reviennent au Mexique. Mais aucun d’entre eux ne fait l’aller-retour. – tiré des règles du jeu

Jouer : simple comme un, deux, trois

Mariposas

Les tours

Une partie de Mariposas se déroule en quinze tours divisés en trois étapes (jouer une carte, se poser et piger) répartis en trois saisons (quatre au printemps, cinq en été et six à l’automne).

1- Jouer une carte

Une carte action représente les déplacements autorisés et le joueur doit choisir laquelle des deux cartes en main jouer.

Mariposas
Les déplacements

2- Se poser

À la fin d’un déplacement, le papillon se pose sur un des trois types de cases et en exerce son effet :

  • Sur une fleur : récupérer le jeton de la fleur correspondante
  • À côté d’une plante : possibilité de donner naissance à un papillon de la génération suivante en défaussant des jetons fleurs (coût indiqué sur le plateau)
  • Sur un relais (une ville) : prendre la carte cycle de vie ou l’action supplémentaire indiquées et lancer le dé (si nous sommes le premier joueur à s’y être posé)

Toutes les cases n’ont aucune limite de papillons à accueillir.

Les cartes cycle de vie

Récupérées sur les cases relais, la collection des quatre de la même couleur nous fait bénéficier d’une tuile capacité spéciale. De plus, elles rapportent un point de victoire chacune en fin de partie.

Mariposas
Cycle de vie du papillon : oeuf, chenille, chrysalide et monarque

3- Piger une carte action

Trois saisons, trois objectifs

Les objectifs de saison reflètent les changements qui affectent la migration des papillons : les conditions métrologiques, le vent, la température et la destruction de leurs espaces naturels. Ceux-ci peuvent être géographiques, quantitatifs, uniques, composés ou de naissance. L’objectif du printemps est révélé au moment de la mise en place.

Mariposas

Les changements de saisons

Un changement de saison se produit lorsque tous les joueurs ont complété le bon nombre de tours. Les étapes suivantes ont lieu à la fin du printemps et de l’été :

  1. Défausse toutes les cartes action jouées ;
  2. Marquage des points de l’objectif ;
  3. Le joueur qui a le moins de points devient le premier joueur de la saison suivante ;
  4. Naissance gratuite des papillons de la génération suivante s’ils ne sont pas déjà sur le plateau ;
  5. Retrait des papillons de la génération précédente ;
  6. Révélation de l’objectif de la saison suivante.

À la fin de l’automne, nous calculons les points de l’objectif et ceux des papillons de la quatrième génération se trouvant à Michoacán, le point de départ, selon une charte illustrée sur le plateau.

Mariposas

Mes impressions

J’avais bien hâte d’essayer Mariposas et, mis à part quelques petits irritants, je n’ai pas été déçue.

Matériel

Le matériel est d’une incroyable qualité avec des papillons de bois et des composantes en carton épais. Des petits contenants de plastique sont fournis pour y classer les jetons de fleurs, c’est un gros plus !

Mariposas

Expérience de jeu

Bien que j’aie trouvé la lecture du livre de règles ardue, la prise en main est rapide et les étapes sont simples et intuitives. Avec seulement deux cartes en main et deux objectifs pour marquer des points de saison, les tours se succèdent de façon très fluide.

J’ai eu l’occasion d’y jouer à deux et à trois. En duel, j’ai trouvé le plateau trop vaste et eu l’impression qu’on jouait chacun de notre côté. À mon avis, trois est le chiffre magique au niveau de la durée et du visuel. Je n’ai même pas envie d’y jouer à cinq, je pense que je décrocherais.

Mariposas

Une variante maison

Il faut dire que nous avions mal interprété la règle sur la capacité du nombre de papillons sur une case. Cela a mené à une variante maison ajoutant un peu d’interaction entre les joueurs. En effet, nous avions compris que nous ne pouvions poser un seul papillon sur une case, à l’exception du moment des naissances. Alors, nous étions un peu bloqués.

Le hasard des cycles de vie

Placées aléatoirement face cachée sur des cases relais, il vaut mieux ne pas se spécialiser en leur collection pour marquer des points et peut-être gagner un effet spécial. De plus, nous pouvons gaspiller trop de nos tours limités pour trouver la carte manquante.

Mariposas répond-t-il aux attentes ?

Personnellement, mon opinion est plutôt nuancée et dépend grandement des points de vue.

La comparaison avec Wingspan

Je pense que les trois seuls liens entre Wingspan et Mariposas sont l’autrice, le thème des animaux et la qualité du matériel.

Mariposas

Public cible et mécaniques

D’abord, les deux jeux visent des publics totalement différents par la complexité des mécaniques. En effet, la construction de machine en tenant compte des objectifs (fin de manche et personnels) avec des stratégies à long terme de Wingspan plait aux experts tandis que les déplacements et courtes réflexions (seulement deux cartes en main) attirent plutôt les novices et les familles.

Côté éducatif et thème

Ceux qui s’attendaient au même niveau éducatif et respect du thème dans Mariposas seront déçus. La recherche dans Wingspan est époustouflante avec des informations sur chacune des cartes oiseaux, ce qui accentue le thème. C’est en lisant les règles de Mariposas que nous en apprendrons plus sur les monarques et le jeu est davantage mécanique.

Attentes envers l’autrice

Avec un si grand premier succès, nous pourrions nous questionner sur la constance de l’autrice. Par contre, si nous ne la connaissions pas avant, cela n’a aucune importance.

Les promesses de Mariposas

Mariposas promettait une accessibilité aux familles avec des règles simples, une prise en main rapide, un magnifique matériel et un clin d’oeil à la migration des papillons. De ce côté, je n’ai rien de négatif à dire, le jeu répond totalement aux attentes.

J’aime

  • Rapide et instinctif
  • Graphisme
  • Qualité du matériel
  • Thématique de la migration des papillons
  • Présence de la ville de Québec
  • Belle subtilité
  • Super jeu d’introduction
  • Aucune lecture en jeu

J’aime moins

  • Lourdeur du livret des règles
  • Ordinaire à deux joueurs
  • Trop de couleurs sur le plateau
  • Cycles de vie trop axés sur le hasard
  • Objectifs du printemps trop directifs

La copie de Mariposas a été fournie par Randolph.

Mariposas

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Super jeu d'introduction

Mariposas est un jeu de déplacement, de collection et de gestion de ressources s'adressant aux novices et aux familles. Le matériel est d'excellente qualité.

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux mini-geeks de 12 et 13 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

Comiccon de Québec

Comiccon de Québec 2021 : on ne se lasse pas du retour des conventions !

Je n’avais jamais participé au Comiccon de Québec. J’étais donc vraiment heureuse de pouvoir participer …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.