Jeu de société Layers

Dessus Dessous : un jeu qui nous en fait voir de toutes les couleurs

Geekbecois en a vu de toutes les couleurs en essayant Dessus Dessous (ou Layers en anglais), le deuxième né de la toute nouvelle maison d’édition française Ludicorn.

Dessus Dessous : Trailer

Trailer de notre jeu Dessus Dessous, disponible en boutique dès le 25/01/19 !

Posted by Ludicorn on Thursday, January 24, 2019

Dessus dessous

  • Auteurs : Yohan Goh & Dave Choi
  • Éditeur : Ludicorn
  • Dictributeur : Distribution Dude (Québec) et Asmodee North America
  • Nombre de joueurs : 1 à 4
  • Durée : 20 à 30 minutes
  • Année : 2019
  • Prix : 30$
  • Page officielle de Ludicorn
  • Page BoardGameGeek 

Description du jeu

Dessus Dessous nous en fait voir de toutes les couleurs en nous donnant le défi de reproduire des motifs en pivotant, retournant et empilant chacun de nos cinq calques. Ces calques sont des pièces de jeu réversibles qui comprennent chacun un motif bien spécial.

Tous les joueurs se lancent dans une course pour reproduire le même motif dans le temps imparti. Des points bonus sont accordés selon la vitesse de résolution. Mais, attention, il faut bien vérifier avant de s’exclamer « terminé ! » et de sauter sur le jeton de pointage le plus élevé. Si nous avons fait une toute petite erreur, nous donnons nos points au prochain et obtiendrons un gros zéro pour cette manche.

Dessus Dessous nous propose trois niveaux de difficulté différents en nous demandant d’utiliser 3, 4 ou 5 calques selon la mission en cours.

Sur chaque calque, il y a une paire de couleurs différentes au recto et au verso. Il faut ainsi demeurer attentif et les empiler en conséquence. Il est de plus possible d’y jouer en solo et tenter de s’améliorer de partie en partie.

Le jeu a été fourni par Asmodee North America pour cette critique.

Mes impressions

Je me suis amusée à tester Dessus Dessous dans tous les sens avec mon entourage.

Tout, d’abord, j’ai tenté le mode solo. Les premières missions se sont bien réussies. Puis, en montant de niveau, je ne voyais plus clair. Je me suis fâchée et j’ai tout rangé. Mon copain daltonien riait à côté. En regardant les pièces, il s’est dit que c’était trop pour lui. Il a tout de même joué avec nous plus tard et s’en est bien sorti.

Ensuite, Dessus Dessous s’est taillé une place dans mon groupe de joueurs. Nous avons bien rigolé en faisant une partie comme suggérée dans le livre de règles. Nous l’avons bien apprécié, mais nous ne sommes définitivement pas le public cible.

Le lendemain, Dessus Dessous a fait une petite balade en voiture pour m’accompagner dans un groupe visant à briser l’isolement après avoir subi un AVC où j’anime des après-midis de jeux de société à l’occasion. Les réactions furent dans les deux extrêmes : ils ont soit adoré ou détesté. Conclusion unanime : on ne peut pas y jouer plus de 30 minutes à la fois sans avoir de maux de tête.

Enfin, mes deux « mini-geeks » se sont prêtés au jeu. La plus vieille a eu un plaisir fou ! Elle est rapide, la petite coquine. Elle nous narguait diaboliquement ! Le plus jeune, plutôt calme et concentré, préférerait y jouer seul sans pression de sa soeur. Pour la première fois, « mamie-geek » a participé aux tests. Le niveau trois lui suffisait amplement, mais elle a eu beaucoup de plaisir en famille.

J’aime

  • Un jeu multi-générationnel
  • Des composantes colorées
  • Un jeu simple (mais compliqué !)

J’aime moins

  • On ne peut pas y jouer trop longtemps, les yeux brûlent !
  • La limite de temps me stresse ! (oui, je sais, c’est le but !)

Dessus Dessous, un jeu à s’amuser avec modération.

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux mini-geeks de 9 et 11 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

Wyrmwood : des accessoires pour jeux de table de très grande qualité

Le Comiccon est toujours un endroit idéal pour faire de belles découvertes. Mon coup de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.