Feather : un pur moment de détente à voler dans le ciel

Disponible depuis le 5 avril 2019, Feather est un jeu relaxant de simulation dans lequel le joueur incarne un oiseau. Envolez-vous dans le ciel et découvrez les magnifiques paysages naturels de la carte que nous propose le jeu ! Laissez-vous bercer au gré du vent grâce à la bande-son qui vous accompagnera lors de votre traversée.

Feather

  • Studio de développement : Samurai Punk
  • Éditeur : Samurai Punk
  • Plateformes disponibles : PC, Switch
  • Plateforme de test : Switch
  • Classement : E
  • Prix : 11,49$
  • Site officiel
  • Page Steam

Qui peut rêver peut voler

Si vous pouviez obtenir un super-pouvoir, lequel choisiriez-vous ? Nombreuses sont les personnes qui feraient le choix de pouvoir s’envoler dans le ciel tel un oiseau. Dans Feather, c’est quelque chose qui est possible. Vous incarnez donc un oiseau et bien entendu, il vous est possible de vivre cette liberté absolue : celle de voler, d’arpenter le ciel et de découvrir de magnifiques paysages dans un style graphique plutôt mignon. Il vous sera possible de vous élever jusqu’au-delà des nuages, de frôler la terre ferme, de plonger sous l’eau ou d’atterrir sur quelques surfaces telles que les arbres, par exemple. J’ai adoré explorer le monde dans ses moindres détails. Les tunnels, les plaines et les montagnes, mais aussi, le ciel.

Lorsque vous jouez à Feather, vous ne pouvez pas mourir. À vrai dire, dans ce jeu, il n’y a pas de monstre, de barre de vie, ni même de réel danger. Il s’agit surtout d’explorer l’île qui est tout de même assez vaste même si j’aurais adoré avoir d’autres paysages à observer ! Qui sait, peut-être aurons-nous une future mise à jour afin de combler mon petit caprice ? Neuf pièces musicales vous accompagnent durant votre traversée de l’île. C’est doux pour l’oreille et ça calme forcément alors que nous sommes un oiseau qui arpente plusieurs horizons, tout simplement.

Les contrôles sont quant à eux fluides. Je n’ai pas eu de difficulté à maîtriser les commandes. Nous pouvons orienter notre oiseau de haut en bas et de droite à gauche. Également, nous pouvons accélérer et ralentir. Il nous est aussi possible d’exécuter une boucle (acrobatie aérienne). L’oiseau peut aussi émettre des sons. Si par malheur vous percutez un obstacle, vous aurez droit à un petit retour en arrière. Tout est très simple dans Feather. Aucune prise de tête ! Vous commencez à jouer et vous volez. Il n’y a ni quête, ni événements. Néanmoins, un cycle de nuit et de jour existe afin de nous offrir de jolis levers de soleil ou encore, un somptueux ciel étoilé !

Pour finir, semble-t-il qu’un mode multijoueur existe, mais il ne m’a pas été possible de le tester.

En conclusion…

C’est un bon petit jeu ! Il n’y a rien de compliqué avec Feather. Avec ses beaux décors et sa musique apaisante, n’hésitez pas à y jouer en cas de crise d’angoisse. En plongeant dans ce petit univers très mignon, vous arriverez probablement à vous changer les idées et à vous relaxer, comme l’aurait fait une liste de musique douce prise au hasard sur YouTube. Le bonus, c’est que vous pourrez voler et explorer. Forcément, ça change les idées !

J’aime

  • Les pièces musicales
  • Le bel environnement à découvrir
  • Les contrôles qui sont très faciles à comprendre

J’aime moins

  • La carte aurait pu être plus grande pour encore plus de plaisir

La copie du jeu Feather a été offerte par l’éditeur.

Feather

Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Relaxant

Feather est un jeu relaxant qui vous donne une dose de liberté.

User Rating : Be the first one !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Gears 5 : là où le jeu vidéo atteint le niveau de superproduction hollywoodienne !

La franchise Gears of War s’est taillée une place de choix auprès des propriétaires de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.