Khôra : l’apogée d’un empire pour développer votre propre cité

Encore une fois, je suis tombé sur un jeu avec une thématique de civilisation. Encore une fois, je n’ai pas résisté à l’envie de l’essayer. Khôra : l’apogée d’un empire est un jeu de société, mais aussi un terme grec qui désignait une place, un territoire, souvent celui qui entourait la cité (polis). Ce jeu est très bien nommé puisque vous y incarnerez les dirigeants d’une ancienne cité grecque pour en superviser le développement et la mener à la prospérité. Dans la gamme « expert » de chez IELLO, ne partez pas en courant, c’est un jeu simple à comprendre, mais qui comporte certains défis pour bien y performer. Regardons ça ensemble.

Khôra : l’apogée d’un empire

  • Auteurs : Head Quarter Simulation Game Club
  • Illustrateurs : David Chapoulet et Jocelyn Millet
  • Éditeur : IELLO
  • Nombre de joueurs : 2 à 4
  • Durée : 75 minutes
  • Année : 2021
  • Prix :
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

La thématique

Dans Khôra, vous incarnerez une des 7 cités qui se trouvent dans le jeu. Vous devrez améliorer votre économie, votre culture et votre force militaire. Pour y arriver, vous devrez vous assurer d’augmenter le nombre de vos citoyens, votre taux de taxation, votre gloire et le nombre de vos troupes militaires.
Wow ! Super ! Vous me direz, oui… Mais pas si vite. Si la thématique est là, elle est, comme dans beaucoup de jeux de type euro, plus plaquée que présente. Je vous le dis tout de suite, vous allez surtout gérer des pistes (économie, culture, militaire) et tenter de maximiser vos actions pour faire un maximum de points. Il y a donc une belle thématique de civilisations anciennes, mais il faut savoir que c’est tout de même un jeu de maximisation, donc elle est un peu plaquée sur des mécanismes connus.

Mécaniques de base

À la base, le jeu Khôra vous demandera de sélectionner certaines actions (entre 2 et 3) parmi les 7 actions à votre disposition. Par contre, votre sélection sera limitée par vos jets de dés. Vous avez deux dés que vous devez lancer et vos 7 actions numérotées de 0 à 6. Vous pouvez jouer une action égale ou inférieure à votre dé. Rassurez-vous, même s’il y a une certaine dose de chance dans ce mécanisme, vous pouvez mitiger cette part de hasard en payant la différence entre votre dé et l’action en citoyens. Donc, pour jouer une action 5 avec un dé 2, vous devrez perdre 3 citoyens. Ça vous obligera à bien optimiser vos actions et à faire des choix pour maintenir votre niveau de citoyens. Pas question de les sacrifier sans conséquences.

Mécaniques de contournement des règles

Plein de moyens seront mis à votre disposition pour contourner certaines de ces règles. Vous pourrez, pour y arriver, jouer certaines cartes avec des effets immédiats, continus et de fin de partie. Vous aurez aussi droit à des bonus pour l’atteinte de certains objectifs au cours de la partie. L’opportunité de débloquer un troisième dé est également possible pour faire une action de plus à chaque tour, ou encore de développer votre cité pour augmenter vos avantages. Il faut savoir que chaque cité a des fonctionnements et des avantages asymétriques. Un beau plus dans un jeu d’optimisation.

La rejouabilité

L’asymétrie de Khôra vous permettra, d’une partie à l’autre, de jouer ce jeu d’une façon toujours un peu différente. De plus, chaque partie commence avec un petit draft des 5 cartes de départ. Vous pourrez donc tenter de faire correspondre vos cartes de départ avec les habiletés de chacune des cités.
Entre les habiletés de votre cité, les différentes cartes qui vous passeront entre les mains et les combos possibles entre les différentes actions du jeu, vous aurez plusieurs parties devant vous pour savourer ce jeu.

Originalité

Est-ce que Khôra est très original ? Rien dans ce jeu ne révolutionne le genre. Par contre, l’assemblage des différentes mécaniques de jeu nous donne ici un jeu fluide, avec une belle progression de nos actions et un sentiment d’avoir fait quelque chose durant cette partie.
Il y a, dans ce jeu, un événement différent au début de chacun des 9 tours qui sera annoncé au début, mais résolu en fin de tour. C’est moins commun dans un jeu euro, mais ça oblige les joueurs à être plus réactifs et favorise certaines interactions indirectes.

La qualité de la production

Aucune crainte de ce côté, Khôra bénéficie d’une très belle production. Les plateaux personnels sont de double épaisseur, ce qui permet aux marqueurs de rester bien en place sur vos pistes. Les différents marqueurs sont aussi faciles à différencier puisque leurs formes sont différentes ainsi que l’impression d’images dessus. Un petit mot sur l’organisateur en plastique dans la boîte. Pour une rare fois, je ne peux pas vraiment me plaindre. Il est bien fait, et si vous mettez les cartes sous celui-ci, rien ne bougera et tout aura une place précise et efficace. Un petit bémol, l’organisateur ne permet pas de mettre des cartes avec des protecteurs de plastique. Une production de qualité, c’est certain.

En guise de conclusion

Là je peux le dire… J’aime beaucoup ce jeu ! J’adore ! Est-ce que le jeu est parfait ? Non ! Est-ce qu’il est amusant ? Oui ! Est-ce qu’il est difficile à apprendre ? Non ! Est-ce qu’il est un bon défi à maîtriser ? Oui ! Est-ce que je le recommande ? Mais bien sûr !
Vous aurez compris que sans avoir un parti pris, je trouve que le jeu Khôra : l’apogée d’un empire est un bel équilibre entre le jeu euro et un jeu plus thématique. Même si la thématique est un peu plaquée, vous aurez quand même le sentiment de progression des gros jeux de civilisation, mais dans le temps plus raisonnable d’un jeu de plateau régulier (lire ici un jeu intermédiaire). À jouer et à rejouer pour découvrir les différences, je dirais même les nuances des différentes cités présentées.

Pour d’autres articles sur des jeux avec des thématiques de civilisations voir nos articles sur Imperium Calssics et Legends, 7 Wonders ou encore Sid Meier’s Civilization : A New Dawn.

J’aime

  • La progresion exponentielle
  • La qualité de la production
  • La facilité à comprendre le jeu

J’aime moins

  • Thème légèrement plaqué sur les mécaniques
  • Le manque de place dans l’organisateur pour des protecteurs de cartes
  • L’aspect souvent punitif des événements

La copie de Khôra : Rise of an Empire a été achetée par l’auteur.

Critique

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

J'achète !

Beau et rapide Khôra : l'apogée d'un empire est un très beau défi d'optimisation, un jeu qui mélange la sélection d'actions et la programmation, mais d'une façon simple et efficace.

À propos de Martin Lauzon

Amateur de jeux de société, de comic books américains, de BD québécoises et européennes, YouTuber amateur, artiste visuel et musicien. J'ai trop de passe-temps alors j'ai décidé d'ajouter Geekbecois à la liste.

Aussi à voir...

Genotype, un jeu intelligent sur la génétique

Le titre complet du jeu c’est Genotype, A Mendelian Genetics Game ! Non, ne vous sauvez …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.