IGDA Demo Night 2013 – Les développeurs québécois brillents de milles feux

C’est le mardi 22 janvier 2013 que s’est tenu un évènement très attendu dans le secteur montréalais de l’industrie du jeu : IGDA Demo Night 2013. Plusieurs développeurs sont venus montrer leur progrès dans leurs différents projets. Celui qui fut une grande surprise est l’équipe de développement derrière la Ouya, venus parler de leur nouvelle console aux développeurs avides d’information sur la mystérieuse nouvelle console.

Voici donc un petit résumé des faits saillants de la soirée :

ANNE

Développeur : Games Bymo
Site web : http://www.gamesbymo.com

ANNE est une entrée intéressante dans ce festival de démonstration, étant donné qu’il est créé par une seule personne depuis très peu de temps. Non seulement ça, mais le jeu semble avoir un niveau de détail relativement avancé et pour avoir essayé une version plus que préliminaire au Sommet International des Jeux de Montréal, le jeu est probablement en voie d’être l’un des “darling” de la communauté indie. En bref, le jeu est un “métroidvania” où l’exploration est laissée au joueur dans un monde totalement ouvert, avec des pièces qui permettent de débloquer des talents cachés. L’exploration se fera en deux temps, soit par terre avec le sympathique petit personnage et puis avec son vaisseau. Sa sortie est prévue possiblement sur PC, iOS et Ouya.

CONTRAST

Développeur : Compulsion
Site web : contrastgame.com

Probablement la surprise de la soirée, Contrast est un jeu qui allie deux types de jeux de plateforme en un jeu et les épousent à merveille. Le jeu prend la prémisse d’une femme qui peut se mêler aux ombres et interagir avec eux. Son interaction est en partie pour se rendre à certains endroits dans le monde réel qui ne sont malheureusement pas accessibles autrement qu’en grimpant sur ces ombre. La beauté du jeu vient aussi d’une certaine narrative mélangée à plusieurs puzzles qui jouent avec la lumière et les ombres pour pouvoir naviguer et atteindre ses objectifs. Un autre point saillant à retenir est la qualité du graphisme qui est excessivement impressionnante venant d’un producteur indépendant. Un jeu à surveiller absolument.

Mercenary Kings

Développeur : Tribute
Site Web : http://mercenarykings.com/

Un jeu multijoueurs à la Metalslug avec une mécanique pour pouvoir bâtir son propre fusil. Le style artistique qui rappelle le jeu d’Ubisoft, Scott Pilgrim vs. The World. Le jeu a réussi à obtenir l’aide de l’artiste derrière les animations des personnages animés, Paul Robertson, pour pouvoir donner de la gueule à un jeu qui mérite vraiment le coup d’oeil. Le jeu aura une composante multijoueur où l’écran pourra être divisé en quatre. Basé en partie sur l’exploration, en partie sur le ramassage de tout ce qui traîne pour faire un fusil et surtout, de la communication d’équipe, cela semble être une possible belle entrée pour la Xbox Live Arcade.

Army of Two : Devil’s Cartel

Developpeur : Visceral Games – EA
Site web : http://www.armyoftwo.com/

Qui dit Montréal dit gros développeur et Electronic Arts est venu montrer sur quoi la division Visceral Games travaille avec acharnement depuis un bout de temps. Army of Two est le retour aux sources pour le jeu et porte fièrement une nouvelle couche de peinture grâce au très puissant engin Frostbyte 2. Non seulement est-il très beau à observer, mais le jeu semble beaucoup plus solide comme tir de 3e personne que ses prédescesseurs. La démo nous donne un regard très rapide sur une scène d’action où non seulement l’entièreté du décor est destructible, mais comporte une multitude de petites scènes d’action rapides cinématiques auxquelles on est habitué avec ce genre de titre. Ce sera un jeu probablement à surveiller en mars !

Bref, ce fut une soirée riche en nouveautés et présente une preuve que le savoir-faire québécois en matière de jeux vidéo, de calibre triple-A ou indie, a toujours la cote et que le tout continue d’évoluer pour devenir une force incroyable. Espérons que l’année prochaine offrira un calibre toujours aussi solide, sinon plus !

À propos de Bruno-Pierre Campeau

Bruno est rédacteur en chef de la section jeux vidéo et est un passioné de l'industrie du jeu. Il jouer et aime en parler mais surtout il n'hésite pas à taper sur les doigts d'une companie lorsque celle-ci fait une erreur.

Aussi à voir...

[MTLCC 2017] 58 000 passionnés de tout âge au rendez-vous

La 9e édition du Comiccon de Montréal qui se déroulait du 6 au 9 juillet …

Qu'en penses-tu ?