Heinlein – Les orphelins du ciel : Allégorie de la caverne dans l’espace

Les orphelins du ciel du célèbre écrivain Robert A. Heinlein est un roman de science-fiction ayant une forte approche philosophique. Souvent considéré comme étant plus faible que Croisière sans escale de l’auteur Brian Aldiss, il en reste néanmoins l’un des premiers livres utilisant le thème du vaisseau générationnel. Bien que l’écriture du roman Les orphelins du ciel semble plutôt simple, c’est celui qui a marqué le plus l’imaginaire collectif. Apportant une forte réflexion politique, sociologique et religieuse, plusieurs comparaisons peuvent être faites avec le classique Allégorie de la caverne de Platon. Voici l’analyse d’une nouvelle qui a touché de nombreuses générations de lecteurs.

  • Édition : Baen Books, 2013
  • Nombre de pages : 111 (pour Les orphelins du ciel uniquement)
  • Langue : Anglais (États-Unis)
  • Se le procurer

Qui est Robert A. Heinlein ?

Robert A. Heinlein est né aux États-Unis en 1907. Il est le père de la Hard Science-Fiction, c’est-à-dire, une histoire qui ne va pas en contradiction avec les connaissances scientifiques du temps de l’auteur. Par exemple, le film Avatar de James Cameron est de la science-fiction fantastique alors que le film L’arrivée de Denis Villeneuve est de la hard science-fiction. Sans connaître Heinlein, vous êtes sans doute familier avec son oeuvre Les Patrouilleurs de l’espace. Auparavant militaire pour la navale américaine, il développa une pneumonie le forçant à retourner à bon port. Puisque la maigre paie d’indemnité ne suffisait pas, il décida de se dédier à l’écriture. Il écrit alors sa première nouvelle intitulée Ligne de vie qui reçut un franc succès.
Heinlein recevant le prix Nebula

Mort en 1988, Heinlein a écrit un nombre impressionnant de 32 romans et 59 nouvelles. Le livre Les orphelins du ciel fait partie d’une série de plusieurs romans et nouvelles qui s’intitule L’histoire du futur. Il décrit une hypothèse quant au futur de la race humaine sur une très longue période de temps. Elle commence avec Ligne de vie en 1939 et se termine avec Au-delà du crépuscule qui dépasse l’an 4272. Au contraire de son homologue J. R. R. Tolkien qui était toujours très axé sur la description abondante, Heinlein a un style beaucoup plus direct. L’information nous est donnée d’une manière très simple ce qui confère un rythme beaucoup plus rapide à ses créations et invite l’imagination du lecteur à faire le reste du travail. Les thèmes les plus récurrents dans les livres de Heinlein sont l’individualisme radical, le libertarianisme, la religion, la relation entre l’amour psychologique et physique et la spéculation sur des relations familiales peu orthodoxes.

L’histoire dans Les orphelins du ciel

L’entièreté de l’histoire dans Les orphelins du ciel se passe dans un univers de 8 km. C’est minuscule, me direz-vous. C’est ce que Hugh Hoyland, personnage principal du livre, finira par découvrir également. Nouvellement admis dans l’organisation scientifique, il refuse de croire certains mythes des anciens avant lui. Avec plusieurs écrits techniques perdus dans le temps et une partie du vaisseau soumise aux radiations, un petit groupe d’élite de scientifiques a fini par se former. La tradition orale, étant presque tout ce qui reste, leur permet un contrôle absolu sur les croyances des membres d’équipage. Ils font alors croire que leur vaisseau nommé le Vanguard est tout ce qui existe dans l’univers et qu’il n’y a rien d’autre à l’extérieur.

Tout allait bien pour Hugh Hoyland, jusqu’au jour il se fit enlever par Joe-Jim, un mutant à deux têtes provenant d’une zone radioactive du Vanguard. Voyant la grande intelligence de Hugh, Joe-Jim décida de lui montrer des parties inédites du vaisseau. Il l’amène au centre de contrôle et Hugh voit pour la première fois l’univers par-delà les hublots. Ses croyances deviennent alors complètement obsolètes, mais comment convaincre les autres de ce qu’il vient de découvrir ? Les orphelins du ciel est une histoire de révolution qui remet en question le fonctionnement de la société et le pouvoir de la religion sur le peuple.

Symbolique dans Les orphelins du ciel

Bien que Les orphelins du ciel ne soit pas considéré comme étant la meilleure histoire d’Heinlein, elle reste tout de même un des titres les plus marquants. Court et facile à lire, c’est un des premiers livres de science-fiction qui essaie d’expliquer l’automatisation d’un vaisseau et la technologie derrière. Il y a aussi un lien assez notable entre Les orphelins du ciel de Heinlein et l’Allégorie de la caverne de Platon. Tous les deux démontrent que la recherche de la vérité et de la connaissance sont des vertus à ne pas négliger. La naïveté est souvent confortable et la vérité difficile à regarder. Cependant, une fois que l’on atteint un niveau de connaissance supérieur, nous avons le courage de dénoncer ce qui ne fonctionne pas autour de nous.

Nous sommes prisonniers de nos jugements, de nos fausses idées reçues et de nos croyances. Puisque ce que nous croyons savoir est faux, notre rapport avec le réel est donc complètement erroné. Les hommes politiques contrôlent alors ses illusions afin de manipuler facilement notre conception du monde. La connaissance apporte le bonheur et la liberté.

Bien que certains passages dans Les orphelins du ciel ne passent pas l’épreuve du temps, je vous conseille vivement de le lire, surtout si vous êtes nouveau dans le genre du hard science-fiction. Court et facile d’approche, il apporte à la réflexion. Le côté technologique du fonctionnement du Vanguard, bien que rudimentaire, reste intéressant et nous donne le goût d’en apprendre davantage.

À propos de Antoine Gaumont

Bonjour la compagnie! Je suis un véritable mordu de jeux vidéo, films et nouvelles technologies. Designer UX/UI, technicien, artiste, enseignant, criminologue, boulanger... je suis un passionné et c'est avec plaisir que je vais partager mes passions avec vous.

Aussi à voir...

Tome 8 du bourbon kid

Le Bourbon Kid revient encore d’entre les morts pour notre plaisir

Le Bourbon Kid est de retour ! Je me demandais il y a deux semaines quand …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.