Concours
Hate

HATE : la nouvelle campagne Kickstarter de CMON

Ça y est, nous y sommes ! Le nouveau projet de CMON vient d’être lancé : HATE, ce jeu remplis de joie, de licornes et d’arcs-en-ciel (lire : brutalité, monstres et désolation) est disponible depuis le 16 janvier pour un temps très limité via la plateforme de socio-financement Kickstarter. Pour le prix approximatif de 150$ CAD (frais de livraison non inclus), vous pouvez obtenir ce jeu basé sur l’univers inventé par Adrian Smith, l’illustrateur de Blood Rage, The Others et Conan.

Mais attention ! Il n’est pas pour tout le monde. En plus de son prix élevé, il implique un thème brutal, de la vulgarité et de l’imagerie violente et suggestive. Quelque chose d’assez peu connu dans le monde des jeux de société. Pour adultes avertis seulement.

Un bref aperçu

HATE se jouera de 2 à 6 joueurs. La version actuelle comprend quatre tribus, mais CMON indique que deux autres tribus seront ajoutées (probablement en stretch goals) au cours des prochaines semaines. L’éditeur indique aussi que HATE est joué comme une Chronique, impliquant plusieurs Affrontements successifs entre les différentes Tribus. Au début de la partie, les joueurs s’entendent sur le nombre de joueurs impliqués et sur le nombre d’Affrontements qui composeront la Chronique. Après l’Affrontement final, un gagnant est déclaré, alors que les autres tribus sont vaincues.

Hate pledge

Le but de la partie est d’amasser des points de Conquête en prenant des Territoires et en complétant des objectifs. À travers les Affrontements, les joueurs vont accumuler des Ressources et de la Haine. Après l’Affrontement ultime, les points de Conquête sont ajoutés au plus faible total d’Haine ou de Ressources pour obtenir un pointage final. S’ajoutent au cours de la partie des éléments de permanence (vos guerriers peuvent obtenir des cicatrices permanentes ou mourir définitivement). Autrement dit, HATE prend la forme d’un tournoi : plusieurs Affrontements de 1 contre 1 mènent à un gagnant ultime. Style peu connu, spécialement du côté des jeux CMON qui ont un aspect plus grandiose et multijoueur. Je suis certainement curieux de cela.

Appréciation et appréhension

Je l’avoue, je suis un CMON fanboy. J’attends Rising Sun avec impatience, j’adore Blood Rage, les Zombicide, The Others et Arcadia Quest. Mais plus que cela, le jeu m’intrigue. Même si je ne connais pas du tout l’univers HATE, l’imagerie extrême me rappelle un peu mes années black métal, et n’a rien de repoussante pour moi, au contraire. L’idée d’un autre jeu de campagne m’emballe au plus haut point. Le style « tournoi » sera à voir : il faudra s’occuper à autre chose quand ce n’est pas notre tour de jouer. Bref, soyez avertis : ne prévoyez pas jouer à cela en famille !

This slideshow requires JavaScript.

D’un point de vue technique, HATE contiendra 51 miniatures de haute qualité (sans compter les stretch goals), plus de 200 cartes et de 100 jetons, une centaine de sleeves transparents (un peu à la Mystic Vale), des dés personnalisés, un plateau de jeu et des tuiles objectifs. Le jeu ne sera disponible qu’en anglais, et est exclusif à cette campagne. Les détaillants peuvent également se procurer des copies directement sur la page de la campagne. La date de livraison prévue se situe entre décembre 2018 et le premier quart de 2019.

Page Kickstarter | Page BoardGameGeek

À propos de Charles Mercier-Paquin

Je suis historien, technophile, voyageur et passionné de jeux de société. Je suis tombé très jeune dans le plaisir des jeux, mais c'est véritablement le fameux Colons de Catane qui m'a ouvert à cet univers ludique. Dix ans plus tard, les jeux de société sont mon obsession. Geekbecois, c'est mon exutoire. Au plaisir de partager avec vous!

Aussi à voir...

Eternal Kings : le concept des échecs revu et amélioré !

L’origine exacte des échecs demeure encore un mystère… Ce dont nous sommes certains, c’est que …

Qu'en pensez-vous ?