Dinner in Paris, l’effervescence de la restauration dans la Ville Lumière

Cet automne, Funnyfox nous invite à un Dinner in Paris, un jeu de placement, de gestion de ressources et de contrôle de majorité accessible aux familles. En tant que restaurateur dans la toute nouvelle place de Paris, nous tentons de démontrer notre supériorité en nous démarquant de nos concurrents.

Friteries, crêperies, pizzerias, restaurants de fruits de mer, grilladeries, bars à vin, brasseries et le grand restaurant gastronomique, quelles combinaisons seront les plus rentables ?

Dinner in Paris : Qui est le meilleur restaurateur ?

Le milieu de la restauration à Paris est en pleine effervescence à la suite de l’inauguration d’une nouvelle place piétonne dans un quartier prisé des Parisiens et des touristes du monde entier. L’occasion rêvée pour vous, restaurateurs, d’ouvrir l’une des adresses qui participeront à la diversité culinaire et à la renommée de la capitale française. Cependant, il n’y aura pas de place pour tout le monde et vos adversaires pourraient bien vous mettre des bâtons dans les roues ! La course aux terrasses est lancée ! – tiré des règles du jeu

But du jeu

Devenir le meilleur restaurateur de la nouvelle place de Paris en remportant plus de points de victoire que nos concurrents en fin de partie. Pour y arriver, nous ouvrons des restaurants, construisons des terrasses, remportons des majorités et réalisons des objectifs.

Matériel et placement

En plus du plateau principal double face, les joueurs disposent d’un plateau individuel afin de gérer leurs revenus et constructions.

  • Placement (blocs de restaurants, tuiles de terrasses)
  • Gestion de ressources (jauge de revenus, cartes ressource)
  • Majorités (sur des sections précises du plateau)
  • Réalisation d’objectifs

Tour de jeu

Avec la dernière personne ayant mangé au restaurant comme premier joueur, après avoir pris connaissance de ses revenus, chaque tour commence impérativement par la pioche d’une carte ressource (dans la rivière face visible ou la première de la pioche face cachée).

Ensuite, le joueur effectue deux actions parmi les quatre disponibles :

  1. Piocher une carte ressource (une carte égale à une action / maximum sept cartes en main) ;
  2. Ouvrir un restaurant en payant les ressources nécessaires et en le plaçant sur la ligne de construction selon le nombre de joueurs ;
  3. Construire des terrasses dans les limites de son revenu disponible (payer le coût requis en pièces et les placer devant le bon restaurant). Elles doivent être connectées orthogonalement du même restaurant et ne pas se toucher entre elles (d’un autre de nos restaurants ou de celles d’un concurrent) ;
  4. Réaliser un objectif personnel ou commun.
Dinner in Paris – Exemples d’objectifs de placement de terrasses selon la forme ou l’emplacement.

Qui dit Paris dit pigeons et il y en a plusieurs sur le plateau. Les recouvrir nous donnent droit à une carte ayant un effet immédiat (éclair) ou à utiliser lors d’un prochain tour (sablier).

 

Fin de partie et pointage

Trois conditions peuvent déclencher la fin de la partie. D’abord, si les joueurs ont posé un certain nombre de restaurants (selon le nombre de joueurs), lorsque quelqu’un a posé toutes les tuiles terrasse de deux catégories de restaurants ou au moment où l’ajout d’un nouveau restaurant ou terrasse est impossible sur le plateau. Tous finissent leur tour de jeu et nous procédons au décompte de points suivant sur la feuille de pointage :

  • Les points de victoire des restaurants ouverts (valeurs inscrites sur le plateau de joueur) ;
  • Somme des points de terrasses construites (dernière case terrasse révélée à droite de chaque catégorie de restaurant) ;
  • Les majorités ;
  • Les objectifs personnels et communs réalisés (moins ceux non réalisés encore en main).
Dinner in Paris – quatre exemples de majorités et pointage selon le nombre de joueurs.

Mon expérience de jeu

D’abord charmée par le thème de la ville de Paris et les mécaniques proposées, la pose de tuiles étant ma préférée, j’ai voulu l’essayer dès sa disponibilité en version française. Cependant, mes propos sont plutôt mitigés sur l’appréciation générale.

Points forts

Matériel et graphisme

Dinner in Paris est un magnifique jeu. J’adore le graphisme et l’apparence des pièces. Également, l’effet 3D est très réussi et immersif. En plus, tout est d’excellente qualité.

Accessibilité et fluidité

Avec ses règles simples et des actions séquentielles, le jeu est très accessible aux familles ainsi qu’aux novices. Les tours sont fluides tout au long de la partie, donc peu de délai d’attente.

Points à améliorer

Apparences trompeuses

Malheureusement, la quantité de matériel et le temps requis pour la mise en place annonce un jeu plus lourd qu’il l’est. Tel que fut le cas pour mon « ado-geek » de treize ans et mon copain en apprentissage d’une plus grande variété ludique, cette étape leur a totalement enlevé le goût de jouer. C’est avec plus d’insistance que mon copain a finalement accepté de l’essayer avec ses amis.

Dinner in Paris – Mise en place interminable des tuiles terrasse sur le plateau de joueur.

Visibilité

De plus, lors d’une première partie, nous avons tendance à construire nos restaurants devant nous. Cela bloque la visibilité des terrasses et peut en décourager plus d’un. D’ailleurs, on m’a déjà demandé de ne placer que les tuiles de propriété au lieu des restaurants. J’ai tenu bon et expliqué que tout va s’arranger en cours de partie.

Toujours du point de vue de visibilité, il est difficile de bien percevoir les limites du plateau quand nous sommes trois.

Une grande absente

Bien que le jeu est séquentiel et que les choix d’actions demeurent les mêmes tout au long de la partie, une aide de jeu n’aurait pas été de trop. Effectivement, je me suis davantage sentie animatrice plutôt que joueuse lors de parties avec des novices.

Doutes sur la rejouabilité

Malgré le plaisir à jouer à Dinner in Paris, je doute fortement de sa rejouabilité. Sans divulgâcher, une stratégie m’a amenée à la victoire instantanée à tout coup. Une fois cette astuce découverte, la course aux majorités devient un défi relativement facile à atteindre.

Une extension future

En faisant des recherche sur BoardGameGeek, notre « bible », j’ai vu qu’une extension intitulée Le Combat des Chefs sera disponible au cours des prochaines semaines en France. Mettant place aux coups bas tel que le vol d’ingrédients et les nuisances sonores, les food trucks surprendront nos adversaires.

J’aime

  • Effet 3D
  • Thématique
  • Accessibilité
  • Graphisme
  • Qualité du matériel
  • Mode deux joueurs
  • Fluidité
  • Côté deux joueurs

J’aime moins

  • Les bâtiments cachent des terrasses
  • Gestion du cube blanc pour les dépenses
  • Absence d’une aide de jeu
  • Division du plateau selon le nombre de joueurs
  • Grande quantité de matériel présage un jeu lourd
  • Doutes sur la rejouabilité
  • Longue mise en place

La copie de Dinner in Paris a été fournie par Randolph.

Dinner in Paris

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Sympathique

Dinner in Paris est un beau jeu de construction avec un effet 3D accessible aux familles.

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux ados-geeks de 12 et 13 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

Vicomtes du Royaume de l’Ouest, dernier opus de la série

Je vous ai brièvement parlé des Vicomtes du Royaume de l’Ouest au mois de décembre …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.