Dell Streak : mes impressions

Tout d’abord, sachez que je suis à mon 2e iPhone et j’adore la plateforme et le produit. On m’a prêté un Dell Streak pour quelques jours avec une seule question : « Qu’est-ce que t’en penses ? » Voici donc non seulement ce que je pense du Dell Streak, mais aussi de Android 2.2 puisque l’expérience d’utilisation de l’appareil comprend autant le matériel que le logiciel.

La taille

Le points le plus évident à observer à priori, c’est la taille. Le Dell Streak a un écran de 5 pouces, alors que le iPhone en a un de 3,5 po. Bien sûr, bigger is better, n’est-ce pas ? Oui c’est vrai que pour regarder des vidéos ou jouer à des jeux, la taille plus grande du Streak est la bienvenue. Mais d’un autre côté, la résolution du iPhone 4 est si grande que l’on voit tout aussi bien les détails.

Par contre, dans mon pantalon, c’est une tout autre histoire ! Le iphone 3G était parfait pour les poches de pantalons avec son dos arrondi. Le iPhone 4 est plus carré, donc un peu plus dérangeant, mais puisqu’il est pas très gros, ne dérange pas trop. Le Streak par contre, ouf ! C’est énorme dans un jeans ! Peut-être qu’il faudrait considérer porter des khakis, ou des pantalons « groupe tactique d’intervention » peut-être…

Les boutons

Oui, les boutons, c’est important. C’est bien beau les écrans tactiles et les interfaces multi-touche, mais certaines tâches fondamentales nécessitent des boutons physiques et ceux-ci doivent bien fonctionner. Ce fut ma première déception du Streak. Le seul et unique bouton pour réveiller l’appareil de son sommeil est minuscule et impossible à localiser en utilisant seulement son doigt sans regarder le téléphone. Autrement dit, si je prends le téléphone dans mes mains, je dois aller regarder où est le bouton « ON » pour peser dessus. Je ne peux pas simplement y aller par habitude ou à tâton. Étrange puisque les boutons « Photo » et « Volume » ressortent juste assez pour les trouver au toucher, seul le bouton « on/off » est caché de la sorte.

Dans leur design, les concepteurs de Dell ont décidés que les 3 boutons de navigation à l’éxtérieur de l’écran (soit Home, Taskbar et Back) seraient aussi des boutons « tactiles », donc pas de vrais boutons physiques, mais plutôt des zones à toucher comme l’écran. C’est bien joli ça en théorie, mais en pratique, ça complique les choses ! En effet, simplement tenir le téléphone dans ses mains cause régulièrement des actions non-désirées qui, la plupart du temps, sont Back ou Home. Chaque fois que j’ai visionné un vidéo ou surfé un peu sur le web, après quelques minutes, je me retrouve spontanément de retour à l’écran d’accueil à cause que j’ai appuyé sur un bouton sans m’en rendre compte. Pas pratique du tout ! En plus, puisque Dell a bien sûr tenté d’empêcher qu’on appuie continuellement sur ces touches, il faut souvent appuyer entre 2 et 4 fois pour faire quelque chose.

Incohérences logicielles

Dès le démarrage du téléphone, Android me propose très fortement de créer un compte Google, ou inscrire un que j’ai déjà. Super, je suis tout intégré à Google Apps déjà ! J’entre donc mes informations et, surprise, mes contacts ne sont pas dans Contacts, et mes courriels ne sont pas dans Email. Si je lance l’application « Gmail », alors là j’ai mes courriels. Si je lance l’application de téléphone, alors là j’ai mes contacts ! Mais pourquoi donc n’ais-je rien dans les 2 onglets « Email » et « Contacts » ? Mystère.

Un autre truc qui m’a bien agacé, c’est le tutoriel pour l’utilisation du clavier « Swype ». En gros, on peut soit toucher chaque lettre comme un clavier standard pour écrire, ou glisser d’une lettre à l’autre et un dictionnaire trouve ce qui, statistiquement, est le mot le plus probable. Pour les habitués du SMS sur les cellulaires, c’est un peu comme le système T9, mais basé sur les déplacements. C’est très pratique cette petite fonction, mais la formation obligatoire de 10 minutes, sans possibilité de la sauter, m’a fait perdre patience.

Flash !

Pas le choix, c’est l’éléphant dans la pièce. Le logiciel Flash est inclus, et fonctionne bien. J’ai visionné des vidéos sur le site web wimp.com sans difficultés, et ma navigation typique sur internet était bombardée de publicités animées dérangeantes, comme sur un vrai PC !

En toute honnêteté, j’admet que d’avoir Flash, c’est pas mauvais. Avec ça, j’ai la garantie que tout site offrant du vidéo, ou une navigation bâtarde en Flash, sera accessible avec le Streak. Ce que je ne sais pas, par contre, c’est l’impact sur la pile.

Parlant de Flash, il y a l’autre aussi, c’est à dire le flash à DEL pour l’appareil photo. Deux trucs ont attirés mon attention : 1) Malgré le « Dual LED flash », la quantité de lumière produite est faible et fait peu de différence lorsque l’éclairage ambiant est faible. 2) Une lentille de diffusion est placée devant chaque DEL, mais ces lentilles ont pour effet de créer un « pattern » dans l’éclairage produit, ce qui laisse des traces un peu étranges sur les photos.

Lent…

Pour le reste, je trouve que l’appareil est, de façon générale, lent à répondre. Les menus sont lent à naviguer, le défilement de longues pages ou liste d’items est saccadé, les touches ont une réponse retardée bref, l’appareil semble souffrir d’un manque de muscle. Je dirais que c’est un peu comme utiliser un iPhone 3G aujourd’hui. Ça marche, mais c’est pas le gros confort.

Ceci n’est pas un baladeur

Bon, les designers de Dell n’ont visiblement pas fait l’essai de leur propre appareil. Quelques secondes suffisent pour réaliser que la prise pour le branchement d’écouteurs ne devrait pas être sur le côté ! ! Voyons, c’est une évidence, il me semble. Oui c’est gros dans mes poches, un Streak, mais si la prise de mes écouteurs est sur le côté, le fil va se faire arracher en un rien de temps…

Ma conclusion

Pour moi, personnellement, c’est un appareil trop gros et trop peu pratique pour transporter, donc ne fait pas un très bon smartphone. Pour l’utilisation à la maison comme petite tablette d’accès au web ? Peut-être, mais rendu là, y’a des appareils spécialisés dont le format est plus approprié (écrans 7″ entre autre).

Par contre j’admet que la construction de l’appareil est très bien faite, l’écran est grand et brillant, et le design visuel du téléphone est appréciable. Ça peut donc en fait un très bon choix pour ceux qui n’ont pas les mêmes critères de sélection que moi, mais ce n’est pas ça qui va me faire douter de mon iPhone 4 !

À propos de Laurent

Laurent est un passionné de technologie et de gadgets. Il est à l'affut de tout ce qui se passe dans le domaine.

Aussi à voir...

iPhone X | Keynote d'Apple du 12 septembre 2017

Résumé de la Keynote d’Apple du 12 septembre 2017

C’est aujourd’hui qu’Apple a fait son premier Keynote dans le tout nouveau Steve Jobs Theater au Apple …

5 commentaires

  1. Laurent, tu es un pro Apple.
    Tu es entré dans la masse des moutons qui ne feront qu’à acheter des iPhone toute leur vie.
    Game Over.

  2. @th3m4ri0 À la première phrase de mon article, je dis très clairement que je suis un fan du iPhone alors tu peux difficilement me le reprocher! Mon billet n’est pas objectif du tout, c’est mon opinion et rien d’autre!

    Ceci dit, je vois mal comment cela pourrait être pour toute la vie. J’étais un fan des produits Palm avant. J’ai eu un Palm IIIc, un Clié 360 et un 615, puis un téléphone Palm Treo 650. J’ai TRIPPÉ Palm, jusqu’à ce que ça soit dépassé (à mes yeux et mes goûts), par un autre produit, le iPhone.

    Est-ce que je vais acheter des iPhones toute ma vie? Impossible de le dire, le monde de la techno change trop vite. Tout pourrait basculer en quelques mois. Le OS Windows Phone 7 est sérieusement intéressant, entre autre.

    Ceci dit, bêêê bêê!! 🙂

  3. C’est un produit qui ne percera jamais! Dell, s.v.p restez en dehors de ce marché!

  4. J’ai aussi testé le Dell Steak et j’ai bien aimé. Comparé à mon iPhone 3G – il fonctionne.

    Je considére vraiment l’achat même si Laurent m’a conseillé le contraire.

    Ce qui me pousse à l’acheter ? Google reader sur ça = la bombe en plus je peux répondre facilement à mes emails et bloguer dans le Métro.

    Trop gros pour parler ? Qui parle au cellulaire de nos jours ? ….

  5. C’est vrai ça! Je n’utilise que très mon mon appareil pour parler… de nos jours les smartphone sont smart en premier, phone en 2e!

    Ceci dit j’ai regardé des vidéos sur l’écran 5″ du Streak et c’est vraiment beau, et grand! Faire beaucoup de transport en commun (train/métro) c’est sûrement parfait pour regarder des émissions de télé ou des films sans avoir à se planter le téléphone dans la figure directement…

    Pour Google Reader par contre, la force du système c’est les apps natives. Sur iOS, MobileRSS est un client gratuit 100% intégré à Google Reader et c’est franchement génial. Tu peux tout synchro d’avance pour justement couvrir les pannes de connectivité du métro.

    La morale de cette histoire: prendre un appareil qu’on aime! Go pour le Streak, Khoi! Achètes-toi des écouteurs avec une prise à 90 degrés…

Qu'en pensez-vous ?