Concours

[Controverse] Patrice Désilet « quitte » Ubisoft une deuxième fois

La relation entre l’ancien créateur d’Assassin’s Creed, Patrice Désilet, et la compagnie de jeu française Ubisoft vient de prendre un tournant au vinaigre… pour la deuxième fois. Cette fois-ci, les termes du départ sont pour le moins nébuleux, car les deux partis, Ubi et Patrice, ont des versions très différentes de comment le « départ » c’est déroulé.

Du côté du géant français, la séparation entre Désilet et son équipe a été faite sur un ton cordial et d’un commun accord. Aux dires d’Ubisoft, ce serait Patrice qui aurait quitté la compagnie. Sauf que voilà où le tout se corse. Patrice Désilet contredit la version d’Ubisoft en se faisant simplement informer que son emploi était terminé au sein de la compagnie avec une note, celle-ci s’en est suivi de l’escorte avec les gardes de sécurité. Désilet affirme qu’il n’a ni eut le temps de prendre ses effets personnels ni de dire au revoir à son équipe.

Il n’est pas rare que ce style de congédiement arrive, mais ceci est pour le moins étrange, particulièrement après l’achat de THQ Montréal par Ubisoft. On se doutait que le géant français visait les franchises développer par le studio ainsi que le contrat de Désilet. Ce dernier a promis de se battre pour le droit de son équipe ainsi que le jeu qu’il développait, 1666.

Nous aurons plus de détails à venir.

[Source: Polygon]

À propos de Bruno-Pierre Campeau

Bruno est rédacteur en chef de la section jeux vidéo et est un passioné de l'industrie du jeu. Il jouer et aime en parler mais surtout il n'hésite pas à taper sur les doigts d'une companie lorsque celle-ci fait une erreur.

Aussi à voir...

Assassin’s Creed Symphony : un concert en l’honneur de la franchise

La franchise des jeux vidéo Assassin’s Creed du studio Ubisoft a fait voyager les joueurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.