Concert SNES de l’OVMF – Retour nostalgique à mes soirées d’enfance

Un concert de l’Orchestre à Vents de Musiques de Films (OVMF) rime toujours avec qualité, rire et bon temps. Le 17 novembre dernier, l’OVMF entamait sa nouvelle saison avec son concert dédié à la musique de plusieurs des meilleurs titres sortis sur la console Super Nintendo (SNES). Comme il me l’a mentionné l’an dernier (lire mon article), le chef d’orchestre et arrangeur Jocelyn Leblanc a maintenant deux orchestres à gérer, un dédié à la musique de film, l’autre à la musique de jeux vidéo. Le concert SNES était le baptême de feu pour cette dernière et elle a su relever le défi avec brio.

D’entrée de jeu, l’orchestre nous a fait voyager à travers les étoiles afin de rejoindre Samus et les Pirates de l’Espace avec la musique de Super Metroid. Mélangeant horreur, action et science-fiction, la trame sonore du jeu reflétait bien ses genres avec des notes qui rappelaient parfois la musique de la franchise des films Alien. Ensuite, le style a changé de façon significative avec un medley de la musique du jeu Super Mario World 2 : Yoshi’s Island. Inspirée de la musique des îles de la Mer des Caraïbes, la trame sonore du jeu mettait en valeur les percussions. Heureusement qu’on nous a épargné les pleurs incessants de Bébé Mario ! Retour dans les étoiles pour la suite avec une section dédiée à Star Fox. Les rythmes effrénés nous rappelaient les séquences où nous devions tirer sur tout ce qui bouge. Fidèle à sa réputation d’arrangeur, Jocelyn a retravaillé le thème principal du jeu pour lui donner une saveur « John Williams », en particulier la musique du film Superman.

Les hôtes de la soirée à l'accueil étaient accompagnés par Mario lui-même!
L’auditoire avait l’occasion de tester la console SNES Classic avant le concert. Deux exemplaires étaient offerts dans un tirage.

Une soirée musicale toute en humeur et bonne humeur

Parlant de Jocelyn, il a brillé entre les différentes sections du concert avec ses habituelles anecdotes et explications sur les morceaux de musique. Il a peut-être regretté d’avouer qu’il n’avait pas joué à plusieurs titres célèbres de la console, en plus de déclarer qu’il avait reçu une Sega Genesis avant une SNES. L’audience lui a fait part de son désagrément avec ses choix antérieurs, mais le tout était toujours fait avec bonne humeur. La première partie du concert s’est terminée avec une section réservée à la musique de Super Mario RPG, ainsi qu’un long et superbe medley de la trame sonore de The Legend of Zelda : A Link to the Past. Ce dernier nous a donné un bon avant-goût du concert dédié seulement à ce jeu qui aura lieu au printemps prochain.

Après l’entracte, Jocelyn et l’orchestre nous ont transportés dans l’univers d’un des jeux les plus appréciés du studio Square Enix, Chrono Trigger. Malgré que je n’ai personnellement jamais joué à ce jeu, j’ai apprécié la musique qui passait à travers plusieurs styles, de la douce mélodie au rythme épique des combats. Earthbound a été le titre choisi pour la suite. Comme le chef d’orchestre l’a expliqué, il a eu de la difficulté à trouver le bon rythme à donner à l’orchestre pour une trame sonore d’inspiration électronique. Il a alors décidé de jumeler la musique du jeu avec certaines des compositions célèbres de Beethoven, telles que la Sixième Symphonie. Le résultat était surprenant. Super Ghouls ‘N Ghosts, le célèbre jeu d’action ultra-difficile de Capcom était la prochaine section du concert. Le style passait aisément de l’action à l’horreur, tout comme c’est le cas dans le jeu original.

Secret of Mana, un autre jeu très apprécié de Square Enix, nous a donné l’occasion de souffler avec sa mélodie mélancolique tout en douceur. Ensuite, retour du plus célèbre plombier du monde des jeux vidéo avec la musique de Super Mario World, à mon avis le meilleur de la franchise. Les rythmes jazzés ont fait taper du pied l’audience. Le concert s’est terminé par la musique de Super Castlevania IV, un de mes titres préférés de la franchise (lire mon article). Cette section représentait presque un medley de la franchise, avec des extraits provenant des trois premiers titres sortis sur la NES. Ces extraits font partie de la trame sonore du jeu, mais en version plus orchestrale.

Les fans de la franchise Super Mario ont été servis avec des extraits de plusieurs titres
La section dédiée à la franchise Super Mario comprenait des extraits de Super Mario World, Yoshi’s Island et Super Mario RPG.

Deux franchises brillaient par leur absence dans le programme : Donkey Kong Country et Final Fantasy. Après une longue ovation debout, Jocelyn et l’orchestre ont pallié à ce manque en interprétant le thème principal de Donkey Kong Country et le magnifique « Terra’s Theme« , tiré de la trame sonore de Final Fantasy VI (III sur la SNES). Une superbe façon de clôturer la soirée.

Après le concert, j’ai pu m’entretenir brièvement avec Jocelyn Leblanc, qui était ravi par l’accueil du public pour son nouvel orchestre. Malgré que gérer deux orchestres représente une charge de travail beaucoup plus élevée, il est heureux d’offrir un programme varié et de qualité à son public. Ce dernier semble apprécier ses efforts car la majorité des concerts de la saison 2018-2019 affichent complet et plusieurs supplémentaires ont été annoncées. De plus, il m’a fait part qu’il était en négociations avec les organisateurs du Comiccon de Montréal et de Québec pour un partenariat de plusieurs années. Il a aussi plusieurs autres projets en développement qui sont encore secrets…

Le concert SNES représentait un départ canon pour une nouvelle saison de l’OVMF qui sera sans doute haute en couleur !

Pour plus d’information sur l’OVMF, vous procurer des billets ou pour vous joindre à l’orchestre, rendez-vous sur leur site officiel.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Bohemian Rhapsody – La biographie du groupe Queen sur grand écran !

Les 24 et 25 novembre 1981, le groupe de rock Queen enregistrait deux concerts donnés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.