Concert Dans une galaxie lointaine, très lointaine – Du bonbon !

Le 25 mars dernier avait lieu le concert Dans une galaxie lointaine, très lointaine à la salle Pierre-Mercure, à Montréal. L’OPMEM y a interprété de nombreux extraits provenant des trames sonores de plusieurs des plus grands succès cinématographiques de la science-fiction. Comme son titre l’indique, une large portion du concert était consacrée à l’oeuvre du compositeur John Williams, l’homme derrière la musique de la saga Star Wars. Le concert fut une heure et demie de pur bonheur pour mes oreilles.

Le concert a débuté avec le thème de la série télé Stargate SG-1, inspirée du film de 1994. En plus de la musique, le générique d’ouverture était projeté sur un écran géant. Par la suite, l’orchestre nous a fait nous envoler sur une bicyclette avec E.T. The Extra-Terrestrial, le grand classique de 1982. Le morceau suivant était une composition originale d’un étudiant en musique de film à l’UQAM, Course Décousue. La pièce était accompagnée d’un cours métrage d’animation. Le programme indiquait que la suite allait être « Surprise ». Ce fut le thème du sinistre Sephiroth, le méchant de Final Fantasy VII qui a été interprété par l’orchestre et le choeur. Une autre composition originale a suivi. Il est à noter que les compositeurs de ces pièces étaient présents, ce qui nous a permis de leur faire honneur.

Le fameux thème de Superman, composé par John Williams, nous a projeté dans les cieux au dessus de Metropolis. L’Homme de fer lui-même a assisté à la performance. Par la suite, nous avons eu droit à une suite magnifique de plusieurs des thèmes les plus connus de la vénérable franchise Star Trek. L’amiral Kirk est venu saluer la foule avec son phaser et son air intense. La première partie du spectacle s’est terminée avec un montage des thèmes du célèbre film de science-fiction (et outil de propagande américaine par excellence) Independence Day.

Dans une galaxie lointaine, très lointaine !
L’OPMEM est composé de musiciens de grand talent et qui sont clairement passionnés par leur art.

Un périple palpitant dans une galaxie lointaine…

Après l’entracte, ce fut au tour de la saga de science-fiction la plus populaire de tous les temps, Star Wars, d’être célébrée. Le chef d’orchestre et les violonistes à l’avant se sont « armés » de leur baguette et archets lumineux afin de mettre l’assistance dans l’ambiance. Le premier morceau a être joué fut Duel of the Fates, le thème derrière le célèbre combat entre Darth Maul, Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kennobi (la seule bonne scène du film). Le thème principal de la saga, celui qu’on entend au début de tous les épisodes, fut la pièce suivante. Malgré qu’on l’entend depuis maintenant plus de 40 ans, elle parvient toujours à apporter un sentiment d’excitation. Le thème de l’amour impossible entre Anakin Skywalker et Padmé Amidala, Across the Stars, une pièce magnifique et méconnue, a suivi.

L’orchestre avait réservé une surprise pour l’assistance en interprétant le thème festif de la Cantine dans Épisode IV. Le thème de Leia, quant à lui, a apporté une touche de mélancolie aux spectateurs, surtout grâce au montage photo de la regrettée Carrie Fisher. L’inoubliable Marche Impériale, le thème du sinistre Darth Vader, a suscité l’enthousiasme des membres de la Garnison Forteresse Impériale – 501e Légion qui étaient sur place. Enfin, le concert s’est terminé avec le thème de la Chambre du Trône, celui qui accompagne les héros à la toute fin de Épisode IV. Les applaudissements nourris de l’assistance ont convaincu l’orchestre et le choeur de ré-interpréter le thème de Sephiroth comme rappel.

L’OPMEM est un groupe de musiciens de grand talent qui gagne à être découvert par un large auditoire. Pour plus de détails sur l’orchestre et leurs prochains concerts, je vous invite à visiter leur site web.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Retour sur le concert Jurassic Park de l’OVMF

C’est difficile à croire, mais le film Jurassic Park fête cette année son 25e anniversaire. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *