Castellion couverture

Série Onivers – Castellion, défense contre la Menace !

Cet article est le troisième de la série de quatre portant sur les jeux de l’Onivers, de Shadi Torbey. Pour voir le reste de la série jusqu’à maintenant :

Article #1 : Onirim
Article #2 : Sylvion

Avec Castellion, on sort des jeux de cartes pour entrer dans le monde des tuiles ! Il s’agit d’un jeu de style puzzle et de placement de tuiles, où le joueur cherche à effectuer un placement optimal pour remplir des objectifs successifs. L’idée est de maximiser les positions défensives pour faire face à la Menace, cet ennemi terrible qui veut tout anéantir sur son passage. Pour ce faire, le joueur doit agencer les tuiles de couleurs et de formes différentes en des positions adéquates pour former des positions défensives (la Bastion, la Ligne de défense et la Tour) tout en évitant de piger les tuiles Traître trop tôt.

  • Nombre de joueurs : 1-2
  • Durée : 30 minutes
  • Auteur : Shadi Torbey
  • Éditeur : Filosofia
  • Année : 2015

Boîte Castellion

De prime abord, comme Sylvion, le jeu de base fait surtout office de tutoriel. Le but du jeu demeure simple : piger une tuile, la placer sur le jeu ou la défausser, le tout pour tenter d’accomplir une mission. Sans pouvoir spécial, sans ennemi, seulement la limite imposée par le nombre de tuiles. Au niveau intermédiaire, on ajoute les pouvoirs spéciaux des tuiles, qui permettent notamment de manipuler plus facilement les tuiles à travers le château, le tout combiné à des missions plus difficiles. Toutefois, je considère que les deux premiers niveaux sont nettement insuffisants pour réellement être immergé dans cet univers. Pour moi, le manque d’options et de choix d’actions diminue drastiquement l’intérêt du jeu dans les premières parties, et peut contribuer à son abandon prématuré par certains.

Un peu comme Sylvion, le joueur sera vite tenté d’introduire le jeu « expert » pour pimenter la partie. Cela permet d’introduire les pouvoirs spéciaux des positions défensives (et non pas seulement des tuiles), les Avatars de la Menace et d’augmenter au maximum la difficulté des missions à accomplir. Le rôle des Avatars est d’ajouter des embûches au joueur en faisant défausser des tuiles, et les pouvoirs spéciaux permettent notamment de contrecarrer ces effets.

This slideshow requires JavaScript.

Appréciation générale

Je dois dire que Castellion est probablement celui que j’aime le moins dans la série. Ce n’est pas un mauvais jeu en soi, mais il m’apparaît plutôt fade. Néanmoins, le mode expert est intéressant. La menace planante des Avatars donne une valeur à la constitution hâtive des positions défensives, puisqu’elles permettent d’empêcher ou diminuer leur effet néfaste. Il y a un véritable « back and forth » entre l’amélioration du château et la prévention des méfaits. Une dynamique beaucoup plus intéressante.

Page officielle | Page BoardGameGeek

Castellion

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Intéressant

Castellion est un bon petit jeu solo. Par contre, il m'apparaît être le plus fade de la série en terme de mécanique. À considérer si vous aimez les autres.

User Rating : Be the first one !

À propos de Charles Mercier-Paquin

Je suis historien, technophile, voyageur et passionné de jeux de société. Je suis tombé très jeune dans le plaisir des jeux, mais c'est véritablement le fameux Colons de Catane qui m'a ouvert à cet univers ludique. Dix ans plus tard, les jeux de société sont mon obsession. Geekbecois, c'est mon exutoire. Au plaisir de partager avec vous!

Aussi à voir...

Les bienfaits du plaisir solitaire

16 octobre 2021, enfin, notre soirée jeux de société que nous avons organisée en 2018 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *