Une critique tardive revisitée pour un Call of Duty controversé

Call of Duty est au sommet des palmarès année après année, et ce, malgré le peu de changement à la formule. Probablement que vous l’avez eu ou qu’un de vos proches l’a reçu sous le sapin cette année ! Malgré des ventes assez élevées, on sent un essoufflement ces dernières années. Coupable ! Je l’achète chaque année en me disant que cette fois c’est la bonne, qu’ils ont réussi à retrouver le chemin vers le Call of Duty de mes doux souvenirs.

Je me répète que chaque fois que le précédent était mon dernier, mon amour de la franchise est aveuglé par la nostalgie de mon adolescence et de mes soirées interminables à fusiller des amis sur Xbox Live. Est-ce que le plus récent opus est différent ? À travers des promesses de changement, d’un retour aux sources vers les mythiques premiers opus de la série qu’étaient les deux premiers Modern Warfare, est-ce qu’il vaut réellement la peine ? Ma critique, un peu tardive, sur le jeu et ses changements depuis sa sortie. Un des jeux qui s’est assurément faufilé sous plusieurs sapins !

  • Studio de développement : Infinity Ward
  • Éditeur : Activision
  • Plateformes disponibles : PS4, PC, Xbox
  • Plateforme de test : Xbox One 
  • Classement : M
  • Prix : 79.99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Battle.Net du jeu
©Activision

Un solide retour de la campagne

Il y a beaucoup de critiques pour le précédent volet (Black Ops IV), mais une qui semble unanime est le délestage de la campagne pour un mode de bataille royale. Je fais parti de ceux qui ont toujours apprécié les campagnes de Call of Duty. De l’action haute intensité avec une histoire qui n’est somme toute pas banale. Des séquences pour la plupart du temps un peu trop scriptées, mais assez imaginatives qui sauront nous tenir en haleine pour environ 4 à 5 heures. J’en reparlerai un peu plus loin, mais les améliorations visuelles et auditives semblent redonner une belle jeunesse à l’expérience.

Rien de révolutionnaire, une mission tourne au vinaigre et on doit retrouver et arrêter des terroristes (le sont-ils vraiment ?) ayant dérobé des engins chimiques. S’ensuit une coopération entre agences gouvernementales et rebelles du pays d’Urzikstan (pays fictif) afin de repousser l’envahisseur Russe. On se rend compte bien assez vite que rien n’est jamais aussi simple. Au fil du jeu, on incarne les rôles de plusieurs hommes de mains et rien ne semble blanc ou noir dans nos actions. On marche toujours sur la ligne de ce qui est moral à travers les missions. Il y a aussi encore et toujours au scénario des moments auxquels on ne s’attend pas du tout. Je ne veux rien divulgâcher, mais une des surprises finales est excellente !

Finalement, je suis bien heureux du retour de la campagne. La mise en bouche qu’elle me procure dans mon rituel habituel de la terminer avant de sauter dans le multijoueur est bien agréable !

©Activision

Une techno revue et améliorée

ENFIN ! Call of Duty a changé d’engin. Il est fini le règne de celui qui était basé sur un Quake 3 modifié. Oui, c’était aussi vieux que ça. Le jeu est plus soigné, l’ajout de la techno de traçage de rayon, une plus grande définition des textures, bref tout est moins « boueux » dans cet opus. L’audio a eu aussi droit à toute une refonte. Terminé les armes qui sonnent toutes comme un fusil à patates. C’est lourd, ça cogne et c’est franchement très agréable. Ils ont consulté des gens de l’Armée américaine et les détails sont là. Si un fusil a la moindre gâchette ou réaction lorsque son chargeur est vide, soyez assuré que ce sera répliqué dans le jeu.

Depuis la sortie, les développeurs s’acharnent à peaufiner le tout. Si vous avez suivi l’actualité du jeu, certains irritants, tels que le bruit des pas, ont été corrigés. De plus, le jeu est maintenant crossplay ! Le jeu semble évoluer au fil du temps, des modes de jeux disparaissent et d’autre sont ajoutés. Le dernier au menu, le mode « Grind ». Ce mode est un mélange de « Kill confirmed » et de « Capture de flag ». Les pièces que vous obtenez à la mort de vos ennemis devront être rapporté à un certain endroit pour faire des points ! Un mode de jeu somme toute très amusant.

©Activision

Une jouabilité servant de pont entre le nouveau et l’ancien

Côté design de jeu, terminé les cartes à trois chemins. Ça ne fait pas l’unanimité, mais j’applaudis la décision. Les cartes ont maintenant de la personnalité. Certaines sont meilleures que d’autres. Une des cartes est une caverne avec 1001 entrées et sorties. Ça fait un peu confus, mais en général c’est excellent. Un autre changement, qui peut sembler ridicule, mais qui change le rythme du jeu est l’ajout de portes. Les portes jumelées avec les cartes plus grandes cassent la vitesse des opus précédents. Cette jouabilité ralentie encourage des parties plus réfléchies. Qui dit plus lent dit aussi malheureusement ces irrécupérables campeurs. Beaucoup de joueurs attendent patiemment derrière les portes pour avoir des victimes faciles.

Autre changement notable, la progression des killstreaks. Celles qui étaient vraiment trop fortes sont verrouillées derrière de longues suites de points. Même le UAV qui mettait en évidence les ennemis sur le radar est un peu plus loin que les trois points habituels. Dernière petite constatation, les tirs ennemis ne sont plus affichés sur le radar directement. Ils sont maintenant identifiés sur une boussole au haut de l’écran, donnant une position approximative plutôt que directe. Pour ce qui est de la progression des armes, honnêtement c’est un peu un mélange des opus précédents. On débloque des armes par niveaux, des accessoires en les utilisant, mais en ayant enlevé toutes notions de jetons pour débloquer des armes avant le temps.

Un pas en arrière pour faire deux pas vers l’avant

Honnêtement, j’ai adoré ce Call of Duty. Cette franchise qui me semblait dangereusement sur le déclin a su donner un coup de barre pour remettre le tout sur les rails. Ce n’est pas encore parfait, c’est encore répétitif, mais je souhaite un énorme succès à cet opus pour qu’ils puissent continuer de progresser sur la bonne voie. Ils semblent avoir appris de leurs erreurs. Terminé les micro-transactions. On n’endure plus le clivage de la communauté avec des cartes payantes. Tout est gratuit pour tous. Un système de passe de saison à la Fortnite a été ajouté dernièrement. Bref, beaucoup de bonnes décisions. Je le recommande à ceux qui sont nostalgiques de la vieille époque. Le coup de pinceau était nécessaire et c’est réussi. Un excellent Call of Duty !

J’aime

  • Le retour de la campagne
  • La mise à niveau de la technique du jeu
  • Un retour à la base pour le style de jouabilité plus lent
  • La fin des micro-transactions
  • La gratuité des cartes pour tous

J’aime moins

  • Les campeurs…
  • Certaines cartes un peu frustrantes
  • Le mode Ground War semblable à Battlefield n’est pas très réussi

La copie de Call of Duty : Modern Warfare a été fournie par Activision.

Call of Duty : Modern Warfare

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Génial

Une refonte visuelle, audio et de la jouabilité apporte assez de changement pour mériter une recommandation !

User Rating : Be the first one !

À propos de Olivier Grondines

Fanatique des jeux vidéo depuis le premier 386 familial. Cinéphile à temps partiel. J'adore me plonger dans tout ce qui se considère comme jeux vidéo même si mon coeur réside dans le rétro !

Aussi à voir...

Le suspense est enfin terminé, la date de sortie et le prix de la Xbox Series X sont maintenant connus !

Après l’annonce surprise du lancement de la nouvelle Xbox Series S, Microsoft a enfin dévoilé …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.