Wanted : Dead – Vous voulez vraiment ma mort ?

Wanted : Dead est le premier grand projet du studio 110 Industries. Celui-ci est composé de plusieurs créateurs qui ont travaillé sur les séries Dead or Alive et Ninja Gaiden dans le passé. Le studio décrit ce jeu comme un mélange de Ninja Gaiden et de Cyberpunk. Le jeu se joue comme un “shooter” à troisième personne, mais vient aussi avec une grande dose de “hack and slash” avec du combat à l’épée. On promet aussi une expérience “hardcore”, dans le sens que ce ne sera pas facile. Si vous êtes familier avec la récente trilogie jeux Ninja Gaiden, vous avez donc déjà une bonne impression du niveau de difficulté qu’il y a dans ce jeu. Attendez-vous à beaucoup d’action et beaucoup de sang. Ce jeu a piqué ma curiosité avec tout ce qu’il promettait et il semblait offrir beaucoup de choses dont j’apprécie. J’avais donc hâte d’expérimenter Wanted : Dead et ce que je peux dire dès le départ, c’est que vous êtes mieux d’être prêt.

  • Studio de développement : Soleil Ltd.
  • Éditeur : 110 Industries SA
  • Plateformes disponibles : PlayStation 5, Xbox Series X/S, PC (Steam, Epic Games)
  • Plateforme de test : Xbox Series X
  • Classement : M pour mature (17 ans et +)
  • Prix : 79,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

L’escouade “Zombie” : pas des policiers normaux

Dans ce jeu, votre personnage est Hannah Stone, ancienne combattante des forces armées. Elle a été renvoyée pour avoir commis des crimes contre les lois militaires. Elle se retrouve en réhabilitation et engagée par les forces policières de Hong Kong. Stone est la leader d’une unité appelée la “Zombie Squad”. Probablement parce que, normalement, tous les membres devraient être morts exécutés et pourtant, ils sont toujours vivants. Trois hommes accompagnent Stone sur le terrain et eux aussi ont tous commis des crimes militaires graves. Ils ont donc fait appel à des gens assez tordus pour s’occuper de situations très dangereuses.

Wanted: DeadOn en connait très peu sur les personnages dès le départ. Vous êtes lancé dans l’action assez rapidement. C’est le genre de jeu que plus on joue, plus on en apprend sur la situation dans ce monde un peu futuriste et “cyberpunk”. J’aime beaucoup les moments où on découvre les origines de Stone. On les raconte sous forme d’animes japonais et on voit Hannah dans son adolescence être en train de revivre certains moments troublants. Tous les autres personnages ont des personnalités très attachantes. Étant propriétaire d’un chat, j’ai adoré qu’un des personnages soit une obsédée des félins. Je ne doute pas que vous aussi tomberez sous le charme.

Donc, la première mission lance l’escouade en plein action dans un immeuble et ça tire de partout. C’est là que vous et vos trois coéquipiers, contrôlés par l’ordinateur, vont intervenir.

Ça ne manque vraiment pas d’action

Rapidement, le jeu veut vous apprendre à comment jouer avec un tutoriel. Pourquoi j’en parle ? Parce que je le recommande fortement. Pourquoi ? Parce que vous allez vite comprendre dans ce jeu qu’il faut maîtriser les contrôles pour survivre. Le jeu est un “shooter” à la troisième personne qui utilise un système de couverture, assez similaire à Gears of War. Vous pourrez donc attaquer avec des armes à feu, mais vous allez vite vous rendre compte qu’il ne faut pas juste se fier à cela. Car les munitions sont très limitées. Vous pourrez quand même en trouver sur le terrain une fois les ennemis vaincus. Ils laisseront aussi des armes secondaires qui vous seront très utiles. Mais vous aurez malheureusement que deux armes sur vous et vous devrez vous débrouiller avec ce qu’il y aura dans les niveaux. Dommage qu’on ne puisse pas les entreposer dans un coffre ou quelque chose similaire.

Wanted: Dead

Lorsque vous n’aurez plus de munitions, c’est là que vous devrez utiliser vos talents de ninja. Stone a un katana sur elle et utilisera ses habiletés de combat rapproché, telle une John Wick. En effet : vous combinerez le katana et l’arme de poing dans vos attaques. C’est là que vos talents et vos réflexes seront testés. Plusieurs ennemis fonceront vers vous et il sera très sage de les attaquer de près. Vous pouvez combiner des attaques qui feront beaucoup de dommages au point de trancher un ou des membres de votre ennemi. Il sera alors possible de l’achever en l’exécutant et le résultat sera très sanglant, mais spectaculaire. Il y a plusieurs animations différentes de ces attaques finales et je dois avouer que j’ai eu un malin plaisir à les regarder. Suis-je sadique ?

Vos coéquipiers vont un peu vous aider sur le terrain, mais il ne faut pas se fier à eux. Ils vont attaquer de loin les ennemis, mais souvent, ils ne feront pas assez de dommages pour les éliminer. On a souvent l’impression que c’est seulement vous qui devez faire tout le sale boulot. Par chance, l’un deux est très essentiel : Doc. Si jamais vous tombez au combat, il pourra vous réanimer, mais qu’une seule fois. Si vous tombez une seconde fois, la partie est terminée. Donc, il faut faire très attention aux points de vie que vous avez. Vous aurez quelques seringues pour regagner des points de vie, mais il faut bien sûr les utiliser judicieusement. Mais pour revenir à vos coéquipiers, leur intelligence artificielle n’est pas optimale, mais j’imagine qu’on ne pouvait pas s’attendre à beaucoup. Sinon, le jeu aurait été trop facile.

Wanted: Dead

Difficulté raisonnable ou brutale ?

Plus vous progressez dans le jeu, plus ce sera difficile. Dans les niveaux, vous aurez peu de répit. Il y aura vague, après vague, après vague d’ennemis. Vous devrez être aux aguets car ils vont vous tirer dessus et d’autres vont foncer vers vous. Les seuls moments calmes seront quand Gunsmith enverra son drone pour que vous puissiez prendre le temps d’appliquer des modifications sur vos armes. Vous pourrez aussi prendre ces moments pour améliorer vos talents. Vous obtiendrez dans le jeu des points à dépenser dans trois divisions : l’attaque, la défense et les utilités. Ces talents vous aideront définitivement à progresser dans le jeu. Vous aurez plus de tours dans votre sac, mais aucun talent ne vous préparera au défi du jeu.

Les vagues d’ennemis seront éreintantes. Les “boss” seront de plus en plus impitoyables et testeront votre vitesse et vos réflexes au maximum. Je le sais bien, car pour certains “boss”, j’ai puisé dans mes réserves d’énergie pour être vif comme l’éclair. Je suis un joueur vieux : je n’ai plus les réflexes d’il y a 20 ans ! Disons qu’après certaines batailles, j’ai eu besoin de longues pauses. Et ça, ce n’est qu’à la difficulté normale. Il y a aussi un niveau difficile et un autre encore plus difficile (nommé japanese hard), mais il est inaccessible au départ. Je suis certain qu’il se débloque après avoir terminé le jeu.

Wanted: Dead

Je pense que la difficulté se compare bien aux jeux de la trilogie récente de Ninja Gaiden. C’est difficile, mais pas impossible. Cela va peut-être faire peur à certains joueurs. Par contre, les joueurs de la série Dark Souls ne devraient pas avoir de problèmes car ils sont habitués à la difficulté extrême.

Graphismes, animations et dialogues : bons, mais avec quelques défauts

J’ai trouvé que les graphismes étaient bien. Peut-être pas les plus spectaculaires, mais dans l’ensemble, les personnages et les décors sont de bonne qualité. Il y a peut-être les cheveux des personnages dont je ne suis pas très certain, par contre. Une chose m’a irrité, mais me fait rire en même temps : la queue de cheval de Hannah Stone bloque parfois le champ de vue quand elle pointe pour tirer. J’espère qu’on pourra modifier la coupe de cheveux de Stone, un peu comme dans The Witcher 3. Par exemple, elle pourrait bien le faire dans le vestiaire du QG de police. Bref, je n’aurais jamais cru que les cheveux d’un personnage serait aussi mon ennemi dans un jeu.

Wanted: Dead

Vous verrez que Wanted : Dead est sanglant. Beaucoup. Vos personnages seront très souvent couverts de sang de leurs ennemis de la tête aux pieds. Ce qui m’a fasciné, c’est que souvent, il va rester sur eux longtemps jusque dans des scènes d’animation. Vous pourriez croire qu’ils avaient passé la journée à peinturer des murs en rouge.

Pour ce qui est des animations, je crois que les efforts ont été maximisés à ce département. Chapeau à ceux qui se sont occupés des captures de mouvements : ils sont impeccables et impressionnants. Les animations sont assez fluides, mais parfois, j’avais l’impression que ça aurait pu être un peu mieux. J’ai eu, une fois ou deux, des problèmes de ralentissements de cadence durant quelques scènes de combats où il y avait plusieurs ennemis. Pas assez pour que ce soit un problème majeur, mais bien sûr que c’est à corriger. Il y a, par contre, des moments où le ralentissement est intentionnel lorsque vous activez le “bullet time”. Vous vous sentirez comme dans Max Payne ou The Matrix.

Wanted: Dead

Il y a des dialogues dans certaines scènes qui ont paru bizarres. Quelques discussions n’avaient pas de sens et ça créait une sorte de malaise. Parfois, certains personnages parlaient un peu trop bas, donc ils étaient difficiles à comprendre sans les sous-titres. Sans divulgâcher quoi que ce soit, je dois dire que quelques personnages étranges ont été fascinants dans leur performance. Chapeau aussi à l’acteur qui interprète le personnage de Cortez qui communique en langage des signes.

Notez que le doublage est en anglais seulement, mais des sous-titres français sont disponibles.

Prenez le temps de relaxer avec des mini-jeux

Ce que j’aime surtout d’un jeu vidéo, c’est quand il peut offrir autre chose que son contenu principal. Le jeu va souvent vous encourager à vous amuser avec des mini-jeux. Certains sont plus originaux que d’autres comme la course au ramen où il faut manger plus de bols de ramen que l’autre en suivant le rythme de la musique, tel un Dance Dance Revolution ou Guitar Hero. Je suis presque tombé en bas de ma chaise quand j’ai vu Stone chanter du karaoké avec Gunsmith, chantant le classique 99 Luftballons (mieux connu en Amérique en tant que 99 Red Balloons). J’adore que, dans le QG de police, on puisse faire jouer des vieux succès sur le jukebox tels que She Works Hard for the Money de Donna Summers, repris par Stephanie Joosten. D’ailleurs, cette chanteuse a plusieurs reprises dans le jukebox et elle est la voix du personnage Gunsmith ainsi que d’autres.

Wanted: Dead

J’aime qu’on puisse collectionner des figurines avec des machines crane game (jeu de grue ?). Il y a aussi quelques jeux d’arcade dont Space Runaway, qui clairement est un hommage à Gundam. Vous pouvez aussi vous amuser au stand de tir pour faire le plus de points possibles en atteignant les cibles. Donc, il y a beaucoup de choses qu’on peut faire autre que la quête principale et moi, j’adore ça. Ça met beaucoup plus de valeur et de rejouabilité à un jeu vidéo. Il est important de savoir que ces jeux sont optionnels, même si le jeu vous les introduit. Vous pouvez quitter quand vous voulez. Mais ce serait une erreur à mon avis. Laissez-vous aller !

Le succès surprise de l’année ?

Wanted : Dead est un jeu qui avait passé sous mon radar et sûrement sous ceux de bien des gens. J’ai l’impression que ce jeu va faire du bruit. Il a beaucoup de qualités et pour cela, je pense qu’il va surprendre plusieurs joueurs. Ce n’est pas un jeu parfait, mais il y a suffisamment d’action et d’éléments amusants pour vraiment divertir. De plus, je crois que plusieurs vont apprécier le défi assez élevé présent dans Wanted : Dead. Un jeu que tous les adeptes de jeux d’action devraient définitivement donner une chance.

Wanted: Dead

J’aime

  • De l’action en plein la gueule !
  • Les mini-jeux pour se divertir.
  • Combiner les attaques au sabre et à l’arme à feu est très satisfaisant.

J’aime moins

  • Pas de possibilité de jouer coopérativement avec d’autres joueurs.
  • Impossible de garder ou d’acheter en quelque part des armes secondaires.
  • Ridicule mais vrai : les cheveux de Stone qui obstruent le champ de tir.

La copie de Wanted : Dead a été fournie par 110 Industries SA.

Wanted : Dead

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Très bon !

Un très bon jeu d'action qui présente un excellent défi et qui devrait en surprendre plusieurs cette année.

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

Mario vs. Donkey Kong sur Nintendo Switch : trop petit pot, bon onguent

Le 24 mai 2024 marquera le 20e anniversaire de Mario vs. Donkey Kong sorti sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.