Tranquillité – Coopérer en silence dans un jeu zen mais tendu

Si vous êtes familiers avec les jeux coopératifs à limites de communication, vous connaissez Hanabi : Grands Feux, The Game, The Mind. Ces jeux où l’on joue ensemble plutôt qu’en compétition sont différents et méritent qu’on s’y arrête. Plongez avec moi dans l’univers de Tranquillité, un jeu de Lucky Duck Games.

  • Auteur : James Emmerson
  • Illustrateur : Tristam Rossin
  • Éditeur : Lucky Duck Games
  • Nombre de joueurs : 1 à 5
  • Durée : 20 minutes
  • Année : 2021
  • Prix : 22$
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

Matériel

Le matériel de Tranquillité n’est constitué que de cartes dont voici la liste :

  • 80 cartes d’île, numérotées de 1 à 80
  • 5 cartes de départ et 5 cartes d’arrivée
  • 18 cartes d’extension Mers agitées
  • 2 cartes de référence
  • 25 cartes de bordure (pour délimiter l’espace de jeu)

Aussi, une feuille de règles et une feuille de variantes viennent compléter le contenu de cette petite boite cubique.

 

Tranquillité
Mise en place de Tranquillité.

Comment jouer

Apprendre à jouer à Tranquillité se fait en quelques minutes. Vous avez cinq cartes en main. Devant vous, vous avez 36 espaces (une grille de 6×6). Vous devrez, chacun votre tour, y poser des cartes de votre main, sans consulter les autres joueurs. En bas à gauche, vous devez absolument jouer une carte de départ. En haut à droite, vous devez jouer une carte d’arrivée, mais seulement une fois que les 35 autres espaces de la grille sont remplis. Comme il y a cinq exemplaires des cartes de départ et d’arrivée, il faudra faire attention de ne pas trop en défausser, puisqu’on ne peut pas communiquer avec nos partenaires de jeu.

Lorsque vous posez une carte qui n’est adjacente à aucune, cela ne vous coûte rien. Si par contre la carte que vous posez est adjacente à une autre, vous devrez défausser le nombre de cartes représentant la différence entre les deux cartes. Par exemple, si vous posez la carte 24 adjacente à la carte 21, vous devez défausser trois cartes.

À votre tour, si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas poser une carte, vous pouvez choisir d’en défausser deux.

Mécanique et thématique

Avez-vous vu les cartes du jeu ? J’adore le contraste des illustrations jour/nuit et les couleurs vibrantes de celles-ci.

Tranquillité
Les superbes cartes de Tranquillité.

La mécanique de limite de communication m’a semblée moins restrictive dans Tranquillité que dans Hanabi : Grands Feux. En effet, il est plus facile de voir ce que l’on doit jouer et on se sent donc moins démunis de ne pas pouvoir communiquer avec les autres joueurs.

Durée et difficulté

Notre première partie de Tranquillité a duré une heure, et la deuxième 50 minutes. Nous avons eu droit à une défaite et une victoire. Dès la deuxième partie, on se sentait plus en contrôle, notre stratégie était meilleure.

Lorsque vous aurez maitrisé le jeu de base, ne vous inquiétez pas, vous ne manquerez pas de défis, car des mini-extensions et des variantes vous attendent pour plus de variété, de difficulté et de rejouabilité.

Mini-extensions :

  • Récifs acérés : Le jeu commence avec la carte Récifs acérés placée au hasard sur l’une des six cartes de la bordure gauche de la grille. Cette carte apportera des contraintes pour le placement des cartes sur la grille.
  • Monstres marins : Selon la difficulté voulue, vous devez mélanger trois, quatre, ou cinq cartes Monstre marin avec les cartes d’île et d’arrivée avant de les distribuer aux joueurs. Plus vous ajouterez de monstres marins et plus la partie sera difficile.
  • Tempête et boussole : Lors de la mise en place, mélangez les six cartes Tempête aux cartes d’île et d’arrivée avant de les distribuer aux joueurs. Les six cartes Boussole sont placées à côté de l’espace de jeu. Une carte Tempête est résolue dès qu’elle est piochée.

Variantes :

  • La Grande Arche : compléter l’arche avant qu’un joueur n’ait plus d’actions légales.
  • La Pyramide : compléter la Pyramide avec des cartes d’île.
  • Jour et Nuit : les trois rangées de cartes supérieures doivent être remplies avec des cartes dont le côté jour se trouve vers le haut et les trois rangées inférieures doivent être remplies avec des cartes côté nuit vers le haut.
  • Compétition (1 contre 1) : un joueur placera ses cartes côté jour vers le haut et l’autre les posera côté nuit vers le haut. Les joueurs marqueront des points pour chaque carte qu’ils ont placée sur la grille.
Tranquillité variante Pyramide
La variante Pyramide de Tranquillité.

Plaisir

Tranquillité porte bien son nom ; il s’agit d’un divertissement tranquille. Toutefois, on ressent une certaine tension puisque l’on se demande sans cesse si on réussira à terminer la partie. Pour ma part, les jeux coopératifs me mettent parfois de la pression (celle de bien faire) et cela peut nuire à mon plaisir. Dans Tranquillité, à deux joueurs, je n’ai pas ressenti cette pression, car l’autre joueur ne pouvait pas savoir quel était mon meilleur choix.

Autre chose qui affecte mon niveau de plaisir dans un jeu, la difficulté : ici, comme dans plusieurs jeux coopératifs, ce n’est pas nécessairement facile et donc, le jeu peut être frustrant. Pour les amateurs de défis, vous allez être servis !

En conclusion

Tranquillité n’est peut-être pas mon style de jeu favori, mais il m’a surpris. Le petit format de la boîte en ferait un jeu de voyage parfait. Toutefois, l’espace nécessaire pour y jouer (25″ x 25″) annule cette qualité. Il n’en demeure pas moins un jeu joli et compact qui plaira à plusieurs types de joueurs.

J’aime

  • Les illustrations
  • Le format de la boite
  • Le style « zen »

J’aime moins

  • Le côté « tout ça pour ça » lorsque l’on perd

La copie de Tranquillité a été fournie par Lucky Duck Games.

Tranquillité

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Tranquille

Un jeu zen mais tendu qui vous surprendra. Tranquillité ne réinvente pas le genre mais nous fait passer un agréable moment.

À propos de Geneviève Corriveau

Adepte de jeux de société, j’adore apprendre. Mordue d'informatique, de technologie et de gadgets, je suis une geek intense et passionnée qui aime s'informer et s'amuser.

Aussi à voir...

Creature Comforts, le nouveau jeu familial

Depuis un certain moment, l’anthropomorphisme est très à la mode dans les jeux de société. …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.