Top 5 des animes se déroulant dans un monde parallèle

Un jeune homme vit une vie bien ordinaire comme vous et moi. Du jour au lendemain, son quotidien bascule. Sans savoir pourquoi, il se retrouve dans un univers généralement fantastique et médiéval. Dans ce nouvel environnement, il devra survivre et apprendre à y vivre. On parle ici d’anime Isekai. Qu’est-ce c’est que ce mot-là ? Eh bien, il s’agit d’un sous-genre du fantasy. L’intrigue se déroule généralement autour d’un personnage qui est envoyé ou piégé dans un autre monde. C’est un genre qui est très populaire. On en voit partout : dans les jeux, les livres, les animes ou encore les mangas ! Aujourd’hui, je vais donc vous présenter les cinq univers parallèles qui m’ont le plus charmée !

#5 – Saga of Tanya the devil

  • Nom original : Youjo Senki
  • Épisodes : 12+
  • Saison : Hiver 2017
  • Origine : Light Novel
  • Genre : Action, Drame, Surnaturel
  • Studio d’animation : Nut

Synopsis

On suit l’histoire de Tanya Degurechov, une jeune fille aux commandes d’une armée de sorciers dans une Europe d’un monde parallèle, durant la Première Guerre mondiale de cedit monde. Malgré son jeune âge et son allure frêle, elle est capable d’anéantir à elle seule une armée entière. Dans sa précédente vie, Tanya était en réalité un banal salarié vivant dans la ville de Tokyo. Assassiné en 2013, il est alors réincarné en fillette, et ce, dans un autre monde. C’est ce qui arrive lorsque l’on met Dieu en colère ! Possédant de nouveaux pouvoirs, Tanya va devenir l’arme et la tête pensante la plus dangereuse et la plus redoutée de l’armée.

Mon avis

Ce que j’ai apprécié avec cet anime, c’est qu’on suit l’histoire d’un travailleur qui semble venir de notre monde. Dès le début, celui-ci meurt après s’être moqué de Dieu. Ce dernier semble vouloir lui donner une bonne leçon. C’est ainsi que notre salarié se retrouve dans le corps d’un bébé naissant. Dans le corps de cette frêle fillette, il gardera néanmoins son intelligence et les souvenirs de son ancienne vie. Après quoi, il décidera de mener à bien sa vengeance contre le Dieu qui lui a fait subir cela.

Ainsi, Tanya monte rapidement les échelons grâce à son intelligence et à sa puissance. Rapidement, elle deviendra crainte et redoutée de tous. Elle n’a l’air que d’une enfant vu sa taille et son petit corps, ce qui fait en sorte qu’on la sous-estime souvent. Youjo Senki nous plonge au coeur de la guerre, en Europe. Alliant l’équipement militaire auquel nous sommes habitués à la magie, cet anime saura vous ravir par ses combats déchaînés et son protagoniste mignon, mais aussi quelque peu psychopathe.

 

#4 – KonoSuba

  • Nom original : Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo !
  • Épisodes : 10+
  • Saison : Hiver 2016
  • Origine : Light Novel
  • Genre : Aventure, Comédie, Fantasy, Parodie, Surnaturel
  • Studio d’animation : Studio Deen

Synopsis

La vie de Satou Kazuma se termine bien trop tôt, dû à un accident de la route… Alors que ce dernier est décédé, une déesse nommée Aqua apparaît devant lui et lui propose de se réincarner dans l’au-delà, prenant l’aspect d’un monde fantastique de jeu vidéo. Après s’être bien adapté à ce monde et vivant avec une petite équipe dont fait partie la déesse Aqua, une magicienne du nom de Megumin et un paladin, Kazuma est chargé d’une mission : vaincre le roi-démon. Cependant, en raison de l’incapacité de son groupe à réussir des quêtes, ce dernier va très vite renoncer à cette idée et tenter de profiter de ce monde si parfait à ses yeux. Malheureusement pour lui, leurs chemins vont très vite croiser ceux des généraux du roi démon, et c’est ainsi que les galères vont commencer.

Mon avis

KonoSuba, c’est quoi ? Eh bien, c’est un héros mort de façon honteuse qui est subitement ressuscité dans un monde ressemblant à un MMORPG. Le tout, accompagné d’une déesse à rabais qui ne sert pas à grand-chose, d’un mage surpuissant ne pouvant utiliser sa magie qu’une fois par jour et d’un paladin masochiste qui encaisse très bien les coups, mais n’est pas capable d’atteindre ses cibles ! Bref, KonoSuba, c’est le groupe le plus bordélique que vous pouvez imaginer qui se retrouve toujours dans des situations pas possibles. On y retrouve quelques parodies très amusantes et il n’y a pas un épisode où on s’ennuie. Je pense que si vous aimez l’humour absurde, vous vous tordrez de rire en visionnant KonoSuba ! Rien qu’en voyant les situations étranges dans lesquelles nos héros seront souvent confrontés, cela vous mettra assurément le sourire aux lèvres. Au final, si vous voulez rire, je vous le conseille !

Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo ! apparaissait aussi dans mon Top 5 des animes à regarder pour rire un bon coup

#3 – The Rising of the Shield Hero

  • Nom original : Tate no Yuusha no Nariagari
  • Épisodes : 25
  • Saison : Printemps 2019
  • Origine : Light Novel
  • Genre : Action, Aventure, Drame, Fantasy
  • Studio d’animation : Kinema Citrus

Synopsis

Un jour, Naofumi est invoqué dans un monde fantastique avec trois autres personnes afin de devenir les héros de ce monde. Dès leur arrivée, chacun se voit offrir une des quatre armes légendaires. À ce moment, Naofumi hérite d’un simple bouclier considéré comme la plus inutile des quatre armes. À cause de cela, mais aussi en raison de son manque de charisme, Naofumi se retrouve avec une seule coéquipière alors que les autres ont plusieurs compagnons qui joignent leurs rangs. Rapidement, notre héros sera méprisé de tous : du roi au peuple.

Mon avis

Je sais que l’anime est présentement en cours, mais franchement, je trouve qu’il mérite sa place dans ce classement. Honnêtement, les animes du genre sont généralement d’un cliché ! C’est donc sans réelles attentes que j’ai débuté cette série. Finalement, j’ai été très surprise de découvrir cette petite perle.

Alors déjà, contrairement à de nombreux autres animes du genre, lorsque notre héros, Naofumi, se retrouve dans ce monde fantastique, il n’est pas vénéré tel un dieu vivant. De plus, il n’est pas très puissant et aura du mal à se débrouiller seul. Pas très charismatique non plus, il échouera à de nombreuses reprises autant à se faire apprécier qu’à survivre dans ce monde dans lequel il est fraîchement arrivé. Contrairement à de nombreux héros du même genre, il débute au bas de l’échelle et doit redoubler d’ardeur afin d’être accepté. Il n’accordera pas sa confiance facilement vu ses débuts difficiles… Je vous conseille vivement cet anime même s’il n’est pas encore terminé !

#2 – No Game No Life

  • Nom original : No Game No Life
  • Épisodes : 12+
  • Saison : Printemps 2014
  • Origine : Light Novel
  • Genre : Aventure, Comédie, Surnaturel, Fantasy, Ecchi
  • Studio d’animation : Madhouse

Synopsis

Sora et Shiro sont deux frère et soeur vivant coupé du monde et restant cloîtrés chez eux, refusant de faire part du monde réel. La condition de vie de nos protagonistes ne se résume qu’à un jeu. Ils ne cessent de gagner et sont considérés comme des légendes en ligne. À un tel point que cela ne les intéresse plus réellement. Invaincus, nos héros se retrouvent alors transportés dans un monde fantastique par un jeune garçon se qualifiant comme étant Dieu.

Dans ce monde,  la violence est interdite entre les seize races qui se côtoient. Les décisions, les conflits ou même les guerres sont réglés par le jeu. Les deux adolescents deviennent rapidement ceux qui pourraient bien être capables de sauver la race Imanity, soit l’humanité. Ils rencontrent Stephanie Dola, la petite fille du défunt roi qui était considéré comme fou. C’est ainsi que débuta leur nouvelle quête : celle de sauver l’Imanity de son destin de perdant.

Mon avis

No Game No Life… Cet anime, soit on l’aime, soit on le déteste ! Très colorée, cette série aborde le thème de la guerre avec une bonne touche d’humour. Ceux qui aiment le ecchi (ecchi veut généralement dire pervers) seront ravis avec cet anime. Nous avons droit à beaucoup de scènes de nudité généralement couvertes d’humour. Son plus gros défaut est probablement le fait qu’il y a justement trop de ecchi. On s’en lasse parfois puisque l’histoire et les combats intellectuels sont très intéressants. On aime aussi la complicité qu’ont Sora et Shiro. Ils ne sont pas à leur meilleur lorsqu’ils ne sont pas ensemble. Ils réfléchissent, décident et agissent toujours ensemble.

De plus, un film est sorti, il y a peu, racontant la façon dont l’Imanity a difficilement survécu, par le passé. On y voit aussi l’ancêtre de Stephanie Dola. J’ai particulièrement apprécié ce film. Il apporte beaucoup à la série qui ne possède, pour l’instant, pas beaucoup d’épisodes. On espère néanmoins voir débarquer une deuxième saison prochainement.

#1 – Re:Zero

  • Nom original : Re:Zero kara Hajimeru Isekai Sekatsu
  • Épisodes : 25+
  • Saison : Printemps 2016
  • Origine : Light Novel
  • Genre : Fantastique, Psychologique, Drame, Thriller, Seinen
  • Studio d’animation : WHITE FOX

Synopsis

Un jour, un jeune homme nommé Natsuki Subaru, à la sortie d’une supérette, est transporté dans un monde parallèle sans aucune explication. En essayant de comprendre pourquoi il se trouve ici, Subaru est attaqué par une bande de brigands, mais est sauvé par une jeune fille, Emilia. Pour la remercier de l’aide qu’elle lui a fourni, il décide à son tour de l’aider à retrouver une voleuse qui a dérobé quelque chose à Emilia. Un beau jour, Emilia et Subaru sont attaqués et tués par une mystérieuse personne. Cependant, Subaru se réveille au lieu et au jour où il est arrivé dans ce monde. C’est à ce moment-là qu’il se rend compte qu’il peut retourner dans le passé après être mort. Pour échapper à son funeste destin, Subaru décide d’utiliser son pouvoir pour sauver Emilia et pour se sauver lui-même.

Mon avis

En mourant, vous pouvez revenir dans le passé afin de changer les choses. Néanmoins, la mort, c’est forcément douloureux. Revivre les moments difficiles, ce n’est pas toujours agréable, surtout lorsque vous voyez vos amis perdre leurs souvenirs de vous et parfois même, lorsque vous les voyez mourir encore et encore sous vos yeux. Malgré tout, grâce à cet étrange pouvoir, il vous est possible de changer les choses. L’utiliseriez-vous malgré les souffrances et la solitude que provoquerait cette capacité ?

En visionnant cet anime, j’étais parfois heureuse, d’autres fois dévastée. Il m’est arrivé d’engueuler certains personnages et de me demander s’il me serait possible de supporter autant de douleur que Subaru. Voyager dans le temps, c’est bien. Mais le faire grâce à votre mort, c’est effrayant. Malgré tout, Subaru utilise cette capacité à de nombreuses reprises afin de sauver ses amis. Il y a de quoi devenir fou. On s’attache énormément aux personnages. À un tel point que j’aurais voulu, à quelques reprises, entrer dans l’histoire afin de serrer un personnage ou d’en gifler un autre ! Je suis #TeamRem. Ceux qui ont visionné l’anime comprendront ma rage ! Il faut savoir que cette oeuvre n’est pas tout à fait terminée. Il est possible de lire la suite en achetant le Light Novel. La saison deux a, d’ailleurs, été annoncée il y a peu !

Re:Zero kara Hajimeru Isekai Sekatsu apparaissait aussi dans mon Top 5 des meilleurs animes aux voyages temporels

Et vous ?

C’est un genre qui explose ces dernières années ! Très populaire, on l’a surtout vu auprès de titres très appréciés des amateurs, tels que Sword Art Online, pour ne citer que celui-là. J’ai aussi souvent entendu parler de Tensei shitara Slime Datta Ken et d’Overlord. Malheureusement, je ne les ai pas encore regardés, mais ils sont sur ma liste ! D’autres encore ne sont pas très connus, mais ils méritent eux aussi de l’être. Je pense notamment à Mondaiji-tachi ga Isekai kara Kuru Sou Desu yo ? qui est très bien même s’il n’est pas complet, si je peux le dire ainsi. Comme d’habitude, je tiens à préciser qu’il ne s’agit que de ma sélection personnelle ! Et vous, quel est le monde parallèle qui vous a le plus charmé dans ce genre d’anime ?

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Goûter à la culture nippone avec le Matsuri Japon 2019

Le Matsuri Japon est un événement d’une journée ; un festival japonais qui a lieu chaque …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.